Aller au contenu principal

L'égalité femmes-hommes

  • La Mission départementale pour l’égalité Femmes-Hommes

    ouvrir
    fermer

    Le travail réalisé par la Mission départementale pour l’égalité Femmes-Hommes, installée en janvier 2016, propose pour la première fois un rapport, ainsi qu’un plan d’actions départemental.

    La mission est même allée au-delà, en répondant aux sollicitations de ne pas se censurer et de ne pas hésiter à interroger les pratiques.

    À cet effet, un questionnaire en direction des agents de l'institution a été réalisé pour recueillir leurs ressentis concernant la question de l’égalité femmes-hommes. Ces ressentis témoignent souvent d’une distorsion avec la réalité des chiffres, incitant la collectivité à mieux communiquer en interne sur le sujet de l’égalité professionnelle.

    Ces constats sont pris en compte dans le cadre du Plan d’actions départemental pour l’égalité femmes-hommes.

  • Le rapport d'actions départemental pour l'égalité femmes-hommes

    ouvrir
    fermer

    Depuis 2015, le Conseil départemental est la première assemblée paritaire de France suite à la loi de 2013.

    Dès le début de la mandature, notre majorité a créé une délégation dédiée à l’égalité femmes-hommes, confiée au binôme Clara Azevedo et Jean Galand. Leur feuille de route est ambitieuse. Elle fixe 28 objectifs à notre collectivité, à la fois en interne pour tendre vers l’exemplarité, et vers l’externe au travers d’actions de sensibilisation auprès de nos partenaires et du grand public. Chaque année, le rapport d’activité, voté par l’assemblée départementale, rend compte des actions menées et à venir en termes d’égalité.

    En 2018, la délégation s’est concentrée sur l’égalité professionnelle entre les agentes et agents de la collectivité. L’organisation de plusieurs rendez-vous sur les territoires a permis d’échanger sur les expériences vécues et de lever certains obstacles à cette égalité. Des échanges qui se traduisent également par des actions concrètes comme la mise en place d’une plateforme d’écoute des souffrances au travail. L’année 2018 se conclut avec la signature en septembre de la Charte européenne pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans la vie locale et l’organisation d’une conférence-atelier dédiée à cette thématique en ouverture du mois de l’économie sociale et solidaire en Nouvelle-Aquitaine. La mobilisation des agentes et des agents lors de ces diverses rencontres traduit un intérêt croissant pour cette cause. 

    En 2019, l’accent sera mis sur l’accompagnement des initiatives locales allant dans le sens d’une égalité femmes-hommes, pour diffuser cette ambition à tous les échelons de la société.

  • Charte européenne pour l'égalité des femmes et des hommes dans la vie locale

    ouvrir
    fermer

    La charte européenne pour l'égalité des femmes et des hommes est une invitation aux collectivités à s'investir publiquement pour l'égalité des sexes. Le Département de la Gironde s'engage aux côtés des 1 500 collectivités territoriales européennes signataires, dont 270 sont françaises.

      Jean-Luc Gleyze, Président du Département de la Gironde a signé la Charte Européenne pour l'égalité des femmes et des hommes dans la vie locale, le 20 septembre 2018, en présence de Clara AzevedoJean Galand et Gunilla Westerberg Dupuy, présidente de la commission égalité femmes-hommes de l'Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe (AFCCRE).

      Cette signature a clos la 2e matinale sur les stéréotypes filles-garçons dans le monde la petite enfance dédiée cette année aux 3-6 ans.

      La Charte repose sur les 5 principes suivants :

      • L’égalité des femmes et des hommes constitue un droit fondamental.
      • Afin d’assurer l’égalité des femmes et des hommes, les discriminations multiples et les obstacles doivent être pris en compte.
      • La participation équilibrée des femmes et des hommes à la prise de décision est un préalable de la société démocratique. 
      • L’élimination des stéréotypes sexués est indispensable pour l’instauration de l’égalité des femmes et des hommes.
      • Intégrer la dimension du genre dans toutes les activités des collectivités locales est nécessaire pour faire avancer l’égalité des femmes et des hommes. Des plans d’action et des programmes adéquatement financés sont des outils nécessaires pour faire avancer l’égalité des femmes et des hommes.

      Découvrir la charte

    • Matinales sur les stéréotypes filles-garçons

      ouvrir
      fermer

      Les stéréotypes de genre, présents dès la naissance, relèvent de la croyance, celle que certaines aptitudes ou traits de personnalité sont spécifiques soit aux garçons, soit aux filles. Ainsi, ces mêmes stéréotypes contribuent à fabriquer des comportements jugés innés par la plupart d’entre nous et qui influenceront l’enfant dans son parcours.

      Depuis 2017, le Département propose aux professionnels œuvrant dans le champ de la petite enfance et de la jeunesse, une matinée consacrée à la lutte contre les stéréotypes dès le plus jeune âge.

      Au cœur des échanges de la première édition, les stéréotypes dans le monde de la petite enfance (0-3 ans), en 2018, les stéréotypes sexués chez les 3-6 ans et en 2019, les stéréotypes filles-garçons dans le sport, plus particulièrement chez les 6-11 ans. 

      Retrouvez les matinales en vidéo ci-dessous.