Aller au contenu principal

Accessibilité aux pratiques artistiques et culturelles

L'accessibilité et la transmission sont deux axes forts de la politique du Département. Des dispositifs visent ainsi à faciliter l'accès des personnes en situation de fragilité ou de handicap aux pratiques et aux lieux culturels, et favorisent le développement de l'esprit critique et créatif des jeunes par des actions d'éducation et d'apprentissage artistique et culturel, en coopération avec l’IDDAC.

  • IDDAC : L’Institut Départemental de Développement Artistique et Culturel

    ouvrir
    fermer

    Association loi 1901, l'institut est lié au Département de la Gironde par une convention qui définit les champs et périmètres de ses missions et qui l'associe étroitement à l'action des pouvoirs publics dans une perspective globale d'aménagement et de développement du territoire.

    L'action de l'IDDAC est fondée sur des principes de coopération. L'agence intervient dans le cadre de partenariats conclus avec les équipes artistiques, les structures culturelles girondines et les collectivités publiques. Elle a pour objectif l'accompagnement des acteurs culturels, artistiques et institutionnels dans la mise en œuvre de leurs projets, la consolidation d'une économie culturelle partie prenante d'un développement durable des territoires, l'essor des différentes formes des arts vivants et la sensibilisation de tous les publics à la création contemporaine et aux patrimoines naturels et mémoriels.

    Éducation et pratiques artistiques et culturelles

    Rencontrer, découvrir, partager... l'action culturelle développée par l'IDDAC et ses partenaires se déploie de l'école maternelle au lycée.

    Ces programmes sont l'objet d'une coopération publique formalisée dans la Convention d'Éducation Artistique et Culturelle entre l'Éducation nationale (DSDEN), l'État (DRAC Aquitaine) et le Département de la Gironde.

    L’IDDAC soutient également des actions liant transmission et pratiques artistiques collectives. Ces actions incitent les jeunes amateurs à consolider leurs pratiques en leur offrant la possibilité de les enrichir au contact de professionnels.

    Arts, culture et actions sociales

    Par ses actions, l'IDDAC entend rendre accessible les pratiques culturelles à toute personne quel que soit son âge, sa santé, sa situation physique ou sociale.

    Pour ce faire, l'agence développe des projets nécessitant une collaboration étroite entre établissements sociaux et culturels et entreprises artistiques. Ces projets donnent large place aux temps de pratique artistique afin de faciliter l'expression des bénéficiaires.

    Création et économie de la culture

    Contribuer à la consolidation d'une économie culturelle s'appuyant sur une coopération active entre acteurs culturels, institutionnels et socio-économiques est au coeur des missions de l'IDDAC. Il s'agit de tout mettre en œuvre afin de pérenniser l'existence d'une communauté artistique partie prenante d'un développement durable de l'économie sur les territoires.

    L'IDDAC agit donc comme un catalyseur de projets de territoires en favorisant la coopération entre acteurs des territoires pour une mutualisation des moyens matériels, financiers et humains.

    Arts, Nature et Patrimoines

    L'IDDAC est associé à la politique du Département de la Gironde pour l'appropriation par les Girondins des espaces naturels sensibles, "bien commun", témoins des enjeux environnementaux du 21e siècle.

    Ingénierie et ressources (inter)territoriales

    L'IDDAC apporte son appui aux territoires, intercommunalités ou bassins de vie afin de renforcer les capacités d'agir de leurs acteurs. Il s'agit de renforcer la coopération publique pour pérenniser des projets fédérateurs et structurants.

    Contact

    Institut Départemental du Développement Artistique et Culturel
    IDDAC
    59, avenue d'Eysines
    BP 155
    33 492 Le Bouscat cedex
    05 56 17 36 36
    accueil@iddac.net
    WWW.IDDAC.NET
    Accéder à la page de contact
  • Éducation artistique et culturelle - Actions Jeunesse

    ouvrir
    fermer

    Le Département propose un accompagnement des projets d’Éducation artistique et culturelle en temps scolaire et hors temps scolaire. Malgré la crise sanitaire, l’Éducation artistique et culturelle est restée très dynamique grâce à la mobilisation de la communauté éducative et des artistes/acteurs culturels. Elle concerne encore cette année 31 000 collégiens, 4 000 jeunes bénéficiaires hors temps scolaire et près de 4 000 enfants et adolescents participant aux parcours territoriaux pilotés par des collectivités locales dont le Département est partenaire.

