Aller au contenu principal

Laboratoire départemental d'analyses - LDA33

Le Laboratoire Départemental d’Analyses (LDA33) est un service public dédié à la protection des populations (sécurité alimentaire, prévention liée aux légionelles, ...), à la santé animale et végétale. Ce service de 50 agents aux métiers très spécifiques (techniciens de laboratoire, préleveurs, responsable métrologie, responsable qualité...), produit une moyenne de 65 000 analyses par an. Lors des périodes de contrôles plus intensifs, le LDA33 voit son personnel s’étoffer d’une équipe de préleveurs dépêchés en renfort (contrôle des eaux de baignade, campagnes de prophylaxie et de surveillance des organismes réglementés en santé végétale). Le laboratoire départemental d’analyses doit garantir l’absence de tout risque pour la population girondine !

  • LDA33, outil de santé publique

    ouvrir
    fermer

    Secteurs d'activité

    Les activités du Laboratoire s'étendent sur 5 domaines :

    • santé animale,
    • hygiène alimentaire,
    • hydrologie,
    • santé végétale,
    • environnement.

    Deux sites géographiques ont la charge de la réalisation des analyses (Villenave d’Ornon et Pessac) et une cellule est dédiée à la gestion des demandes clients (Bordeaux Meriadeck).

      Missions

      Les principales missions du LDA33 :

      • participer à la protection des populations,
      • veiller à la sécurité alimentaire,
      • surveiller l'évolution des maladies animales,
      • protéger les végétaux,
      • conseiller ses clients dans la mise en place de mesures de prévention,
      • proposer des formations dans les domaines de l’hygiène alimentaire (audits, mise en place de Plan de Maîtrise Sanitaire…),
      • assurer le contrôle sanitaire des eaux de consommation humaine et des eaux de loisirs,
      • veiller à la qualité de l’air en structures collectives et dans des lieux de stockage de documents (archives, bibliothèques…).

      Le LDA33 ne se limite pas à la seule réalisation d’analyses, il joue aussi pleinement son rôle de conseil et contribue à la protection de la santé publique et au juste respect du consommateur. Parce que protéger la santé des animaux et des végétaux c'est aussi protéger la santé des hommes, tout en respectant notre environnement.

      Le laboratoire s'engage dans une démarche qualité optimale. En constante évolution, il recherche la satisfaction de ses clients par des prestations de qualité et une écoute attentive. Son personnel est régulièrement formé pour répondre aux dernières exigences en matière d’hygiène et sécurité.

      Partenariats

      Afin de satisfaire à la majorité des demandes de ses clients, le LDA33 a signé une convention de partenariat avec le Laboratoire Départemental d’Analyses et de Recherche de la Dordogne. S’il n’est pas possible de répondre à certaines demandes, car hors de notre champ d’intervention, nous vous orientons vers un autre laboratoire compétent.

      Notre exigence étant toujours de satisfaire au mieux nos clients, la cellule clientèle se tient à votre disposition pour toute demande.

      Accréditations, agréments, référencement

      Le LDA33 est accrédité par le Comité Français d’Accréditation (Cofrac) selon la norme française NF EN ISO/CEI 17025. Accréditations Cofrac Essais, n°1-1955 et 1-1466, liste des sites et portée disponibles sous www.cofrac.fr.

      Il est également agréé auprès du Ministère des Solidarités et de la Santé, du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire ainsi que du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

      En ce qui concerne la formation, le LDA33 est également référencé Datadock (plateforme des organismes de formation).

      L’ensemble des ces reconnaissances attestent de sa compétence, de son impartialité et de son indépendance.

      Pour conserver ses agréments, le LDA33 est soumis à des audits de surveillance tous les 15 mois, et des audits de renouvellement tous les 5 ans.

