Aller au contenu principal

Inforoutes

Avec 6 400 km de routes départementales, dont 360 kilomètres de pistes cyclables, le Département de la Gironde détient l’un des plus vastes réseaux routiers départementaux de France. Retrouvez ci-dessous les travaux de réaménagement et de réfection actuellement en cours, pour sécuriser le réseau routier girondin.

  • RD 1113 - Échangeur A62 de La Prade

    ouvrir
    fermer

    Limitrophe à la Métropole Bordelaise, située sur le canton de La Brède, cette zone est soumise à une forte pression démographique, et le trafic routier s'est particulièrement intensifié ces dernières années. Lors des heures de pointe, plusieurs milliers de véhicules se croisent et doivent couper la route pour pouvoir accéder à la direction de leur choix. Ce sont 20 000 véhicules qui passent par jour par ces axes.

    Plus adaptés au trafic, notamment lors des heures de pointe, les partenaires locaux et les trois gestionnaires concernés (ASF, Département de la Gironde et DIRA - Direction interdépartementale des routes atlantiques) s’accordent sur la dangerosité de ces carrefours.

    Une étude de sécurité sur cet itinéraire, initiée fin 2013, a recensé plusieurs points particuliers à forts enjeux sécuritaires devant faire l’objet d’un aménagement.

    Ainsi, le Département de la Gironde va modifier la géométrie des carrefours entre les bretelles d’entrées et de sorties de l’échangeur 1.1 La Prade de l’autoroute A62 et la RD 1113 afin de sécuriser et améliorer l’écoulement du trafic.

    Le Département finance à hauteur de 960 000 € soit 40 % de cet aménagement estimé à 2,4 millions d’€. La communauté de communes de Montesquieu impactée par l’aménagement sur 5 communes membres (La Brède, Martillac, Ayguemorte-les-Graves, St Médard d’Eyrens, et Cadaujac) prend à sa charge 60% du financement soit 1,44 million d’€.

    Enjeux

    Avec ces travaux d’envergure, le Département agit en premier lieu dans le double objectif d’assurer la sécurité des usagers et de faciliter les accès en améliorant la fluidité de la circulation.

    Plus largement, l’ambition à plus long terme est de transformer ce lieu en un réel carrefour de mobilité. Ainsi, pour faire évoluer les comportements et faciliter l’accès à d’autres moyens de transport, ce carrefour stratégique va être au cœur d’une offre intermodale :

    • une aire de covoiturage est prévue à La Prade dès 2019 pour 50 places de stationnement supplémentaires
    • un projet de bus à haut niveau de services va être mis en place. Il aura une circulation facilitée sur les voies afin d’assurer une durée de voyage attractive.

    Au-delà de ces aménagements routiers, et sur cet itinéraire qui longe l’A62 entre 2 échangeurs, les zones d’activités de la Prade et de l’Arnahurt situées au niveau de l’échangeur 1.1 (La Brède) font l’objet d’un futur projet de création de la zone des Grands pins. Une zone commerciale et d’activité est aussi présente au niveau de l’autre échangeur 1 (St Médard d’Eyrans).

    Ces zones d’activités vont pouvoir se développer et proposer l’accès à l’emploi grâce à l’implantation facilitée d’entreprises. 1 500 emplois devraient ainsi voir le jour.

    Grandes étapes

    En mai-juillet 2018, sur la zone d'activités des Grands Pins :

    • Construction d’un 1er rond-point pour fluidifier la circulation vers Beautiran et Castres-Gironde
    • Desserte de la zone d’activité coupée depuis la RD1113

    Entre août 2018 et février 2019, sur l'échangeur A62 :

    • Construction de 2 ronds-points
    • Largeur et nombre de voies réduits avec basculements de circulation sans coupure en journée
    • Coupures de circulation la nuit au niveau des bretelles de l’autoroute avec mise en place de déviations via l’échangeur précédent l’échangeur n°1

    La Prade : trois giratoires, le plus sécurité

    20 000 véhicules empruntent, chaque jour, l’échangeur de l’A62 à la sortie de La Brède, la dernière avant le péage de l’autoroute. Une fréquentation qui a nécessité des travaux sur la route départementale 1113. L’opération, passant par la création de trois giratoires à La Prade, lancée au mois de mai, s’achèvera en décembre.