    L'ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE QU'EST-CE-QUE C'EST ?

    L'éducation artistique et culturelle est constituée de parcours ou projets initiatiques dans les univers Arts et Culture ; dans la vie des jeunes, l'éducation artistique et culturelle concerne les temps scolaires et extra-scolaires et elle associe la fréquentation des œuvres, la rencontre avec des artistes, la pratique artistique et l'acquisition de connaissances.

    Pour une définition plus exhaustive : 50 ans d’Éducation artistique et culturelle, Ministère de la Culture 1959-2009 ou la Charte pour l'éducation artistique et culturelle.

    L'ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE DANS LA POLITIQUE CULTURELLE DÉPARTEMENTALE

    En partenariat avec l’Éducation nationale et la Drac, le Département développe une politique d'éducation artistique et culturelle à destination de l'ensemble de la jeunesse avec un effort tout particulier en direction des collégiens, au travers de co-financement d'actions culturelles déclinées sur l'ensemble du territoire départemental, de soutiens dans le cadre d'appels à projets à destination des collèges ou de structures jeunesse/culturelles, ou bien via l'accompagnement d'EPCI mettant en œuvre des politiques intercommunales d'éducation artistique et culturelle. Cette mobilisation départementale découle de la conviction que les projets artistiques et culturels participent à l’épanouissement personnel de chaque jeune et constituent un levier formidable de partage de valeurs et de construction d’un sens communAu moment où l’accès à l’offre culturelle est singulièrement réduit par la crise sanitaire, où les opportunités de rencontrer des œuvres et des artistes se font très rares comme les aventures collectives, l'éducation artistique et culturelle constitue une bouffée d’oxygène et d’ouverture d’autant plus indispensable.

     

    LES PROJETS CULTURELS EN TEMPS SCOLAIRE DANS LES COLLÈGES

    • Collège au cinéma
      ouvrir
      fermer

      La découverte d’œuvres cinématographiques du répertoire dans les salles de cinéma de proximité.

      Collège au cinéma est un dispositif national impulsé par le Centre national du cinéma et de l’image animée qui repose sur l’engagement du Département de la Gironde, du Ministère de la Culture et de la Communication, du Ministère de l’Éducation Nationale et des professionnels du cinéma (exploitants, distributeurs).

      Ce dispositif propose aux collèges de faire découvrir des œuvres cinématographiques lors de projections organisées spécialement à leur attention dans les salles de cinéma de proximité. Il s’agit de favoriser le développement de liens réguliers entre les jeunes et les salles de proximité par un accès à une pratique culturelle de qualité.

      Collège au cinéma permet aux élèves de découvrir, en spectateurs actifs, des œuvres en salle, dans leur format d’origine, notamment en version originale. Il initie les collégiens au langage des images et à leur analyse et leur apporte des éléments de construction d’analyse critique.

      Les élèves d’une même classe assistent à la projection de trois films (une par trimestre), avec une préparation en amont et une exploitation pédagogique en aval organisées par les enseignants.

      Les enseignants sont formés et accompagnent ces diffusions par un travail pédagogique d'éducation à l'image pour développer et enrichir la culture cinématographique des collégiens.

      La participation au dispositif Collège au cinéma est basée sur le volontariat du collège et des enseignants.

      En Gironde, 1 collégien sur 5 soit 12 000 collégiens bénéficient chaque année du dispositif Collège au cinéma. Le Département prend en charge 72 % du prix des billets et 100 % du transport hors métropole.

