Aller au contenu principal

Journées girondines de l'habitat

Les journées de l'habitat, événement annuel de l'institution, illustrent la volonté du Département de la Gironde de mener une politique publique innovante de l'habitat et de l'urbanisme en Gironde, en concertation avec les partenaires. 

  • Édition 2019 : Et si nous faisions la rev(s)olution !

    ouvrir
    fermer

    Les 4e journées girondines de l'habitat ont eu lieu les 13 et 14 mars prochains à Bordeaux. Au programme : Et si nous faisions la rev(s)olution !

    Nous avons partagé les valeurs qui construisent nos politiques publique de l’habitat, nous avons imaginé les outils qui nous permettent de les consolider et nous sommes devenus des « Fabriqu’Cœur » d’Habitat, nous avons osé traiter de nos désirs d’habiter, d’habitat et d’habitant… Passons du désir au rêve, du rêve à l’action, de l’action à la solution … 

    Où en sommes-nous sur l’innovation dans l’habitat ?

    Quelles seront les nouvelles formes d’habitat que nous devrons construire pour répondre au monde de demain ?

    Est-ce que l’innovation est la solution pour agir sur le quotidien ?

    Le citoyen a-t-il encore le temps de rêver lorsqu’il s’agit d’habitat ?

    Retour en images

    Programme

    Mercredi 13 mars 2019

    Animation par Marie-Christine Darmian, Directrice de l'Habitat et de l'Urbanisme

    • 9h30 Ouverture par Martine JARDINÉ, Vice-présidente du Conseil départemental de la Gironde en charge de l’habitat, du logement et du développement social.
    • 9h40 Grand témoin – Eric CASSAR Habiter l’infini …. Et si c’était un rêve ?
      L’architecte Eric Cassar imagine des bâtiments où la sphère intime est réduite au profit d’espaces communs mutualisés, réservables par le biais d’une « boussole numérique ». Le projet a reçu le Grand Prix « Le Monde » - Smart Cities.
    • 11h30 Le rêve en construction n° 1 en partenariat avec le Forum Urbain et Université de Bordeaux
      Le logement des travailleurs saisonniers (commanditaire : Domofrance) l’Habitat qui se déplace sur terre, en mer … Terrain d’expérimentation le Bassin d’Arcachon - Sciences Po / ensapBx
       
      12h30 Pause déjeuner libre

      14h Le rêve en construction n° 2 en partenariat avec le Forum Urbain et Université de Bordeaux
      Projets réalisés par des étudiants de l’école d’architecture sur le thème “Habitat et transition démographique”, portant plus précisément sur l’habitat l’intergénérationnel, l’habitat intra-générationnel, et le "vieillir chez soi”. ensapBx
    • 14h30 Les ateliers de la Rev(s)olution (au choix)
      • Atelier n° 1 dans l’amphi Badinter :  ISP3D Maquette numérique : un carrefour du labyrinthe de la construction de la ville
        La présentation publique des projets d’aménagement est un exercice difficile et parfois frustrant tant pour l’auditoire que pour leurs maîtres d’ouvrages. Cette frustration naît bien souvent du sentiment pour son promoteur de ne pas correctement transmettre ses intentions et de l’auditoire d’être rendu passif lors des présentations.  Les supports de présentation sont statiques et les points de vue présentés imposés à l’auditoire.  Techniciens, élus, citoyens, riverains sont en attente d’information différente que le seul plan masse et l’éventuelle photo d’insertion paysagère ne satisfont pas. Découvrez avec l’atelier ISP3D Maquette numérique : un carrefour du labyrinthe de la construction de la ville
      • Atelier n° 2 dans le Hall de Gironde – Théâtre Forum "Changer de regard "
        La compagnie de théâtre l'Art Hache Scène s'empare des « personas », personnages fictifs, habitants girondins, créés par l'équipe de la Direction de l’Habitat et de l’Urbanisme et LaBase, le laboratoire d’innovation de la Gironde. Les comédiens partent des situations des « personas » pour créer des scénarios. Avec l'aide et la complicité du public, ils vont rendre vivant les personnages et essayer plusieurs solutions possibles, impossibles, réelles, imaginaires, à leur problème de logement. Imaginé et créé spécialement pour les journées cet atelier s’inspire du théâtre forum et l'utilise comme un outil pour changer son regard, faciliter la parole et les rencontres entre les différents acteurs de projet.
        Avec Flore Audebeau, Nicolas Beaufort, Laurent Eyllier, Fabienne Pinet, Jean-Charles Seosse et les agents de la Direction de l'Habitat et de l'Urbanisme.
    • 16h30 Conférence gesticulée «  Toit Toit … Mon Toit »  des jeunes des Résidences Habitat jeune de la Gironde en partenariat avec l’URHAJ. Une restitution originale de l’Observatoire de l’Habitat des Jeunes en Gironde. Projet accompagné par la SCOP Le Contrepied.
    • 17h Clôture de la journée « Goûter de la Rev(S)olution »

