Aller au contenu principal

Déplacements à vélo

Le réseau cyclable départemental girondin s'agrandit chaque année. Aujourd'hui, 390 km de pistes cyclables départementales en site propre et 100 km d'itinéraires cyclables départementaux jalonnés permettent aux promeneurs de traverser l'ensemble du territoire girondin et de découvrir les différents sites naturels, patrimoniaux et paysagers (littoral, vignobles, forêt).

  • Réseau cyclable

    ouvrir
    fermer

    La Gironde se place dans le peloton de tête des destinations vélo en France. Découvrez à votre rythme les richesses du plus grand département français.

    Voie verte Roaillan-Saint-Macaire

    La liaison cyclable entre Roaillan et Saint-Macaire, 8 km, complète le maillage du Sud-Gironde. De grande qualité et hautement sécurisée, cette section est entièrement financée par le Département à hauteur de 1,8 million d’euros. Optimisée pour les vélos, elle est ouverte aux randonneurs, rollers et cavaliers.

    En savoir plus.

    voie verte entre Bazas et Captieux

    La voie verte reliant Bazas à Captieux, longue de 17 km, a été aménagée par le Département de la Gironde sur l’emprise foncière d’une ancienne voie ferrée d’intérêt local. Elle complète le maillage cyclable du Sud-Gironde, puisqu'elle est connectée à la piste cyclable desservant le nord du bassin d’Arcachon et Hostens, et à la voie verte reliant Roaillan à Saint-Macaire.

    Vous pouvez ainsi en toute sécurité vous balader sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle en suivant la voie de Vézelay, traverser le Ciron au niveau de Bernos-Beaulac et visiter le Parc Naturel régional des landes de Gascogne en arrivant sur Captieux.

    Cette voie verte a également été source d'innovations techniques : revêtement en sable stabilisé permettant une meilleure absorption des eaux de ruissellement et une meilleure intégration dans le paysage, mise en place de radars de détection de la présence des cyclistes mais aussi éclairage renforcé des carrefours avec la route nationale 524.

    Ces aménagements ont été financés à hauteur de 1,8 million d'euros par le Département et 200 000 € par le Fond européen agricole pour le développement rural (FEADER). 

  • Schéma Directeur des Itinéraires Cyclables

    ouvrir
    fermer

    Le Département de la Gironde, acteur de la mobilité, s’est investi depuis plus de 20 ans dans le développement du réseau cyclable départemental, notamment par la mise en œuvre de son Schéma Directeur des Itinéraires Cyclables Départementaux (SDICD) élaboré en 1992 et révisé en 2010, qui a permis l’aménagement de 400 km de pistes cyclables en site propre principalement à destination du cyclisme de loisir et de tourisme, dont 10 km ont été transférés à Bordeaux-Métropole.

    Les pistes cyclables du département sont réalisées essentiellement dans l'emprise d'anciennes voies ferrées ou routes départementales.

    Depuis sa révision, le SDICD poursuit les objectifs suivants :

    • Donner de la cohérence au réseau cyclable départemental,
    • Mettre en lien ce réseau avec les départements limitrophes,
    • Amorcer la desserte cyclable des territoires.

    Les aménagements prévus au SDICD, en cours de réalisation, visent à résorber les discontinuités existantes aussi bien pour la pratique touristique que quotidienne.

    L'ensemble de ces aménagements participent à la mise en œuvre des itinéraires vélo routes et voies vertes d’intérêts européen, national et régional, tels que :

    Les axes de développement prioritaire pour 2021-2023 sont :

    • Assurer la liaison avec la Dordogne sur la V91 dans la vallée de la Dordogne et la liaison Libourne-Branne- Le Fleix
    • Finaliser l’itinéraire de la Scandibérique, par les derniers segments significatifs : liaison entre Léognan et La Brède, liaison Piste Lapébie au Libournais et Nord Gironde et liaison Saint-Macaire- Castets-et-Castillon
    • Réaliser la liaison Saint-Symphorien-Département des Landes, sur la V41
  • Plan Départemental de Déplacement à Vélo

    ouvrir
    fermer

    Le Plan Départemental de Déplacement à Vélo (PDDV) adopté en 2016 illustre la volonté du Département d’élargir son action en matière d’organisation du système de déplacements (infrastructures routières, transports collectifs départementaux et covoiturage) et de promouvoir la mobilité durable.