      Contact

      Direction de la Culture et de la Citoyenneté
      Mission Education artistique et culturelle
      05 56 99 33 33
      dgac-dcc-mediation@gironde.fr
      Cécile Lucas

      Et sur vos territoires dans les Maisons du Département Jeunesse et Vie Associative :
      Médoc et Porte du Médoc : Géraldine Buisson (g.buisson01@gironde.fr)
      Sud Gironde : Elodie Cassanet (e.cassanet@gironde.fr)
      Haute Gironde et Libournais : Karine Chatelier (k.chatelier@gironde.fr)
      Bassin-Graves : Amandine Reynaud (a.reynaud01@gironde.fr)

      Accéder à la page de contact
    • Jeunes en librairie
      ouvrir
      fermer

      Le libraire indépendant, acteur culturel du territoire auprès des collégiens.

      La promotion de la lecture auprès des jeunes ainsi que le soutien de la chaîne culturelle et économique du livre sont les deux axes de ce dispositif.

      Ce dispositif s’inscrit dans un parcours d’éducation artistique et culturelle, co-construit par les enseignants et les libraires indépendants, auprès des élèves de collèges et plus largement, des lycées, centres de formation d’apprentis (CFA) et établissements agricoles, publics et privés.

      Comment ça marche ?

      Il permet d’accorder aux élèves un bon d’achat d’une valeur de 30€ par élève à utiliser dans une librairie indépendante du territoire. L’élève peut ainsi constituer sa bibliothèque personnelle de manière libre et éclairée. Il est accompagné dans cette démarche par les membres de la communauté éducative et par les libraires, ces derniers intervenant pour faire découvrir leur métier mais également tous ceux en amont dans la chaîne du livre.

      Partenaires

      Le Département soutient ce dispositif financièrement, et le pilote aux côtés d’autres partenaires : le Ministère de l’Education nationale, le Ministère de la culture (la Région Nouvelle-Aquitaine intervenant pour les lycéens). L’ingénierie logistique et financière est quant à elle assurée par les Librairies Indépendantes en Nouvelle-Aquitaine dans la continuité des actions de l’association des Librairies Atlantiques depuis le début de ce dispositif il y a 15 ans.

      En 2020…

      1 255 élèves en Gironde ont pu développer leur goût de la lecture grâce à Jeunes en Librairie, soit une trentaine de classes.

      Contact

      Direction de Direction de la Culture et de la Citoyenneté
      Mission Education artistique et culturelle
      05 56 99 33 33
      dgac-dcc-mediation@gironde.fr
      Cécile Lucas

      Et sur vos territoires dans les Maisons du Département Jeunesse et Vie Associative :
      Médoc et Porte du Médoc : Géraldine Buisson (g.buisson01@gironde.fr)
      Sud Gironde : Elodie Cassanet (e.cassanet@gironde.fr)
      Haute Gironde et Libournais : Karine Chatelier (k.chatelier@gironde.fr)
      Bassin-Graves : Amandine Reynaud (a.reynaud01@gironde.fr)

      Accéder à la page de contact
    • Chante école
      ouvrir
      fermer

      Le chant choral en milieu scolaire.

      Créée en 1998, affiliée à la Fédération académique Chante-Aquitaine ainsi qu’à la Fédération Nationale des Chorales Scolaires, l'association Chante école finance et accompagne les rencontres chorales du 1er et 2e degré (stage des professeurs, réservation des salles, choix du répertoire) en Gironde et permet aux élèves de Gironde de chanter devant un vrai public dans des conditions professionnelles et dans des lieux culturels de référence.

      Les projets de Chante école, par les pratiques qu’ils développent et les expériences culturelles qu’ils ouvrent, contribuent à la mise en œuvre du parcours d’éducation artistique et culturelle de l’élève. Ils s’inscrivent plus largement dans le plan chorale qui, au niveau national, finance deux heures par collège aux professeurs de musique pour faire fonctionner leur chorale.

      Sur la centaine de chorales en collège existant, 80 environ ont adhéré à Chante école.

     

    DES PROJETS CULTURELS SUR LE TEMPS LIBRE DES JEUNES 

    • #Jeunes Culture Gironde
      ouvrir
      fermer

      Le soutien aux sorties culturelles organisées par les structures jeunesse.

      #Jeunes Culture Gironde, créé par le Département de la Gironde, est destiné à faciliter l'accès des jeunes de 6 à 25 ans aux sorties culturelles.