    La Communauté de communes de Montesquieu et le Département ont conjugué leurs forces pour mettre en œuvre un projet d’amélioration de la fluidité et de sécurisation sur la RD 1113. Celui-ci se décline en trois giratoires sur le secteur de La Prade et a pu être conduit sans interruption du trafic routier. En mai dernier, le carrefour de la zone d’activité des Grands Pins a été le premier à être aménagé. Le giratoire de La Prade er celui de l’échangeur de l’A62, eux, ont nécessité ensuite des travaux d’ampleur, encore en cours...

    Le Département profite de cette opération exemplaire pour développer sur place une offre multimodale, avec une aire de covoiturage qui sera opérationnelle, dès l’an prochain.

    Retrouvez l'article complet sur ce sujet dans le Gironde Mag n°123

  • RD 1250 - Réaménagement de l'échangeur de Quincarneau

    ouvrir
    fermer

    Le Département sécurise les accès desservant les villes d'Arcachon et de La Teste de Buch (Pyla sur Mer). Plusieurs mois de travaux sont nécessaires pour reconfigurer l'échangeur, fluidifier la circulation et faciliter l'accès cyclo.

    Grandes étapes des travaux et déviations

    Pour fluidifier la circulation de la RD 1250 et sécuriser la voie cyclable, 4 phases de travaux sont prévues. 6 déviations seront mises en place durant l'accomplissement des travaux afin de continuer à gérer les flux de véhicules.

    • 5 novembre - décembre 2018 - Entrée de la ville de La-Teste-de-Buch
      Transformation du giratoire de Quincarneau
      // Rue Victor Hugo coupée avec déviation
    • décembre 2018 – janvier 2019 - Axe La-Teste-de-Buch - Pyla
      Mise à double sens et création d’une voie verte
      // Sortie vers le Pyla coupée avec déviation
    • février - mai 2019 - RD 1250, sortie vers La-Teste-de-Buch
      Réalisation d’un giratoire
      //Sortie coupée 5 jours à Pâques avec déviation
    • juin 2019 - Voie Pyla - nouveau giratoire
      Réalisation d’un shunt et doublement de la voie
  • RD 230 - Recalibrage de chaussée

    ouvrir
    fermer

    La RD 230 traverse les communes de Gornac, Castelviel et Sauveterre de Guyenne. Le trafic global pour 2016 est estimé à 800 véhicules/jour.

    Nature des travaux

    L’opération de la RD 230 consiste au recalibrage de la chaussée et la reconquête d’accotements : 

    • La libération des emprises avec des dégagements de visibilité en plan au niveau des courbes et des écrêtements du profil en long,
    • La démolition de l’actuelle chaussée sur la totalité de l’itinéraire,
    • La construction d’une nouvelle chaussée sur la totalité de l’itinéraire,
    • Les travaux d’assainissement relatifs à la collecte des eaux de la plateforme routière et à la continuité des eaux venant des bassins versants,
    • La construction de Dispositifs de Traitement des Eaux (DTE) de la plateforme routière,
    • L’intégration, tout le long du présent projet, du réseau souterrain de Gironde numérique.

    Date des travaux

    • Début des travaux : 16 juillet 2018
    • Fin des travaux : 14 décembre 2018

    Une déviation sera mise en place entre Gornac et Sauveterre de Guyenne.

  • RD 125 - Création de pistes cyclables et voies vertes

    ouvrir
    fermer

     La RD 125 traverse les communes de Langon et Fargues de Langon.