    Le plan compte 15 actions articulées autour de 4 orientations :

    • Favoriser le développement de la pratique quotidienne du vélo
    • Améliorer le réseau cyclable départemental
    • Sensibiliser et communiquer sur la pratique du vélo
    • Améliorer la gouvernance des politiques cyclables

    Parmi les actions menées, on retrouve l'accompagnement technique et financier des collectivités pour la réalisation d’aménagements cyclables, l’incitation des scolaires et publics en insertion à l’utilisation du vélo mais aussi le développement d’une ingénierie à destination des collectivités.

    Fin 2019, le Département de la Gironde a adopté un ensemble de mesures fortes d’anticipation et d’adaptation aux changements environnementaux et sociétaux. En savoir plus.

    Parmi ces mesures, concernant la politique de mobilité, il a décidé d’élaborer puis de mettre en œuvre un schéma d’accessibilité cyclable desservant de manière sécurisée l’ensemble des collèges girondins. Il doit être accompagné d’un plan de sensibilisation et d’éducation des collégiens afin de les inciter progressivement à utiliser ce mode de déplacement. Cette habitude prise devrait les inciter à conserver des modes de déplacement vertueux dans leur vie de futur adulte. Plus d'info ci-dessous.

    Remise en selle

    Dans le cadre de ce plan vélo, notons également le développement des sessions de remise en selle à destination des publics en difficulté sur tout le territoire. Plus d'info ci-dessous.

    Don de vélo recyclés

    Le Département donne près de 300 vélos, qui lui ont été remis par l'association Vélophonie, à des personnes rencontrant des problèmes de mobilité. Après les avoir remis en état, le Département offre les vélos à des structures du domaine de l'insertion. Ces vélos seront prêtés gratuitement par ces dernières aux personnes en recherche, notamment d’emploi ou de stage. En savoir plus.

  • Plan vélo collèges

    ouvrir
    fermer

    Un des objectifs du Plan Départemental de Déplacement à Vélo est d'inciter à l'usage quotidien du vélo, notamment les lycéens et collégiens. Le Département ayant la compétence des collèges, une démarche globale a été initiée auprès de 105 collèges publics girondins.

    En 2017 et 2018, le Département a réalisé un diagnostic sur le stationnement vélo dans les 105 collèges publics girondins.

    En 2019 et 2020, ce diagnostic a été complété d’une enquête mobilité auprès des élèves scolarisés pour connaître leurs habitudes et modes de déplacement (près de 13 000 réponses).

    Sur la base de ces réponses, il est constaté globalement que la moitié des collégiens viennent en voiture au collège, 25% en transports en commun, 14% à pied et seulement 8% se déplacent à vélo. La mobilité des collégiens génère ainsi chaque année 12 539 tonnes de Co2, soit un coût climat évalué à plus de 1 000 000 € par an. Ces pratiques modales paraissent par ailleurs corrélées à la densité, la
    vulnérabilité et la perception de la dangerosité. Plus de 40% des réponses mettent en relation la non pratique du vélo avec le risque réel ou perçu et généré notamment par un défaut d’aménagement.

    Cette enquête réalisée en partenariat avec l’Agence d’Urbanisme de Bordeaux Aquitaine a révélé un enjeu majeur d’agir sur la chaîne de déplacement des parents qui déposent leurs enfants en voiture avant de se rendre à leur travail en sécurisant les déplacements des collégiens et en menant des actions pédagogiques d’accompagnement au changement de pratique modale.

    En parallèle, le Département a missionné deux bureaux d'étude pour mener une étude dans un périmètre de 5 km autour des collèges. L’objectif était de dresser un état des lieux des conditions de déplacement des collégiens, d’identifier les freins à l'usage du vélo et son potentiel, puis de proposer des actions.