      Le principe est de procéder au remboursement des coûts de billetterie engagée par les structures accueillant des jeunes de 6 à 25 ans. Sont concernées les manifestations se déroulant en Gironde, relevant de tous les domaines artistiques et culturels, organisées par des organismes associatifs, publics, en délégation de service public ou des cinémas de proximité.

      Toute structure de Gironde (associative, publique ou en délégation de service public) accueillant des jeunes dans un cadre éducatif, culturel ou de loisirs peut solliciter cette aide financière.

      Contact

      Direction de la Culture et de la Citoyenneté
      Mission Education artistique et culturelle
      05 56 99 33 33
      jeunesculture@gironde.fr
      Cécile Lucas

      Et sur vos territoires dans les Maisons du Département Jeunesse et Vie Associative :
      Médoc et Porte du Médoc : Géraldine Buisson (g.buisson01@gironde.fr)
      Sud Gironde : Elodie Cassanet (e.cassanet@gironde.fr)
      Haute Gironde et Libournais : Karine Chatelier (k.chatelier@gironde.fr)
      Bassin-Graves : Amandine Reynaud (a.reynaud01@gironde.fr)

      Accéder à la page de contact
    • Orchestre DÉMOS : les enfants découvrent la musique
      ouvrir
      fermer

      L’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale.

       

      Former un orchestre symphonique avec 120 enfants girondins âgés de 7 à 12 ans, non musiciens, tel est l’objectif de Démos, un dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale. Les apprentis musiciens s’initient à la musique et c’est sous la baguette du chef d’orchestre Julien Vanhoutte qu’ils vont répéter tous ensemble. Ils vont vivre une expérience collective unique pendant 3 ans.

      La musique pour tous

      La philosophie de DÉMOS est de permettre à des enfants vivant sur des territoires connaissant des difficultés sociales, économiques et environnementales et qui n'ont pas facilement accès à l'apprentissage d'un instrument, de jouer de la musique en orchestre en s'initiant à tous les répertoires.

      L’expérimentation lancée en 2010 en Île-de-France a remporté un franc succès et se décline désormais sur de nombreux territoires sur le plan national.

      Une pratique collective

      Chaque enfant se voit confier un instrument de musique. Il suit chaque semaine 4 heures de cours en dehors du temps scolaire. Par groupe de 15, ils découvrent la pratique musicale par une méthode innovante fondée sur l’ensemble. Deux musiciens accompagnés de professionnels du champ social ou de l'animation socioculturelle animent ces séances collectives et des temps personnalisés par groupe de 2 à 3 enfants.

      Entre 2016 et 2019, les enfants du Sud-Gironde et du Coutradais se sont initiés à la flûte traversière et à la clarinette, ceux de Bouliac aux cuivres tandis que les enfants de Bordeaux, Floirac et Gradignan ont pratiqué les instruments à cordes.

      La 2e édition de DÉMOS, lancée en novembre 2019, rassemble 7 groupes d'enfants issus de Haute-Gironde, du Médoc mais aussi de Floirac, Gradignan et Bordeaux (Sud, Grand Parc et Bacalan) pour 3 ans.

      Malgré la crise sanitaire actuelle, les ateliers ont pu se maintenir durant l’année, 2 fois par semaine, en présentiel par petits groupes ou à distance grâce aux divers outils numériques à disposition. Samedi 3 juillet 2021, le Domaine départemental de Nodris à Vertheuil accueillait une centaine de jeunes apprentis musiciens pour leur spectacle de fin d’année. Retour sur cette journée.

      Les partenaires du projet

      La Philharmonie de Paris, le Ministère de la Culture et de la Communication, les entreprises mécènes du projet national de Démos, la CAF Gironde, la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Nouvelle Aquitaine, l’Opéra national de Bordeaux, le Département de la Gironde, Bordeaux Métropole, les villes de Bordeaux, Gradignan, Floirac.

      Le Département a alloué 45 000 € par an sur 3 ans à ce dispositif. Le personnel social et administratif départemental coordonne les actions sur les territoires Médoc et Haute Gironde.

    • Passeurs d’images
      ouvrir
      fermer

      L’éducation aux images à destination des jeunes éloignés de l’offre cinématographique et audiovisuelle.