    Nature des travaux

    Les travaux consistent à l’aménagement d’une piste de 6 km de long entre la RD 125E3 lieu dit  « la gourmette » à Langon et la RD 125 lieu dit « la gare à Roaillan ».

    Cette opération fait partie d’un programme plus général, la continuité de l’euro vélo scandibérique inscrit au schéma directeur des pistes cyclables départementales.

    Le tracé empreinte pour partie l’ancienne VFIL (voie ferré intérêt local) et permettra de relier Saint-Macaire à Arcachon via Langon, Fargues de Langon, Roaillan...

    Date des travaux

    • Début des travaux : 25 juin 2018
    • Fin des travaux : 25 novembre 2018

    Ces travaux se déroulant en dehors du domaine routier, ils n’occasionneront pas de perturbation sur le trafic routier local.

  • RD 670 - Stabilisation de talus et réaménagement de la chaussée

    ouvrir
    fermer

    La RD 670 traverse les communes de La Réole et Saint-Sève. Le trafic global pour 2016 est estimé à 4 500 véhicules/jour dont 14 % de poids lourds.

    Nature des travaux

    Les travaux consistent à stabiliser des talus avec des enrochements de chaque côté de la RD 670 avec une reconstruction de la structure de chaussée sur la longueur totale du projet : 

    • Terrasser l’emprise de la chaussée sur toute la longueur du projet.
    • Rabaisser le profil en long sur la partie la plus haute des remblais.
    • Refaire une couche de fondation niveau PF2.
    • Refaire une structure de chaussée (souple GB3/GB3).
    • La pose de caniveaux à fente au droit des enrochements.
    • La mise en œuvre d’enrochement en pied de talus.
    • Mise en place de glissières mixtes bois/métal.

    Date des travaux

    • Début des travaux : 3 septembre 2018
    • Fin des travaux : décembre 2018

    Une déviation totale sera mise en place entre La Réole et Sauveterre.

  • RD 21 - Renforcement et recalibrage de la chaussée

    ouvrir
    fermer

    La RD 21 traverse les communes de Le Fieu et St Christophe de Double. 

    Nature des travaux

    L’objectif de l’aménagement consiste à améliorer la sécurité des usagers sur cet axe, à le rendre compatible avec les recommandations géométriques routières et renforcer la structure de sa chaussée.

    Le projet s’inscrit dans un plan général d’aménagement de la RD 21 entre la vallée de la Dronne et celle de l’Isle, du giratoire du Poteau (commune de Coutras) à la Croix d’Alexandre (commune de St Christophe de Double).

    Les travaux consistent à la construction de 5 bassins de rétention des eaux pluviales, le redressement d’un virage au lieu dit « Le Pin » et l’élargissement de la chaussée à 6 mètres avec la création d’une bande de sécurité de 1 mètre.

    Afin de limiter les émissions de gaz à effet de serre, la chaussée sera réalisée en enrobés tièdes.

    Date des travaux

    • Début des travaux : 16 juillet 2018
    • Fin des travaux : 22 décembre 2018

    Les travaux nécessitent la mise en place d’une déviation du carrefour entre la RD 674 et la RD 21 (commune de Les Eglisottes jusqu’au giratoire du Poteau de Coutras) par la RD 674, la RD 261 et la RD 10.

  • RD 806 - Voie verte Bazas-Captieux

    ouvrir
    fermer

    L'infrastructure cyclable départementale, qui permet de relier le secteur nord du Bassin d’Arcachon (Cap-Ferret, Andernos, Biganos) au Sud de la Gironde (Bazas, Langon) en traversant le Parc Naturel Régional des Landes (Belin Beliet, Saint-Symphorien, Villandraut), s’interrompt actuellement au sud de la commune de Bazas après avoir franchi la RD 9.

