Aller au contenu principal
Communiqué de presse

Le Département de la Gironde au service des plus fragiles : 11 millions d'euros pour améliorer la situation des aides à domicile

A l'occasion d'une rencontre au sein de l'association d'aide à domicile, Synergies@venir, située à La Brède, ce vendredi 12 juin 2020, Jean-Luc Gleyze, président du Département, a annoncé les nouvelles mesures déployées par la collectivité, pour soutenir davantage les assistantes d'aide à domicile.        
11 millions d'euros qui auront un impact à la fois social et économique, avec 10 000 emplois impactés.           


Le Département de la Gironde accompagne au quotidien les personnes âgées et les personnes en situation de handicap, pour qu’elles puissent vivre le plus longtemps possible dans leur cadre de vie habituel. De nombreux services, autorisés par le Département, les aident dans leur vie quotidienne. Parmi ceux-ci, les Services d'aides à domicile (SAAD) ont une place capitale.          

Durant la crise de covid-19, les auxiliaires de vie ont démontré une fois encore leur rôle essentiel auprès des personnes âgées et en situation de handicap.

Jean-Luc Gleyze a ainsi décidé de renforcer le soutien de la collectivité en revalorisant de manière très significative le tarif de remboursement des plans Allocation personnalisée d'autonomie (APA). Il a fait le choix d'acter localement la revalorisation pérenne et structurelle qu'attendaient ces professionnel.les, promise sans concrétisation par le gouvernement depuis 2 ans :
+11,3 % sur le tarif horaire de remboursement de l’allocation personnalisée autonomie pour les SAAD non habilités à l'aide sociale, le tarif horaire passera ainsi de 18,87 €/heure à 21 €/heure. (Les SAAD habilités bénéficient d’un tarif moyen de plus de 23 €/h, revalorisé chaque année)

Pour le Département, cet effort financier doit être affecté directement à la revalorisation des salaires des intervenants. Une convention sera donc signée dans le courant de l'été avec les structures qui devront s’engager à consacrer cette somme à la valorisation des salaires des professionnels de terrain, pour une mise en œuvre dès le 1er septembre 2020.

L’effort financier supplémentaire consenti par le Département sera de l’ordre de 1,1 million d’euros sur le budget 2020 et de 3,5 millions d’euros en année pleine à partir de 2021. Cette revalorisation sera soumise au vote lors de la plénière du 2 juillet 2020.

3,3 millions pour moderniser les services d'aide à domicile

Dès 2020, le Département de la Gironde a décidé de consacrer 924 000 euros pour permettre aux services d'aide à domicile d'améliorer les conditions de travail de leurs salariés, et de leur proposer des formations pour les professionnaliser et les aider à gagner en qualification.

2,4 millions d'euros seront également consacrés, sur 2 ans, pour valoriser l'expertise et la spécificité des services d'aide à domicile qui interviennent exclusivement auprès de personnes en situation de handicap (autisme, handicap psychique).

6,7 millions pour l'aide à domicile pendant le confinement

Dès les premiers jours du confinement, le Président du Département a alerté le Ministre des Solidarités et de la Santé par courrier du 17 mars sur le besoin en équipements en masques et plus largement en EPI des SAAD pour sécuriser leurs conditions d’intervention, la priorité étant à ce moment donnée par l’Etat exclusivement aux structures hospitalières. Près d’un million de masques chirurgicaux masques ont été distribués par le Département aux 189 structures d'aide à domicile de Gironde entre le 28 mars 2020 et le 10 juin 2020.

Avant même les premières mesures nationales*, le Département annonçait dès le 20 mars 2020 à l’ensemble des Services d'aides à domicile (SAAD) la mise en place d’un dispositif transitoire afin de soutenir les gestionnaires de SAAD et leurs équipes.

Pour les protéger, le Département a poursuivi les prestations sur la base du réalisé antérieur, sans les diminuer en raison de la baisse des interventions à domicile pendant cette période. Plus de 32 % des heures d'aide à domicile n'ont pas été réalisées par les SAAD en raison de l'absence de leur personnel (garde d’enfant, absence de transport, raisons médicales), du caractère non prioritaire de ces heures ou du refus de certains bénéficiaires très fragiles de laisser rentrer dans leur domicile des personnes extérieures. Le Département a tout de même payé ces heures dès lors qu’elles avaient été programmées antérieurement.
Pendant le confinement, le Département a ainsi financé les services d'aide à domicile à hauteur de 6,2 millions d'euros.

*A noter que cette décision prise dès le mois de mars anticipe un décret annoncé mais non encore paru.

 

Repères : les services d'aides à domicile en Gironde

Le Département de la Gironde consacre des moyens financiers conséquents au titre de politique de maintien à domicile de près de 200 millions d’euros :
> plus de 110 millions d’euros sur les politiques du domicile dédiées aux personnes en situation de handicap
> plus de 87 millions d’euros sur les politiques du domicile dédiées aux personnes âgées.

L'aide à domicile, c'est (au 18 mars 2020) :

> 10 000 salariés, soit 7000 équivalent temps plein
> plus de 22 000 bénéficiaires de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA)

> plus de 7 000 bénéficiaires de la prestation de compensation du handicap

> 189 structures dont une trentaine sont habilitées à l'aide sociale

Contact Presse

Portrait de Typhaine Cornacchiari

Typhaine CORNACCHIARI

06 18 18 22 44

typhaine.cornacchiari@gironde.fr

Portrait de Laurent Gazal

Laurent GAZAL

06 10 78 76 02

l.gazal@gironde.fr

Marie Hélène Popelier

Marie-Hélène POPELIER

06 22 26 69 72

m.popelier@gironde.fr

Site : Gironde.fr - Facebook : Département de la Gironde - Twitter : @gironde