      Passeurs d’images est un dispositif national d’éducation aux images qui participe à la mise en œuvre des politiques publiques et des initiatives privées concourant à l’éducation et à l’émancipation des citoyens et citoyennes.

      La vocation de ce dispositif est de s’adresser à différents publics éloignés de l’offre cinématographique, et plus largement audiovisuelle, pour des raisons culturelles, sociales, économiques et géographiques, prioritairement les jeunes. Cette opération s’inscrit dans les conventions CNC-État-Région. Sur la Gironde, l’ALCA pilote le dispositif. Le Département en est un partenaire.

      Zoom sur un projet à Coutras

      Tournage d’une scène d’action en costume d’époque par les jeunes de Coutras, un projet Passeurs d’images porté par l’association Court aux trousses et soutenu par le Département de la Gironde.

      En savoir plus

     

    DES PARCOURS TERRITORIAUX D’ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE

    • Les territoires mobilisés sur l’éducation artistique et culturelle
      ouvrir
      fermer

      Sans être signataires d’un COTEAC, certains territoires s’impliquent de façon forte dans l’élaboration et la mise en œuvre de parcours d’éducation artistique et culturelle. Le Département les accompagne, aux côtés de l’Éducation nationale, la Drac et l’agence départementale de l’Iddac.

      • Communauté de communes du Créonnais
      • Communauté de communes du Grand St-Emilionnais
      • Communauté de communes du Fronsadais
      • Communauté de communes Médoc Cœur de Presqu’île

      Sur le sud de la Gironde, le Département pilote plus directement des expérimentations, cofinancées par la Drac : à partir de propositions d’artistes implantés sur ce territoire, il s’agit de déployer des actions de médiation et de développer des parcours à l’attention des scolaires, de la jeunesse et des habitants de manière plus large. L’objectif est de sensibiliser les acteurs éducatifs et sociaux mais également les élus, aux bénéfices qu’un territoire peut retirer du développement de la culture et de la dynamique créée.

      Focus sur le projet Chemins et Territoires et la compagnie Lubat

      En 2019, le bilan positif du projet Forme d’ondes a amené le Département à reconduire un parcours d’éducation artistique et culturelle en Sud-Gironde en s’appuyant toujours sur une association culturelle locale. La Compagnie Lubat, dont le travail artistique de création et de médiation est reconnu par les institutions, a été proposée comme prestataire pour élaborer et mener ce projet autour des arts vivants. Elle dispose d’un lieu de création et de spectacle à Uzeste et propose une variété d’offres permettant de croiser des domaines artistiques différents (musique, danse, vidéo, écriture) et offrir ainsi une variété de propositions. Les enjeux de cette action sont à la fois éducatifs, culturels, citoyens et territoriaux. 

      Du fait de la crise sanitaire, le projet a été reporté et repart de plus belle pour l’année 2020-2021.

      La restitution finale du parcours territorial d'éducation artistique et culturel avec la Compagnie Lubat se déroulera en l'absence de public jeunesse/scolaire (COVID), le 4 juin à Uzeste à partir de 17h30.

      En savoir plus

      Focus sur le projet Forme d’ondes

      Ce projet a été initié et financé par le Conseil départemental et la DRAC Nouvelle Aquitaine. Coordonné par l’Association La Forêt d’Art contemporain avec la participation de l’artiste Yves Chaudouët avec la DSDEN. Il s’est appuyé sur les œuvres de la forêt d’art contemporain située dans le Parc naturel régional des Landes de Gascogne en Sud-Gironde et le travail mené par l’artiste dans le cadre d’une commande nationale du Ministère de la culture « La ronde des ombelles » à Pompéjac. Ce projet s’est adressé à un public mixte : enfants (milieu scolaire et hors scolaire) et adultes.