    Jeudi 14 mars 2019

    Animation par Raphaëlle Orenbuch, journaliste

    • 9h Ouverture de la journée par Sophie PIQUEMAL, Conseillère départementale du canton Les Landes des Graves, Présidente de la Commission "Habitat et logement"
    • 9h15 Le rêve en construction n° 3 en partenariat avec le Forum Urbain et Université de Bordeaux sur la valeur du patrimoine ancien dans les villes moyennes avec une étude de cas sur Langon (commanditaire : Soliha) Sciences Po / ensapB
    • 9h45 L'innovation moteur des Rev(S)olutions
      De Loupiac en C(h)oeur, à la construction en terre crue, de l’utilisation des innovations techniques pour lutter contre la fracture numérique, ou lutter contre la précarité énergétique, des projet d’habitat sous serre, de la plateforme « J’meloge », des habitats inclusif, participatif, du logement d’abord, tous les acteurs de l’Habitat cherchent, testent, imaginent, innovent dans un seul but : faire la Rev(S)olution pour créer, consolider les solidarités, trouver les solutions solidaires. Témoignages et présentations des opérations menées sur les innovations "Habitat" de Gironde et d'ailleurs.
    • 12h  Le rêve en construction n° 4 en partenariat avec le Forum Urbain et Université de Bordeaux
      L’habitat : anticiper le réchauffement climatique … projet Baitykool réalisé dans le cadre du Solar Décathlon.
    • 12h30 Pause déjeuner libre
    • 14h  Introduction à la Rev(S)olution (dans le hall de l'immeuble Gironde)
      « Les portes qui s'ouvrent sur la campagne semblent donner une liberté derrière le dos du monde » (Ramon Gomez de La Serna). Dans le hall de l'immeuble Gironde, surgissent des sons. Rumeurs urbaines. Un corps les habite. Dans cet espace public, nous parviennent des mots. Une intimité pour les traverser. Dans l'architecture de l'espace départemental, la dialectique du dehors et du dedans joue de nos sens.
      Performer : Michel Mathieu. Musiciens: Loïc Lachaize, David Chiesa. Transcription des textes : Flore Audebeau.
    • 15h Et si la REV(S)OLUTION c’était le SENS
      « L’homme ne peut supporter une vie dénuée de sens. » écrivait Carl Gustav Jung, et si la Rév(S)olution ce n'était  pas tout simplement redonner du sens. Quel est-il ce sens qui doit construire l’habitat, le toit, le vivre ensemble ?
      Table ronde avec notamment Jean-Luc GLEYZE Président du Conseil départemental de la Gironde, Jérôme MENDIELA Président de FRAVEILLANCE, Sandrine MARTIN, Déléguée Régionale de l’AFEV.

    En préambule de ces 4e journées girondines de l'habitat, deux événements les 11 et 12 mars 2019 sont organisés.