    • Les activités du LDA33

      ouvrir
      fermer

      Pour garantir la protection de la santé publique, le LDA33 développe des activités multiples :

      • contrôle sanitaire des installations de production d'eau chaude,
      • contrôle sanitaire des denrées,
      • contrôle des surfaces agro-alimentaires,
      • contrôle de la qualité des eaux de consommation, de loisirs et conchylicoles,
      • diagnostic et surveillance des maladies animales transmissibles à l'homme (Brucellose, rage, trichinellose, salmonellose,
        listériose...),
      • diagnostic et surveillance des maladies végétales (vigne, fraisier, tomate, plantes ornementales...),
      • audit et formation HACCP,
      • contrôle santé environnementale,
      • contrôle de la qualité de l’air.

      Zoom sur l'action du LDA33 lors des fêtes de fin d'année

       

      À l’approche des fêtes de fin d’année, le Laboratoire Départemental d’Analyses de la Gironde assure un rôle crucial en matière de santé publique, au côté de l’État (DDPP) et de l’IFREMER, pour la surveillance de la qualité des coquillages (huîtres, moules, coques...) produits en Gironde.

      La demande, en provenance du Ministère de l’Agriculture, amène le LDA33 à réaliser plus de 1 400 analyses par an sur la qualité des coquillages prélevés par l’IFREMER.

      Ces analyses sont réalisées dans le cadre de deux dispositifs de surveillance, avec des régimes d’alerte déclenchés à partir de seuils déterminés en fonction des risques pour la santé humaine :

      • Le REMI (réseau de surveillance microbiologique des zones de production conchylicoles)
      • Le REPHY (le réseau de surveillance du phytoplancton et des phycotoxines)

      De leur côté, les ostréiculteurs, regroupés au sein du GDSO, jouent pleinement la carte de la transparence et répondent à l’exigence légitime de leurs clients par la réalisation d’autocontrôles tout au long de l’année. Là aussi le LDA33 tient un rôle clé à leur côté en réalisant les analyses réglementaires sur les coquillages commercialisables chez chaque producteur pour les germes Escherichia Coli et Salmonelles.

      Le fonctionnement du LDA33 en mode astreinte (7j/7, 24h/24) lui permet une réactivité optimale en cas d’alertes ou de déclenchement d’une crise sanitaire et sa proximité territoriale est un atout indéniable pour disposer des résultats au plus tôt tout en intégrant les spécificités du bassin d'Arcachon.

      De plus, fort de son expertise sur le territoire et de son savoir-faire analytique, dès 2018, le LDA33 est chargé par le Ministère de la Santé de la totalité de cette surveillance sanitaire des coquillages produit en Gironde. Il réalise désormais l’ensemble des prélèvements, jusqu’alors effectués par IFREMER, en plus des analyses qu’il réalise déjà.

    • Le LDA33 pour qui ?

      ouvrir
      fermer

      Le LDA33 assure des prestations de service pour une variété de clients et d'usagers :

      • les collectivités territoriales,
      • les collèges et lycées,
      • la Direction Départementale de la Protection des Populations, l’Agence Régionale de Santé,
      • le Service Régional de la Protection des Végétaux,
      • les Organismes à Vocation Sanitaire (GDSBétail, GDSOstréicole, GDON),
      • les éleveurs (professionnels ou particuliers), les vétérinaires, les agents sanitaires de l'élevage ou de la faune sauvage, les abattoirs,
      • les agriculteurs, les viticulteurs, les arboriculteurs, les ostréiculteurs et les pépiniéristes,
      • les particuliers,
      • les bureaux d’études.
    • Un partenaire pour les agriculteurs

      ouvrir
      fermer

      La santé animale

      En matière de protection de la santé animale, le LDA33 agit à deux niveaux : la surveillance des maladies transmissibles à l'homme et l'aide au diagnostic des maladies ayant un impact sur l'économie de l'élevage. Sa mission consiste aussi à offrir aux différents acteurs du secteur sanitaire, des solutions pour parvenir à maîtriser ces maladies au moyen de la qualification et de la certification.

      La sécurité alimentaire

      En matière de sécurité alimentaire, le LDA33 agit auprès de la filière ostréicole pour assurer le contrôle des eaux et des coquillages aux côtés de l’IFREMER. Cette activité est renforcée en période de fêtes et durant l’été pour garantir aux consommateurs et aux producteurs la qualité des produits qui sont vendus sur les marchés dédiés.