      En savoir plus

    Contact

    Direction de la Culture et de la Citoyenneté
    Mission Education artistique et culturelle
    05 56 99 33 33
    DGAC-DCC-MEDIATION@gironde.fr
    Cécile Lucas

    Et sur vos territoires dans les Maisons du Département Jeunesse et Vie Associative :
    Médoc et Porte du Médoc : Géraldine Buisson (g.buisson01@gironde.fr)
    Sud Gironde : Elodie Cassanet (e.cassanet@gironde.fr)
    Haute Gironde et Libournais : Karine Chatelier (k.chatelier@gironde.fr)
    Bassin-Graves : Amandine Reynaud (a.reynaud01@gironde.fr)

    Accéder à la page de contact

    QUELQUES TEXTES DE RÉFÉRENCES ET RÉFLEXIONS SUR L’ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE

    Pour vous conseiller et vous accompagner, merci de contacter l’organisation territoriale de l’équipe Mission Éducation artistique et culturelle du Département de la Gironde. Contacts ci-dessous.

  • L'accès à la culture pour tous

    ouvrir
    fermer

    Le Département conduit une politique visant à faciliter l’accès des personnes en situation de fragilité ou de handicap aux pratiques et aux lieux culturels. La participation de tous les publics à la vie culturelle constitue un enjeu de citoyenneté et de démocratisation culturelle.

    • Les appels à projets « L’un est l’autre »
      ouvrir
      fermer

      Le Département diffuse depuis 2009 des appels à projets pour des projets culturels co-construits par des associations œuvrant dans le champ culturel et des Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) habilités à l’aide sociale et des établissements ou services pour personnes handicapées.

      Environ 600 personnes (personnes âgées ou handicapées, personnels médico-sociaux, acteurs culturels) participent chaque année à ces projets qui sont concrétisés par la réalisation d’œuvres artistiques.

      Les effets de ces actions culturelles sont multiples pour les personnes âgées, les personnes en situation de handicap, les acteurs culturels et les structures médico-sociales : 

      • Valorisation de la créativité, des savoirs, de la mémoire des personnes âgées ou en situation de handicap,
      • Évolutions des comportements des personnes en situation de handicap (rapports aux autres, à soi…),
      • Ouverture des établissements médico-sociaux sur l’extérieur (familles, commune, ressources du territoire…),
      • Renforcement des coopérations entre les structures culturelles et les établissements médico-sociaux sur les territoires,
      • Évolution des liens entre les résidents et avec les personnels des établissements,
      • Création de liens inter-générationnels avec des élèves d’école ou de collèges,
      • Développement des fonctions de médiation des structures culturelles.

      En 2019-2020, malgré la crise sanitaire, 20 structures girondines ont pu être accompagnées par plusieurs compagnies artistiques et culturelles et concrétiser de beaux projets culturels. Retrouvez des traces de ces moments de vie, de découverte, de création et d'échange fort en cliquant ci-dessous.

      Découvrir Connivences 3

    • Les Projets de Développement Social et Culturel
      ouvrir
      fermer

      Le Département a mis en œuvre en 2007, avec l’Institut Départemental de Développement Artistique et Culturel (IDDAC), des parcours de découvertes culturelles à destination des usagers des Maisons du Département des Solidarités. Ce sont 12 Maisons du Département des Solidarités qui ont été mobilisées pour participer à ces parcours de 4 ans. 

      Depuis 2012, les Projets de Développement Social et Culturel sont co-construits par les travailleurs sociaux, les usagers, des partenaires culturels et des partenaires sociaux (centres sociaux, associations…).

      Outil de re-mobilisation et de socialisation, ils modifient les rapports entre les travailleurs sociaux et les usagers et font évoluer les pratiques professionnelles du travail social. Ils contribuent à la constitution de réseaux territoriaux en développant les liens entre les structures sociales et les acteurs culturels.

      Au-delà de l’accès aux pratiques cultuelles, les projets de développement social et culturel sont un vecteur de participation à la vie culturelle locale.

    Contact

    Direction de la Culture et de la Citoyenneté
    Service soutien aux participations culturelles
    DGAC-DCC-MEDIATION@gironde.fr

    Accéder à la page de contact
  • L'accompagnement des écoles de musique

    ouvrir
    fermer

    Le Département, attaché à ses missions de cohésion sociale et territoriale, aux valeurs de l'éducation populaire et aux droits culturels, contribue à l'accessibilité de tous les Girondins, à l'éducation et aux pratiques artistiques et culturelles en amateurs qui concourent à l'épanouissement individuel mais aussi au vivre ensemble collectif.