    Lundi 11 mars 2019

    Bordeaux Métropole, le Département en partenariat avec la DIHAL vous propose une journée consacrée à l'Appel à Manifestation d'Intérêt (AMI) Logement d'Abord en présence de Sylvain MATHIEU, délégué interministériel pour l'hébergement et l'accès au logement.

    Tout au long de la journée nous ferons le point sur les actions entreprises pour le logement d'abord en Gironde, nous échangerons sur les projets, les perspectives de développement d'actions.

    Nous échangerons sur la question de la formation avec François DELUGA, Président du CNFPT.

    Retrouvez ci-dessous le programme détaillé ainsi que la charte de déontologie de l'AMI Logement d'abord.

     

    Mardi 12 mars 2019

    Le Fond Solidarité Logement de la  Gironde (FSL33) organise une rencontre sur le thème « Mettre de l’énergie dans le social ».

    Si le foyer désigne à la fois le logement et l’espace où brûle le feu, quel sens aurait donc un logement sans chaleur et sans énergie ? Les problématiques sociales de la précarité énergétique plongent leur racine dans le mal-logement et constituent un vecteur autant qu’un symptôme de la pauvreté
    PAUVéRITé - Le trimestriel du forum Bruxelles contre les inégalités-  n°17 Décembre 2017

    Intervention de Anne DELVAUX, accompagnatrice énergie au Centre d’Appui Social Energie de la fédération des services sociaux de Bruxelles.

    Les enseignements de cinq années de recherche-action sur l’accompagnement des ménages en situation de précarité énergétique : analyse du besoin social des ménages, développement de méthodes d’intervention adaptées, modélisation d’un nouveau métier à la jonction du social et de l’énergie. Un aperçu d’autres travaux menés par la fédération concernant la parole des usagers et l’accès à l’eau potable.

  • Journées décentralisées 2018

    ouvrir
    fermer

    Deux journées de l'habitat ont été organisées sur le territoire en octobre : le 5 octobre en Libournais et le 16 octobre en Médoc.

    Journée décentralisée : Viv(r)e les centres en Libournais

    C’était le 5 octobre à Fronsac, au Bazar’théâtre : le Département organisait une journée "Habitat - Viv(r)e les centres". Retour sur cette journée.

    À l’origine de cette journée, le pacte territorial du Libournais et la volonté des acteurs locaux de travailler collectivement à la dynamisation des centres-bourgs, au plus près des spécificités de leur territoire. Le Département souhaitant l'organiser en associant les acteurs du Libournais à son élaboration, la définition de son contenu a fait l'objet d’un des ateliers du conseil de territoire du 5 juin dernier à Sainte-Foy-la-Grande.

    L’objectif de cette journée de travail était de valoriser des modes d’actions et témoigner sur des initiatives et visant à régénérer les centres-bourgs, avec la volonté d’élargir la réflexion à de nouveaux acteurs de la vie locale (associations, acteurs de l’ESS, acteurs culturels...) et de penser l’implication des habitants.

    50 personnes étaient réunies pour cette occasion, en présence de 4 élus départementaux.

    En matinée ont eu lieu des temps d'échanges sur les méthodes et accompagnements possibles en matière de projets de centres-bourgs, avec des professionnels en urbanisme et sociologie, et le témoignage de 2 maires ruraux (La Sauve en Gironde et Parcoul Chenaud en Dordogne), investis chacun à revitaliser le centre-bourg de leur commune.

    L’après-midi étaient proposés 3 ateliers thématiques, sur les leviers et modalités d’actions pour construire des réponses en matière d’habitat et de cadre de vie, illustrés par les projets de 3 maires de communes rurales, du Libournais et d'ailleurs, pour échanger sur :

    • un projet d’habitat de centre-bourg avec visite sur site à Nérigean, 
    • la création / maintien de commerces et services de proximité à Saint-Priest-Ligoure (Haute-Vienne),
    • un projet de création d'espace public et de lien social avec des habitants à Saint-Christophe-des-Bardes.