    Nature des travaux

    L’objet de cette opération consiste à réaliser la voie verte Bazas-Captieux, d’une longueur d’environ 17 km, en site propre sur une ancienne Voie Ferrée d’Intérêt Local (VFIL).

    Cet aménagement comprend :

    • la pose de tabliers sur 3 ouvrages d’art ;
    • la rénovation des superstructures de l’ouvrage de franchissement du Ciron ;
    • la réalisation d’une voie verte à l’aide d’un sable stabilisé-renforcé au liant à prise hydraulique et pouzzolanique (Largeur = 2,50m – Epaisseur = 0,08 m) fondée sur une assise en grave naturelle d’une épaisseur de 20 cm ;
    • l’aménagement de 5 carrefours avec la Route Nationale N°524 ;
    • l’équipement de ces 5 carrefours avec une signalisation lumineuse
    • le traitement d’une trentaine de carrefours avec des routes départementales et des voies communales ;
    • le traitement de carrefours avec pistes forestières ;
    • le franchissement de 18 ouvrages d’art existants ; 
    • la mise en place de mobilier et de barrières bois.

    Le choix du revêtement en « sable stabilisé renforcé » s’intègre bien dans son environnement et garde un aspect naturel. Un cheminement en revêtement naturel est maintenu le long du tracé permettant le passage des chevaux.

    Date des travaux

    • Début des travaux : août 2018
    • Fin des travaux : février 2019

    Ces travaux se déroulant en grande partie en dehors du domaine routier, ils n’occasionneront pas de perturbation sur le trafic routier local.

  • RD 936 - Contournement de Fargues Saint-Hilaire

    ouvrir
    fermer

    La RD 936 est une Route à grande circulation qui s’inscrit à la fois en milieu urbain et en milieu périurbain. Elle assure ainsi deux fonctions :

    • une desserte locale de zones périurbaines de l’agglomération bordelaise,
    • une fonction d’axe de transit entre Bordeaux et l’Entre-Deux-Mers puis la Dordogne.

    Dans la traversée de Fargues Saint-Hilaire, la RD 936 est interceptée par diverses voies de moindre gabarit (routes communales et départementales). Afin de sécuriser ces intersections, des carrefours à feux ont été mis en place. En période de fort trafic, ces dispositifs sont insuffisants et amènent des difficultés de circulation dans le centre bourg de Fargues Saint-Hilaire.

    Nature des travaux

    Ces travaux concernent les communes de Carignan-sur-Bordeaux, Fargues-Saint-Hilaire et Tresses. 

    L’aménagement, d’une longueur totale de 4 km comprend :

    • La mise à 2x2 voies de la RD 936 actuelle sur 1 km entre le giratoire Belle étoile existant et le giratoire de la Louga à créer. L’élargissement s’opérant au sud du tracé actuel.
    • La création en tracé neuf sur 2,9 km au nord de la commune de Fargues Saint-Hilaire :
      • 3 giratoires (la Louga, les Bons Enfants, le Colinet)
      • 2 Passages Inférieurs à Gabarit Réduit pour les piétons et cyclistes (Les Bons Enfants et Beauséjour)
      • 1 ouvrage cadre pour le passage de la faune
      • 7 bassins de rétention
      • des protections phoniques

    Innovations

    Dans le cadre de cette opération, le Département innove sur deux points particuliers :

    • mise en place d’un enrobé dépolluant de type Nox piégeant les particules d’oxyde d’azote
    • mise en place d’une voie dédiée du giratoire Belle étoile jusqu’au giratoire Les Bons Enfants

    Date des travaux

    • Début des travaux : septembre 2018
    • Fin des travaux : janvier 2022

    Les travaux auront un faible impact sur les conditions de circulation actuelles, excepté ponctuellement aux accès de chantier.

  • RD 9 - Réfection de la chaussée

    ouvrir
    fermer

    Le trafic global de la RD 9 est estimé à environ 500 véhicules / jour avec une forte proportion de poids lourds destinée principalement au transport de bois.