    Journée départementale des écoles de musique

    La journée départementale des écoles de musique, initiée en 2014 dans le cadre du schéma départemental des apprentissages culturels, représente un temps fort d’échanges et d’analyse des pratiques, proposé aux acteurs de l’enseignement musical et des pratiques artistiques amateurs de Gironde.

    Cette journée professionnelle est co-organisée avec les partenaires têtes de réseaux de l'enseignement musical qui constituent le GTEM (Groupe de Travail des Écoles de Musique). Le GTEM animé par le Département est une plate-forme de concertation et coopération dont l'objectif est d’accompagner les écoles associatives, communales ou intercommunales qui le souhaitent à faire face au contexte actuel de contraintes budgétaires, à l’évolution des pratiques et des publics : démarche de mise en réseau, aide à la structuration et au projet pédagogique, actions de formations, sensibilisation à l’accueil des personnes en situation de handicap...

    À chaque édition, la journée départementale des écoles de musique réunit environ 100 personnes. Une conférence plénière permet de poser les enjeux d'une problématique différente chaque année et des ateliers sont proposés pour débattre et proposer des évolutions.

    Les 6e journées départementales des écoles de musique de Gironde a eu lieu les 11 et 17 décembre sur le thème L’école de musique de demain.

    Carte des écoles de musique en Gironde

    Retrouvez ci-dessous les écoles de musique du département ainsi que leur contact.

    Vous pouvez nous signaler toute erreur ou modification par email.

    Schéma départemental des pratiques artistiques et culturelles

    La loi d'août 2004 fait obligation aux Conseils Départementaux de décliner un Schéma de développement des enseignements artistiques. Le Schéma Départemental des Apprentissages culturels voté en 2007 est arrivé à échéance. Un nouveau Schéma des Pratiques Artistiques et Culturelles a été voté le 17 décembre 2019 pour 5 ans (2020-2025).

    Ce nouveau schéma poursuivra l'ambition de :

    • répondre aux besoins des personnes par une offre d'apprentissage artistique accessible et diversifiée représentative des diversités culturelles,
    • consolider les emplois culturels dans un contexte de contraintes budgétaires des collectivités,
    • valoriser les vertus des pratiques artistiques amateurs dans la dynamique des territoires,
    • susciter et conforter les partenariats entre acteurs des champs culturels, sociaux, éducatifs…

    Il repose sur : 

    • le pilotage par le Département d’une plateforme de concertation–coopération unique en France qui réunit les têtes de réseaux de l’enseignement musical : Confédération Musicale de France Gironde (CMF), Union Départementale des Enseignements Artistiques (UDEA 33), Conservatoire à Rayonnement régional de Bordeaux, Pôle d’Enseignement Supérieur Musique et Danse, le Réseau des Indépendants de la Musique (RIM), la Communauté de Communes du Réolais en Sud Gironde, le CIAM, Rock et Chanson, SMAC d’Agglomération, Réseau Rock School. Ce collectif GTEM pour Groupe de travail des écoles de musique s'attache à mener réflexions et actions sur les thématiques de l'emploi culturel, de la formation des acteurs, de l'évolution des pédagogies, des dynamiques territoriales, de l'accessibilité.
    • des méthodes et des outils favorisant échanges, collaboration : Journée Départementale des écoles de musique : rendez-vous annuel des 193 écoles de musique associatives et territoriales, espace numérique partagé etc.
    • la mise en œuvre d’une expérimentation de soutien à l’emploi culturel notamment des enseignants des établissements d'enseignement et de pratique musicale.
    • des actions de sensibilisation comme le parcours music handi.
    • une démarche transversale de proximité à destination des acteurs locaux dans le cadre de rencontres territoriales.
    • le soutien aux structures ressources dans le domaine de la musique conventionnées relayant les orientations du Département dans le cadre du Schéma. 
    • le soutien à d'autres structures artistiques s'adressant prioritairement aux praticiens amateurs dans les domaines de la danse, du théâtre, du cirque…
    • le soutien à l’investissement sur le parc instrumental.

    Retrouvez le document complet ci-dessous.