Aller au contenu principal

Du chemin des Limites à La belle étape

Sur la commune de Castres-Gironde, le chemin des Limites traverse la forêt sur près de trois kilomètres. 60 caravanes sédentarisées de gens du voyage, soit 40 familles, vivent ici, depuis de longues années, sans électricité, ni commodités ; seul un robinet planté à l'une des extrémités du chemin donne accès à l'eau.

En 2015, le constat est partagé : le chemin des Limites a atteint les siennes.

Au printemps 2017, six logements en ossature bois, destinés à accueillir des familles, voient enfin le jour. C'est la naissance de La belle étape, la bien nommée : une première étape dans un parcours résidentiel pour des familles en situation d'extrême précarité et, juste à la sortie du chemin, un premier pas vers la résorption totale de l'habitat insalubre.

C'est aussi le fruit de l'engagement des acteurs locaux, de la mobilisation des élus de tout un territoire, et une histoire de construction partenariale inédite.

Retrouvez l'article complet dans RESSOURCES & TERRITOIRES - Hiver 2018-2019