    Initiée à l’échelle de dix collèges pilotes, puis déployée sur les 95 restants, ces études sont aujourd’hui achevées. En 2021, le Département rencontre les communes des dix collèges pilotes pour définir un schéma cyclable collégiens concerté et établir la répartition des maîtrises d'ouvrage et les moyens consacrés. 

    L’étude propose des pistes de travail sur plusieurs axes :

    • résorption des points noirs à proximité des collèges,
    • réalisation d'aménagements cyclables (389 km de pistes cyclables, voies vertes, bandes cyclables ou voie centrale banalisée appelée aussi « chaucidou », hors métropole),
    • construction ou renforcement du stationnement vélo (objectifs de 3143 stationnements vélos),
    • mesures pédagogiques d'accompagnement au changement de pratiques (savoir rouler, ateliers mécaniques, sorties scolaires ou voyage à vélo, prêts de vélos, sensibilisation et animations, réflexion sur le poids du cartable, pools vélo…).

    L’objectif fixé à l’échelle du Département est de faire passer la part modale du vélo à 20% des trajets domicile /collège à l’horizon 2030.

    Une démarche similaire dans six nouveaux collèges hors Métropole est prévue en 2021 avec les collèges de Marsas, Le Pian-Médoc, Saint-Selve, Le Barp, Montussan, Fargues St Hilaire.

  • Journées Remise en selle

    ouvrir
    fermer

    Les journées « Remise en selle » permettent de se familiariser avec le vélo et (ré)apprendre à faire du vélo en toute confiance.

    Le Plan départemental de déplacement à vélo a pour objectif de favoriser les mobilités durables par le développement de la pratique du vélo au quotidien. Ainsi une de ses actions prévoit l’organisation de sessions de formation à l’apprentissage du vélo ou de remise en selle à destination du public en insertion.

    La pratique du vélo pourra faciliter les déplacements, permettant ainsi l’accès à l’emploi ou la formation, et favoriser le lien social. Il s’agit aussi d’un moyen d’appréhender la sécurité routière.

    Comment ?

    Les sessions sont destinées à des groupes groupes de 4 à 12 personnes et permettent d’aborder collectivement les sujets suivants :

    • Conduite du vélo / déplacement sur piste et en circulation,
    • Connaissance de l’équipement,
    • Réglages et base de la mécanique vélo,
    • Sécurité routière,
    • Orientation / lecture de plan,
    • Intermodalité : utilisation combinée du vélo et des transports collectifs.

    Pour qui ?

    Le dispositif s’adresse :

    • aux jeunes pour l’accès à un stage, une formation, un emploi,
    • aux personnes sans emploi, en difficulté d’insertion ou en réinsertion sociale,
    • aux personnes isolées ne possédant pas de permis de conduire.

    Où ?

    Les journées sont organisées par des organismes partenaires sur 7 territoires girondins : Sud Gironde, Libournais, Haute Gironde, Haute Garonne, Médoc, Bassin et Bordeaux.

    Les inscriptions se font directement auprès des organismes partenaires.

    Contacts

    • Remise en selle Médoc avec Alter & Go : 06 17 94 79 44
    • Remise en selle Sud Gironde avec T-CAP, Cap Solidaire et les Cycles du canal : 06 11 47 08 62 ou contact@capsolidaire.org
    • Remise en selle Hauts de Garonne avec la Station vélo de Créon : 05 57 34 30 95 ou 06 28 26 79 32 ou contact@station-velo-creon.fr
    • Remise en selle Libournais avec Alter & Go : 06 85 87 86 64 ou 05 47 74 87 65
    • Remise en selle Bassin avec Insercycles : 05 57 15 12 65 ou asso.insercycles@yahoo.fr
    • Remise en selle Haute Gironde avec Wimoov :  06 48 75 98 99 ou haute-gironde@wimoov.org
    • Remise en selle à Bordeaux avec Vélo-Cité Bordeaux : 05 56 81 63 89 ou contact@velo-cite.org