    Journée décentralisée : Le Médoc en actions

    Cette journée, organisée à Castelnau-de-Médoc le 16 octobre, s'inscrit dans le cadre du bilan et des perspectives du plan départemental de l'habitat (PDH) et du plan départemental d'action pour le logement et l'hébergement des personnes défavorisées (PDALHPD) sur ce territoire. 

    Elle proposait :

    • en matinée : une présentation des actions 2016/2017 du PDH et du PDALHPD sur le territoire Médoc, ainsi que des témoignages d'acteurs du territoire : bailleur social, élu local, propriétaire bailleur de logements conventionnés avec l'Anah, etc.
    • l’après-midi : 3 circuits de visite en cars à Castelnau-de-Médoc, Carcans et Lacanau

    Vous pouvez faire remonter au Département les envies de projets autour de ce thème en contactant la Direction de l'habitat et de l'urbanisme via courriel : DGAT-DHU@gironde.fr

  • Édition 2018 : Désirs et Habitat - Désirs d'habiter

    ouvrir
    fermer

    Les 3e Journées girondines de l'Habitat se sont tenus les mercredi 14 et jeudi 15 mars à Bordeaux. Au programme : Désirs et Habitat - Désirs d'habiter.

    Les alinéas 10 et 11 du préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 rappellent que :

    La Nation assure à l'individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement. Elle garantit à tous, notamment à l'enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l'incapacité de travailler a le droit d'obtenir de la collectivité des moyens convenables d'existence.

    C'est là que se trouve le creuset du droit au logement.

    Dans le contexte de refonte des politiques de l'habitat, de tension très forte sur le monde du logement social, de la préparation de la future loi logement, et si on abordait la question des désirs...

    Habitat et désirs... désirs d'habitat... désirs d'habitants... désirs d'habiter...

    Tenons-nous toujours compte du désir dans nos politiques publiques, dans nos modes de fonctionnement, dans notre gestion au quotidien ? Tout simplement... respectons-nous suffisamment le désir ?

    • Par exemple, un mal logé, un non logé peut-il dire "NON" à un logement si cela ne correspond pas à son désir ?
    • La prise en compte du désir peut-elle fonder – au moins nourrir  – une politique publique ?
    • La notion de « parcours résidentiel » est-elle une illusion... ou un faire-valoir des consciences ?

    RETOUR EN VIDÉO

    Revivez ces journées avec la retransmission des échanges proposée ci-dessous.

