Aller au contenu principal

Appel à initiatives locales de Développement Social

Le Département lance, pour la cinquième année consécutive, cet appel à initiatives locales de développement social. Il vise à accompagner les structures qui devront inventer et expérimenter des actions adaptées au maintien du lien social, à la création de nouvelles formes de solidarité et d’un collectif « à réinventer ».

En cette période de confinement, le Département de la Gironde a pu constater la capacité des acteurs locaux à s’adapter aux contraintes liées au confinement afin de répondre aux besoins amplifiés des habitants vulnérables et des territoires les plus fragiles. Dans ce cadre, fort est de constater que de nouveaux modes de faire, de nouveaux partenariats ont été développés ainsi que le renforcement de l’ancrage territorial et de l’utilité sociale.

Dès aujourd’hui, un grand nombre réfléchit à la manière d’assurer la continuité des missions, de manière adaptée au contexte qui s’impose à nous pour vivre et faire ensemble.

C’est pourquoi, le Département lance, pour la cinquième année consécutive, à travers la démarche « solutions solidaires », cet appel à initiatives locales de Développement Social. Il vise à accompagner les structures qui devront inventer et expérimenter des actions adaptées au maintien du lien social, à la création de nouvelles formes de solidarité et d’un collectif « à réinventer ».

Il s’avère en effet essentiel de soutenir les initiatives faisant appel à la solidarité, l’inventivité et le déploiement de nos ressources collectives en faveur des plus fragiles. Ainsi, cet appel à initiatives a pour objectif de favoriser la cohésion sociale et l’autonomie des personnes, préserver les conditions du vivre ensemble. Il encourage la mobilisation des personnes elles-mêmes, de l’ensemble des ressources des territoires et des politiques publiques.

Le Département s’inscrit ainsi dans une logique prospective pour construire la Gironde de demain, plus résiliente et plus solidaire.

BÉNÉFICIAIRES

  • Les associations ou les groupements d’associations loi 1901.
  • Toutes structures relevant du champ de l’Economie Sociale et Solidaire.
  • Les personnes morales de droit privé telles que les Bailleurs Sociaux.
  • Les collectivités territoriales girondines et leurs groupements.
  • Les établissements publics présentant des compétences dans le champ de l’accompagnement des personnes fragilisées.

En savoir plus