Aller au contenu principal
Communiqué de presse

Mix MECS, la création artistique au service de la protection de l'enfance : 100 jeunes et 21 artistes locaux dévoilent leurs oeuvres

Fabrique Pola, 10 quai de Brazza à Bordeaux - Mercredi 9 juin 2021, de 13h30 à 18h

La conseillère départementale, présidente de la commission politique de la promotion de la santé et protection de l’enfance, ouvrira la 6e édition de Mix MECS, en présence de la présidente de l'Iddac, agence culturelle du Département, et de l'équipe de la Fabrique Pola.

Cent jeunes, hébergés au sein de maisons d'enfants à caractère social (MECS), présenteront leur créations artistiques réalisées avec le soutien de 21 artistes locaux dans le cadre des projets artistiques et culturels initiés par le Département de la Gironde.

Lors de cette demi-journée, les jeunes et leurs productions, accompagnés par les artistes, investiront les différents espaces de la Fabrique Pola dans lesquels ils déambulent pour découvrir les 13 projets réalisés au sein de 9 MECS et d’un lieu de vie en Gironde sur 2020 et 2021.

**************************************

Zoom sur  « MAGNUS (« récits de futur »)

Parmi les 13 travaux, sera notamment présenté «  MAGNUS (« récits de futur »), un projet artistique réalisé par Aurélia Coulaty, auteure et Pierre Wetzel, photographe, en lien avec la Maison d'enfants à caractère social Saint Joseph – Podensac, un dispositif d’accueil situé à Langon et à la Réole.

Aurélia Coulaty et Pierre Wetzel ont réalisé, en 2019/2020, un projet artistique avec une quinzaine de mineurs non accompagnés ou mineurs isolés hébergés dans les foyers de Langon et La Réole.

Poursuivant leur collaboration dans la continuité de leur ouvrage autour des demandeurs d’asile « Les Rêves d’avant la route », les artistes ont croisé écriture et photographie pour créer des portraits de ces jeunes issus de parcours migratoires.

La proposition qui leur était faite était de se mettre "dans la peau de …", cette peau, qui serait peut-être la leur, plus tard, une fois adultes, ayant pris leurs places dans la société et construit leurs vies. Carte blanche leur a donc été laissée pour imaginer ces récits d’eux-mêmes, s’inventant un futur fictif, un destin fantasmé loin de leurs récentes difficultés.

 

L’ambition de ce projet de création était de servir d’exutoire à ces jeunes, en jouant des représentations à l’oeuvre dans les récits d’exil. Ce sont ces vies imaginaires, bâties avec chacun d’eux au fil de plusieurs entretiens, qui ont permis à Aurélia Coulaty de créer 15 textes, tous inspirés des idéaux de ces enfants aux routes singulières qui interrogent présent et avenir.

En photographiant les participants avec la technique ancienne du collodion humide, Pierre Wetzel a saisi ce glissement dans la peau du soi désiré?, dans ses traits, sa personnalité?, son quotidien, magnifiant chacun d’eux grâce à la lumineuse alchimie qu’opère cette technique.

Le temps d’une création, les mineurs isolés sont ainsi devenus des majeurs accomplis dans des bribes de vies rêvées qui se jouent des déterminismes liés à leurs parcours.

A travers ce projet, ces jeunes se sont autorisés à imaginer demain, à le penser sans complexe, à viser l’impossible. Et les voies de l’imaginaire ne donnent-elles pas de la force à l’espoir, au désir, à la volonté que le meilleur advienne ?

MAGNUS (récits de futur), livret réunissant les 15 textes d’Aurelia Coulaty et les 15 portraits photographiques de Pierre Wetzel, sera l’aboutissement de ce compagnonnage artistique qui aura duré un an.

**************************************

Depuis 10 ans, les directions départementales de la protection de l’enfance et de la famille, de la culture et de la citoyenneté du Département de la Gironde animent avec l’Iddac, agence culturelle de la Gironde, un dispositif d'interventions culturelles et artistiques au sein des MECS de Gironde.

Les projets permettent aux jeunes d'accéder à la culture, de les familiariser avec les différentes formes d'expression artistique contemporaine et de valoriser leur créativité par des activités pratiques.
 

Ils sont élaborés avec le soutien des équipes des MECS et des artistes. En tant qu'opérateur départemental, l'Iddac assure l'accompagnement, le suivi et le financement de ces projets et met en relation les équipes des MECS avec des artistes girondins repérés. Mettre en avant la créativité, faire grandir la confiance en soi, sont autant d’effets valorisants mesurés au travers de plus de 70 projets déjà réalisés, avec plus de 700 jeunes participants depuis 2011.

Le Département de la Gironde dédie 90 000 euros à l'Iddac pour mener des projets culturels et artistiques dans les Maisons d'Enfants à Caractère Social.

Repères 

Les maisons d'enfants à caractère social (MECS) reçoivent les mineurs confiés au Conseil départemental, soit par leurs parents dans le cadre administratif, soit par le juge des enfants dans le cadre judiciaire et les jeunes majeurs de 18 à 21 ans à leur demande dans le cadre d'un contrat jeune majeur (internat de semaine ou activités jour). 

Le Département de la Gironde consacre 93 millions d'euros - financement du prix de journée pour la prise en charge des enfants - à 52 MECS en Gironde.

Contact Presse

Portrait de Typhaine Cornacchiari

Typhaine CORNACCHIARI

06 18 18 22 44

typhaine.cornacchiari@gironde.fr

Portrait de Laurent Gazal

Laurent GAZAL

06 10 78 76 02

l.gazal@gironde.fr

Marie Hélène Popelier

Marie-Hélène POPELIER

06 22 26 69 72

m.popelier@gironde.fr

Site : Gironde.fr - Facebook : Département de la Gironde - Twitter : @gironde