    Replay du 14 mars 2018

    Replay du 15 mars 2018 - matin

    Replay du 15 mars 2018 - après-midi

      Retour en images

        Programme

        Mercredi 14 mars : OSONS ! DÉSIRS CRÉATIONS ET HABITAT

        • Ouverture par Martine Jardiné, Vice-présidente du Conseil départemental de la Gironde en charge de l’Habitat, du Logement et du Développement social
        • Grand témoin Maryse Vaugarny « Vaucouleurs, le quartier des rêves et des désirs » et « Les ateliers d’écriture de la maison verte »
          En 1999, Maryse Vaugarny,  a créé son association « Les ateliers d’écriture de la maison verte » à Concots dans le Lot, dont le but est d’animer des ateliers d’écriture et promouvoir des actions littéraires, éditer et publier.  Montage des expositions Haïku des presque rien et anamnèses au Musée de Limogne sous le parrainage des Editions Dire et d’Henri Heurtebise, à tire d’ailes au Fonds Ancien de Cahors, souffles d’écritures au Musée Champollion de Figeac et au Centre Culturel Français de Lomé, au Togo ; réalisation du livre Souffles d’écritures, des ateliers d’auteurs au Niger, la création de la bibliothèque itinérante de livres uniques pour la maison verte… Maryse Vaugarny est une artiste.  Mais ce n’est pas tout, elle forme aussi depuis la fin des années 2000 des professionnels d’établissements médico-sociaux, éducateurs, moniteurs éducateurs, assistantes sociales, psychologues… « Faire écrire est aussi une histoire d’amour... »
        • Parole à ceux qui créent 
          Pierre Culand,  ancien directeur de l’école d’architecture de Bordeaux, professeur de lettres (spécialisé en sémiologie), secrétaire général de rédaction de la revue Monuments historiques, délégué aux affaires culturelles en Nouvelle-Calédonie, avant de devenir dans les années 2000 directeur de l’école d’architecture et du paysage de Bordeaux.  À 64 ans, Pierre Culand est parti à la retraite. Il offre son regard sur le désir et l’habitat. « …apprendre à ne pas arriver avec un projet « plaqué », mais avec un projet ouvert, capable d’accueillir les réflexions qui seront faites»
          César Lacoste, Julie Bonvallet, Claire Hubschwerlin, Antoine Mambrini, Louis Rousseau et Alexandra Tedeschi, lauréats du 1er Concours Silver Dom’Innov (*) organisé en 2017. Ils ont créé un projet de résidence solidaire… où le plaisir et désirs s’entremêlent dans leurs travaux de création d’architecte. Ils racontent… penser le logement pour les séniors de demain… Cette équipe était tutorée dans le concours par ALOGIA.
        • Les ateliers des DÉSIRS d’HABITER 
          • Atelier n°1 avec Fanny Millard : L’atelier de la création de la ville de tous les désirs BASIC SPACE, un espace pour expérimenter l'architecture
            L'association EXTRA vous propose de porter un autre regard sur l'architecture en expérimentant la notion d'espace.  Une exposition-ateliers, pour jouer avec l'espace en deux et en trois dimensions, à petite et à grande échelle...Un atelier d'illustration, pour redécouvrir par la manipulation du livre BASIC SPACE toutes les notions liées à l'espace. Créez la maquette de votre propre architecture puis illustrez-là, avant de construire tous ensemble l'habitat de demain !
          • Atelier n°2 avec Maryse Vaugarny : L’atelier de la création des désirs  Et si on écrivait un opéra ? Un moment taillé dans l'étoffe des songes…
            Après vous avoir mis à l’aise avec l’écriture, Maryse Vaugarny propose d’écrire un opéra. Ecrire la radiographie d’un quartier où se découvrira l’intimité des habitants. Cela commencera comme un songe. Sans oublier les rêves d’évasion de chacun… A partir de l’œuvre fascinante « Au bois lacté », pièce radiophonique de Dylan Thomas, elle vous invite à écrire d'une oreille indiscrète les rêves des habitants d’un quartier et leurs pensées.
        • « La table d’Hôtes… de l’Habiter » clôture de la première journée .

        Jeudi 15 mars : OSONS ! DÉSIRS ET HABITAT DES PAROLES ET DES ACTES

        • Ouverture de la journée par Sophie Piquemal, Conseillère départementale du canton Les Landes des Graves, Présidente de la Commission Habitat et logement, « C’est quoi votre désir d’élue ? »
        • Table ronde : le droit au logement permet-il d’exprimer un désir ? Le droit au logement permet-il d’exprimer un désir ? Nous avons tous en tête le Droit au Logement mais qu’en est-il du désir ? Est-ce que le droit au logement comprend le désir de logement et quels désirs font partie de ce droit ? En font-ils vraiment partie ? Avec notamment :
          • Le désir collectif : Hélène Leenhard, Présidente du Réseau Habitat partagé et accompagné, Florence Delisle-Errard, Présidente Habitats des possibles ;
          • Le désir partagé : Aude Poinsignon, Chargée de mission USH74 et d'autres découvertes.
          • Le désir " coute que coute " : Mathias Lambert, chef de service du Centre d'accueil pour demandeurs d'asile COS
        • Table ronde : Comment prend-on en compte les désirs individuels et collectifs dans l’habitat ? 
          Lorsque l’on construit un projet d’habitat il faut le lien entre les désirs individuels et les désirs collectifs, le lien avec l’intérêt général qui n’est pas la somme des intérêts particuliers, l’alchimie est complexe… Comment les acteurs de l’habitat prennent-ils en compte ces désirs. Participation, Citoyenneté et vivre ensemble… comment articuler ce triptyque ? Avec notamment :
          • Paroles aux  jeunes en Libournais - court métrage "J'crois pas non" HAjPL Alexandre Ratic et Fred Blanc Animateur Socioculturel Chargé de la communication Habitat Jeunes en Pays Libournais ;
          • Paroles de Bailleur : Daniel Palmaro Président de la Conférence HLM33 Directeur Général de Clairsienne ;
          • Paroles de travailleurs sociaux : Frédéric Blancheton AL Prado et d'autres découvertes ;
          • Paroles des instructeurs de la demande de logement : Florence Etourneaud  Direction Habitat et Urbanisme Conseil Départemental de la Gironde
        • Table ronde : le désir peut-il être le socle d’une politique publique habitat ? Dans le contexte particulier de la future Loi Logement en préparation, se questionner sur le fondement même de la construction d'une politique publique. Quelle est la place du désir dans cette construction ? Comment les acteurs de l'habitat, entre solidarités humaines et territoriales, abordent  la construction d'une politique publique, avec notamment :

