Aller au contenu principal
Communiqué de presse

COVID-19 : Protection de l'enfance, protéger reste la priorité du Département

Jean-Luc Gleyze, président du Département de la Gironde, et Emmanuelle Ajon, vice-présidente en charge de la protection de l’enfance saluent la mobilisation exceptionnelle des professionnels de la protection de l’enfance qui, quelles que soient les conditions, continuent à s’engager pour garantir la qualité et la sécurité de l’accompagnement des enfants.

Dans le cadre de son plan de continuité d’activité, le Département s’attache à poursuivre l’accueil des enfants, pour les mesures de placement comme pour les interventions de protection prévues au domicile familial : les mesures exceptionnelles annoncées engendrent bien entendu des aménagements, comme des espacements des interventions au domicile, des interventions téléphoniques, etc.

Prévention

Par ailleurs, le Département de la Gironde tient plus que jamais à rappeler que le numéro d’appel d’urgence pour l’enfance en danger, le 119 est toujours actif, ainsi que la cellule d’information préoccupante du Département de la Gironde qui continue à recueillir et évaluer les appels de détresse.

La Protection maternelle et infantile (PMI) est toujours disponible pour aider les jeunes parents, les accueils se poursuivent pour les rendez-vous déjà pris ou par téléphone auprès des Maisons des solidarités (voir la liste des Maisons du Département sur gironde.fr/maisons-solidarites). Des sages-femmes, des puéricultrices et des médecins peuvent donner des conseils sur la grossesse, l'alimentation, le sommeil, la santé de votre bébé (poids, vaccinations...).

Accroître les moyens et les liens avec les structures d'accueil

Pour permettre l'embauche de personnel supplémentaire dans les structures d'accueil des enfants placés, dans ce contexte marqué par un absentéisme important et une augmentation de l'activité, le Département a dégagé un budget complémentaire. Le Département s'est rapproché des instituts de formations pour que les étudiants puissent venir renforcer les équipes éducatives. De plus, de nombreux agents ne pouvant effectuer leurs tâches habituelles se sont proposés en renfort, pour accompagner des déplacements de jeunes, faire du soutien scolaire, etc.

Les équipes du Département maintiennent un lien étroit avec les lieux d'hébergements et les assistants familiaux, en diffusant des conseils et en restant à disposition par téléphone, mail, intranet... Ce soutien est réalisé également par des psychologues du Département. Ce dernier s’est ainsi rapproché de tous les assistants familiaux par téléphone, sms et mail pour garder le contact et les inviter à appeler la direction de la protection de l'enfance pour toute question ou conseil.

Les droits de visite directe et d’hébergement par la famille ont été suspendus, cependant le lien avec les parents est maintenu par visioconférence ou téléphone. 

Après une interpellation de Jean-Luc Gleyze et d'autres présidents de Département, le secrétaire d’État à la protection de l'enfance, Adrien Taquet, a promis que les professionnels de la protection de l’enfance devraient prochainement intégrer la liste des personnels essentiels à la vie de la nation afin de bénéficier d’une garantie d’accueil pour leurs enfants. Par ailleurs, il affirme que des solutions sont actuellement travaillées avec les différents ministères pour assurer des renforts auprès des structures et proposer une continuité spécifique de la scolarisation et des activités pour les enfants, grâce à des étudiants, des animateurs sportifs, des jeunes en service civique…

Contact Presse

Portrait de Typhaine Cornacchiari

Typhaine CORNACCHIARI

06 18 18 22 44

typhaine.cornacchiari@gironde.fr

Portrait de Laurent Gazal

Laurent GAZAL

06 10 78 76 02

l.gazal@gironde.fr

Marie Hélène Popelier

Marie-Hélène POPELIER

06 22 26 69 72

m.popelier@gironde.fr

Site : Gironde.fr - Facebook : Département de la Gironde - Twitter : @gironde