    Les travaux se situent sur les communes de Préchac, Cazalis et Bourideys.

    Nature des travaux

    Il est prévu de réaliser les travaux de grosses réparations de la chaussée suite à la tempête KLAUS de 2009.

    Les travaux consistent à : 

    • La construction de deux poutres de rives de 0.60m de large et 0.40m de profondeur en élargissement de chaussée afin d’obtenir une largeur de 5,20m.
    • La mise en œuvre de GNT dans ces poutres de rives.
    • Le reprofilage de l’ensemble de la chaussée en grave émulsion.
    • Le renforcement en béton bitumineux à l’émulsion.
    • Le curage des fossés.
    • Le calage des accotements.
    • L’engazonnement des accotements (avec les produits issus des poutres de rives).

    Date des travaux

    • Début des travaux : 3 septembre 2018
    • Fin des travaux : 30 novembre 2018

    Une déviation totale sera mise en place pendant la durée des travaux.

  • RD 124 - Réaménagement de l'accotement et du carrefour

    ouvrir
    fermer

    La RD 124 traverse les communes de Captieux et Aillas.

    NATURE DES TRAVAUX

    La RD est fréquentée par des semi-remorques transportant du bois. Au fil du temps, la couche de roulement et l’accotement se détériorent avec le passage de roues des poids lourds.

    Afin d’améliorer cette situation, il est nécessaire de consolider les bas côtés de la RD 124 pour éviter l’affaissement de l’accotement et pour une meilleure giration des poids-lourds.

    Les travaux, qui auront lieu sur la commune de Lerm-et-Musset, consistent en une déviation du fossé existant, une modification du rayon de sortie de la RD 124 et au renforcement et au calage des accotements.

    DATE DES TRAVAUX

    • Début des travaux : 6 novembre 2018
    • Fin des travaux : 15 novembre 2018

    Un alternat sera mis en place durant les travaux qui vont s’effectuer par demi chaussée.

  • RD 228 - Renforcement du talus

    ouvrir
    fermer

    La RD 228 traverse les communes de St Laurent-du-bois et St Pierre d'Aurillac.

    NATURE DES TRAVAUX

    Il a été constaté une dégradation partielle du talus qui est due principalement au ruissellement abondant des eaux le long du talus lors des fortes pluies.

    Pour remédier à ce phénomène d'érosion et anticiper un glissement très important, les travaux consistent à :

    • Conforter le pied du talus par un enrochement sur une hauteur moyenne de 1,30 m,
    • Reconstituer le talus en terre végétale,
    • Buser le fossé afin de rétablir un accotement sécurisé
    • Récupérer et canaliser les eaux de ruissellement par des bordures, regard avaloir et une tranchée drainante en pied de talus.

    DATE DES TRAVAUX

    • Début des travaux : 7 novembre 2018
    • Fin des travaux : 15 novembre 2018

    Un alternat sera mis en place durant les travaux qui vont s’effectuer sur la demi-chaussée.

  • RD 19 - comblement de carrière souterraine

    ouvrir
    fermer

    La RD 19 traverse la commune de Lugaignac.

    NATURE DES TRAVAUX

    Ces travaux de comblement d’une carrière souterraine ont pour objectif la mise en sécurité de la route départementale n°19 sur le secteur du « Plantier du Château » en injectant du coulis de ciment dans les anciennes galeries souterraines d’extraction de pierre de taille qui se trouvent sous la voirie.

    DATE DES TRAVAUX

    • Début des travaux : 27 août 2018
    • Fin des travaux : 25 novembre 2018

    Une circulation sous alternat sera mise en place pendant la durée des travaux.

  • RD650 - Reconstruction du pont de Cebron

    ouvrir
    fermer

    La RD 650 traverse la commune du Teich.