        Retrouvez l'intervention de Martine Jardiné interviewée sur le plateau de TV7 jeudi 14 mars 2018.

      • Édition 2017 : L'HABITAT, ESPACES DE R(E)CRÉATIONS ET DE VIE

        ouvrir
        fermer

        L'édition 2017 s'est tenue les 15 et 16 mars à l'Immeuble Gironde du Département.

        L’habitat est un environnement porteur de significations. Il n'est ni un espace neutre et exempt de valeurs, ni un simple décor au sein duquel l'habitant évolue. Le prendre en considération dans ses manières de voir, sentir et ressentir, penser et imaginer, explorer et pratiquer, c'est prendre en compte qu'il est à lui tout seul des espaces de créations d'habitation, de cohabitation, de R(E)CRÉATION et de VIE.

        Signature du Plan départemental d'action pour le logement et l'hébergement des personnes défavorisées

        Cette 2e édition a également permis la signature du Plan départemental d'action pour le logement et l'hébergement des personnes défavorisées de la Gironde avec le représentant du préfet de la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, préfet de la Gironde.

        Retour en vidéo et images

        Revivez ces journées avec la retransmission des échanges proposée ci-dessous.

      • Édition 2016 : logement social et signature du PDH

        ouvrir
        fermer

        Les premières journées girondines de l'habitat, organisées en mars 2016, étaient consacrées à la culture et aux valeurs communes autour du logement social. Divers sujets ont été abordés tels que la mixité sociale vue par les acteurs de l’habitat, les innovations, les expérimentations et les solutions imaginées par les partenaires et les territoires pour inventer l’habitat de demain.

        Signature du Plan Départemental de l’Habitat (PDH)

        À cette occasion, Pierre Dartout, préfet de la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, préfet de la Gironde et Jean-Luc Gleyze, président du Conseil départemental de la Gironde ont signé le Plan Départemental de l’Habitat. Le PDH est une démarche élaborée sous maîtrise d’ouvrage de l’État et du Département depuis septembre 2012. Elle vise à construire une stratégie habitat partagée dans la perspective d’un projet de développement solidaire des territoires girondins.

        Le PDH définit un plan d’actions pour les 6 années à venir autour des 3 objectifs suivants :

        • le développement du parc public ;
        • l’amélioration du parc privé ;
        • l’accompagnement des publics dans leurs parcours résidentiels dans et vers le logement.

        Retour en croquis

        Ces deux journées ont été le théâtre d’une expérience originale d’animation. Nicolas Caruso et Vincent Gardelle, deux facilitateurs graphiques, ont proposé au public un suivi original de ces journées avec ces planches conçues comme des "pense-bêtes action innovation".

        Interview de Martine Jardiné

      Contact

      Direction de l’Habitat
      05 56 99 33 33
      dgat-dhu@gironde.fr

      Accéder à la page de contact