      La protection des végétaux

      En matière de protection des végétaux, le LDA33 intervient à double titre : la surveillance des maladies végétales afin d'éviter leur propagation et de limiter l'emploi de produits phytopharmaceutiques et l'aide au diagnostic des pathologies végétales. Il est en pointe dans la détection du nématode du pin, de la flavescence dorée ainsi que de la maladie du bois noir. 

      Par ailleurs, l’implantation de l'Unité Technique Végétale (UTV) du Laboratoire d’analyses de la Gironde sur le Domaine de l’INRA permet de faciliter les échanges et de rester au cœur des préoccupations scientifiques et techniques concernant la santé des végétaux.

      Pour assurer ses missions, l’UTV est composée de 4 agents permanents et de personnel saisonnier apportant un renfort indispensable lors des pics d’activité.

      L’unité a deux activités principales, réparties dans deux secteurs distincts mais complémentaires : 

      • Le secteur détection, dont les missions réglementaires sont la surveillance et le contrôle des organismes nuisibles aux productions végétales.
        Cette unité contribue à la surveillance des organismes nuisibles (entre autres la flavescence dorée sur vigne et le contrôle de l’absence du nématode du pin sur le territoire Français) pour le compte des services publics (surveillance du territoire, délivrance de passeports phytosanitaires, contrôle des importations du matériel végétal...)  mais aussi aux besoins des filières agricoles (état sanitaire des végétaux destinés à l’exportation vers des pays non européens, contrôles sanitaires des végétaux en production...). Les analyses réalisées par le secteur détection peuvent permettre de repérer les plants contaminés et de procéder aux mesures adaptées pour assainir les parcelles, évitant ainsi la propagation de la maladie.
      •  Le secteur diagnostic, en charge du conseil, de la recherche et de l’appui sur la gestion et l’expertise des maladies spécifiques aux végétaux. 
        Cette unité se met particulièrement au service des producteurs, des organisations professionnelles et des collectivités locales, Il apporte conseils et expertises sur la gestion des maladies des végétaux. Le diagnostic permet de définir les causes probables d’un problème phytosanitaire. Il peut ainsi écarter ou confirmer la présence d’un organisme nuisible responsable des symptômes observés et de mettre en évidence un éventuel agent parasitaire émergent (rôle dans l’épidémiosurveillance). Il permet aussi d’éviter d’inutiles traitements phytosanitaires. Il propose de plus des formations sur la méthodologie du diagnostic végétal afin d’enseigner les bons réflexes à adopter face aux problématiques sanitaires végétales.Il développe par ailleurs une compétence en matière d'analyses de surface et de qualité de l'air (archives, crèches...), afin de préserver la santé humaine et le bon état sanitaire des lieux publics.

    Laboratoire Départemental d’Analyses - Domaine santé animale, hygiène alimentaire, hydrologie

    Voir sur la carte

    Laboratoire Départemental d’Analyses - Domaine santé végétale

    Voir sur la carte

    CONTACT

    LDA33 Domaine santé animale, hygiène alimentaire, hydrologie, audits et formations
    Allée Fernand Daguin
    33 600 PESSAC Cedex

    05 57 35 01 90
    lda33@gironde.fr
    Horaires d'ouverture : de 8h à 17h30 du lundi au jeudi et de 8h à 17h le vendredi.
    (N° SIRET : 22330001300016 - APE : 751A - N° de formateur agréé : 72330944933)

    Accéder à la page de contact

    CONTACT

    LDA33 Domaine santé végétale, santé environnementale
    71 Avenue Edouard Bourlaux
    Domaine de la Grande Ferrade
    CS 20032
    33882 VILLENAVE D'ORNON Cedex
    05 56 23 94 83
    lda33@gironde.fr
    Horaires d'ouverture : de 8h à 17h30 du lundi au jeudi et de 8h à 17h le vendredi.
    (N° SIRET : 22330001300016 - APE : 751A - N° de formateur agréé : 72330944933)

    Accéder à la page de contact