    NATURE DES TRAVAUX

    Ces travaux consistent en la restructuration du pont de Cebron qui permet au sentier du littoral de franchir un bras du delta de la Leyre sur la commune du Teich. La passerelle et le chemin piétonnier le long de la Leyre seront remis en état.

    L’enjeu de cet aménagement est de récréer la continuité pédestre du sentier du littoral et d’assurer le passage des canoës sur ce bras de la Leyre, tout en respectant ce site d’intérêt environnemental.

    DATE DES TRAVAUX

    • Début des travaux : 15 septembre 2018
    • Fin des travaux : 15 avril 2019

    Ces travaux n'auront pas d'impact sur la circulation routière ou sur le passage des canoë à la hauteur du chantier. Les travaux seront réalisés avec des moyens légers, permettant d'utiliser les chemins sans détériorer la végétation. La période d'intervention a été choisie pour limiter les impacts sur la faune et la flore.

  • RD 5 - Aménagement sous le pont du moulin

    ouvrir
    fermer

    La RD 5 traverse la commune du Barp.

    NATURE DES TRAVAUX

    Les travaux se situent au niveau du pont du Moulin n°1 sur la commune du Barp.

    Ils consistent la restauration de la continuité écologique par l’aménagement d’une passe à anguilles sur la moitié du radier de l’ouvrage et une passe à poissons sur l’autre moitié.

    DATE DES TRAVAUX

    • Début des travaux : octobre 2018
    • Fin des travaux : novembre 2018

    Les travaux sont réalisés sous circulation sous l’ouvrage, mais avec l’accord du centre d’essai atomique jouxtant l’ouvrage, car une partie des travaux se situe sur leur emprise.

  • RD 250 - Reconstruction du pont de la Baraque

    ouvrir
    fermer

    La RD 3 traverse les communes de St Yzan-de-Soudiac et Laruscade.

    NATURE DES TRAVAUX

    Afin de respecter la dimension environnementale du cours d'eau la Saye (continuité écologique), le Département lance les travaux d'aménagement du pont de la Baraque.

    L'ouvrage existant sera d'abord déconstruit à partir du 2 août par le syndicat intercommunal d'aménagement (SIA) de la Saye, du Gallostre et du Gary.

    Les travaux de reconstruction sont prévus à la mi-septembre 2018. Le pont envisagé, d'une longueur de 18 mètres, est un portique en béton armé sur pieux.

    DATE DES TRAVAUX

    • Début des travaux : 17 septembre 2018
    • Fin des travaux : mi-janvier 2019

    Une déviation, indiquée par signalétique, sera mise en place jusqu'au 15 janvier 2019. Durant cette période, la section de route départementale 250 située entre l’intersection avec la RD135 E5 à Saint-Yzan-de-Soudiac et l’intersection avec la RD2010 à Laruscade sera fermée à la circulation.

  • RD21 Renforcement de la chaussée entre Saint-Antoine du Queyret et Soussac

    ouvrir
    fermer

    La RD 21 assure la liaison entre Saint-Antoine du Queyret et la RD 672 à Soussac. Cette route supporte un trafic estimé à 120 véhicules par jour, essentiellement agricoles. La section concernée se situe hors agglomération. La chaussée de cette voie est très déformée et représente un danger pour les usagers de la route. Les déformations évoluent très rapidement et le service d’exploitation est obligé d’intervenir régulièrement pour colmater les fissures.

    NATURE DES TRAVAUX

    Les travaux consistent à renforcer la structure de chaussée sur 3 100 m² de chaussée.

    Objectifs :

    • sécuriser cette section pour les usagers empruntant la RD 21,
    • pérenniser la structure de chaussée.

    Les travaux consistent à :

    • Raboter la chaussée
    • Exécuter les déblais jusqu’au bon sol
    • Réaliser les purges en fraisât
    • Mise en œuvre d’un géotextile
    • Refaire la structure de chaussée
    • Refaire un enduit en bi-couche sur l’ensemble de la chaussée

    DATE DES TRAVAUX

    • Début des travaux : 24 octobre 2018
    • Fin des travaux : fin novembre 2018

    Une déviation sera mise en place entre Soussac et St Antoine du Queyret.

