Aller au contenu principal

Sandrine dans la marmite du bon goût

Cheffe au collège d’Audenge, Sandrine Ricaud cuisine local et bio. Ses crédos : l’éducation au goût et la sensibilisation à des gestes simples qui font l’écologie au quotidien.

Pas facile tous les jours de faire manger à un ado autre chose que des nuggets ou  des hamburgers…

C’est la génération fast-food, explique Sandrine Ricaud, dès qu’il y a des légumes ou un plat qu’ils ne connaissent pas, il est difficile de leur faire goûter. 

Suite à une reconversion, Sandrine est devenue cheffe cuisinière :

Je n’ai pas choisi ce métier pour ouvrir des boîtes de conserve, insiste-t-elle. Ici, nous nous approvisionnons en local, de préférence en bio, et nous cuisinons la majorité des plats que nous servons

De plus, Sandrine a fédéré un groupe, s’assurant que les plateaux de leurs camarades ont été triés afin qu’un éleveur récupère les restes pour nourrir ses animaux. Avec eux, elle va bientôt créer un potager. Certains lui ont même demandé de réfléchir à l’idée de monter des ateliers de cuisine. La bataille du goût n’est pas perdue.

 

Retrouvez une interview complète dans le GIRONDE MAG N°126