  • Contournement de Saint-Jean-d'Illac

    ouvrir
    fermer

    Les aménagements proposés pour réaliser le contournement de Saint-Jean-d'Illac ont pour objectifs :

    1. de fluidifier la circulation dans la traversée de Saint-Jean-d’Illac
    2. et d’améliorer le cadre de vie des riverains des avenues de Pierroton et de Bordeaux.

    Pour cela, un itinéraire de contournement sera aménagé, par phases, en  requalifiant le chemin du Baron et la RD 211E2. Il permettra de reporter le trafic de transit, notamment poids lourds, circulant actuellement dans le centre de Saint-Jean-d’Illac sur un itinéraire adapté et sécurisé.

    Le Département a déjà engagé l’ensemble des études préalables à la définition de ce projet d’aménagement d’itinéraire.

    1ere étape entre le giratoire des Cantines sur la RD 211 et le giratoire du Baron sur la RD 106 :

    • mise au gabarit départemental de la voie communale existante notamment par un renforcement et un élargissement de la chaussée à 7 mètres au lieu de 3 à 5 mètres actuellement.
    • création de 3 giratoires au niveau du Chemin du Blayais et des deux accès de la zone d’activité.

    2e étape : création du contournement du Hameau de Boulac

    3e étape : recalibrage et aménagement de sécurité de la RD 211 E2 entre le lieu-dit Boulac et la déviation de Martignas-sur-Jalle

    • Ces aménagements s’inscrivent dans le prolongement du renforcement de la RD 211 entre Saucats et Saint-Jean-d’Illac déjà déclaré d’utilité publique.
    • Des études de trafics, des études hydrauliques ainsi que des inventaires de la faune et la flore sont en cours, de manière à adapter le projet aux ressources locales, dans le respect de l’environnement.

    Le démarrage des travaux, pour la première phase, est envisagé dans le courant de l’année 2020.

    Création d’une voie réservée au covoiturage et aux transports en commun

    Trois projets de voies réservées au covoiturage et aux transports en commun sont prévus en Gironde sur les routes départementales (RD) 106, 113 et 936.

    Sur la RD 106, la voie réservée sera réalisée dans la continuité de la voie verte sur 3,2 km, entre le giratoire du Baron et l’avenue François Mitterrand.

    Des études de trafic pour établir la faisabilité du projet ont eu lieu en 2018. En parallèle, une piste cyclable sera également réalisée, dans le prolongement des ménagements existants.

     

    Qu’est-ce qu’une voie réservée ?

    Une voie supplémentaire le long d’axes saturés, réservée à l’usage exclusif des voitures avec au moins 2 personnes à bord, des bus et autocars ainsi que des 2 roues motorisés. Elle permet à plus de monde de se déplacer avec moins de voiture.

    Pourquoi faire des voies réservées ?

    9 voitures sur 10 ne transportent qu’une personne. Le temps d’attente dans les bouchons a été évalué à entre 3h et 4h matin comme soir à St-Jean-d’Illac. Les usagers de ces axes très fréquentés font souvent le même trajet quotidien. C’est le cas de 45 % des automobilistes circulant sur la RD 106 aux heures de pointe (même commune d’origine, même secteur de destination). Le covoiturage serait donc un mode de déplacement particulièrement adapté sur la RD 106.

    Calendrier :

    • 1er semestre 2019 : Études d’avant projet et information publique
    • Fin  2019-début 2020 : Autorisation environnementale
    • Mi-2020 : Autorisation d’expérimentation
    • A partir de mi-2020 : Démarrage des travaux sous réserve des acquisitions foncières

     

  • Projet de contournement de Lesparre-Médoc et de Gaillan-en-Médoc

    ouvrir
    fermer

    Dans le cadre de sa politique d'amélioration des déplacements, le Département de la Gironde organise une concertation publique préalable sur le projet de contournement des agglomérations de Lesparre-Médoc et Gaillan-en-Médoc, du 19 novembre au 21 décembre 2018.

    Le projet

    L'objectif de ce projet vise à améliorer :

    • Le cadre de vie des riverains de la route départementale RD 1215, par la réduction de l’exposition aux pollutions et nuisances sonores et par la modification des usages de la voie existante ;
    • La sécurité des usagers et riverains de la RD 1215 en sortant le trafic de transit des traversées d’agglomérations ;
    • La liaison routière Bordeaux – Le Verdon par l’amélioration et la fiabilisation du temps de parcours.

    Le projet proposé porte sur la réalisation d’une voie nouvelle en tracé neuf, à 2x1 voie, passant par l’Ouest des agglomérations de Lesparre-en-Médoc et Gaillan-en-Médoc.

    Comment consulter le projet et s'exprimer ?

    Afin d'associer les usagers à l'élaboration du projet, le Département déploie un dispositif de concertation du 19 novembre au 21 décembre 2018.

    RÉUNION PUBLIQUE LE 23 NOVEMBRE 2018

    Une réunion publique a eu lieu le 23 novembre 2018, à Lesparre-Médoc.

    Cette réunion était l’occasion de présenter aux habitants et aux usagers des communes de Saint-Germain-d’Esteuil, Lesparre-Médoc, Gaillan-en-Médoc et Queyrac :

    • le dispositif de concertation préalable du public
    • le contexte du projet
    • l’ensemble des études réalisées par le maître d’ouvrage
    • les objectifs et principes d’aménagement du projet
    • les variantes de tracé proposées

    CONCERTATION DU 19 NOVEMBRE AU 21 DÉCEMBRE

    Durant la période de concertation, les habitants pourront exprimer leur avis et formuler leurs propositions de plusieurs façons :

    • en ligne depuis ce formulaire
    • par courrier adressé au Département de la Gironde, à l'adresse suivante :
      Département de la Gironde / Direction des Infrastructures / Projet contournement Lesparre-Médoc / Esplanade Charles de Gaulle / 33 074 Bordeaux Cedex.
    • ou dans les registres de concertation, mis à disposition dans les mairies de Lesparre-Médoc, Gaillan-en-Médoc, Queyrac, Saint-Germain-d’Esteuil, et au siège des Communautés de communes Médoc Cœur de Presqu’île et Médoc Atlantique.

    Chaque observation fera l'objet d'une réponse et un bilan sera dressé pour permettre à l’Assemblée départementale de faire le choix du tracé à la fin du premier trimestre 2019. Ce bilan servira de base à l’étude d’impact et à l’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique prévue en 2020.

    Vous pouvez consulter le dossier de concertation (en 2 parties) ci-dessous :

  • Aménagement du giratoire de Marcheprime

    ouvrir
    fermer

    Pour améliorer la sécurité et fluidifier le carrefour existant à feux, le Département et la commune de Marcheprime engagent des travaux sur le giratoire du Centre, à l’intersection des 2 routes départementales RD 1250 et RD 5.

    DATE

    • De début décembre 2018 à début avril 2019 : 
      • engagement des travaux pour la transformation du carrefour du Centre en un giratoire
    • De début décembre 2018 à janvier 2019 :
      • Fermeture complète de la circulation prévue en journée lors de la mise en œuvre des enrobés
      • Mises en place de déviations :

        pour les véhicules légers : sur la RD 1250 dans le sens Bordeaux - Biganos, et sur la RD 5 dans le sens Le Barp - Blagon
        pour les poids-lourds : en amont depuis l’A63 au Sud et la RD 106 au Nord

        - Seuls les transports exceptionnels pourront transiter par leur circuit habituel