Communiqué de presse

Inauguration du Centre Gisèle Halimi

Le département présent auprès des femmes victimes de violences
Inauguration du Centre Gisèle Halimi
le vendredi 15 octobre à 16h
334 bis Avenue Thiers à Bordeaux

Jean-Luc Gleyze, président du Département de la Gironde, Fabienne Buccio, préfète de la Nouvelle-Aquitaine et de la Gironde, Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, et Pierre Hurmic, maire de Bordeaux, Catherine Abeloos, présidente de l’APAFED, inaugurent le Centre Gisèle Halimi, pour les femmes victimes des violences conjugales et leurs enfants, en présence de Marie Recalde, conseillère départementale déléguée à la diversité et l'égalité et Naïma Charaï, directrice de l’APAFED.

Le Centre Gisèle Halimi, un lieu d’accueil et d’écoute
Dans un contexte de violences intrafamiliales en recrudescence, après une année marquée par de tragiques féminicides, la vocation de ce centre, animé par une équipe pluridisciplinaire (psychologues, éducateurs et juristes) est de permettre aux femmes victimes de violences conjugales et à leurs enfants, de faire le premier pas, d’être écoutés et de faciliter une expression libre. Sur le long terme, l’objectif de cet accompagnement est de rompre l’isolement, de déconstruire les mécanismes liés à l’emprise, d’aider à la réflexion autour de le réorganisation familiale et personnelle et d’apporter une réponse adaptée.

L’APAFED, l’Association Pour l’Accueil des Femmes en Difficulté, est à l’initiative de l’ouverture de ce centre. Créée en 1984, cette association dont la mission première est l’hébergement d’urgence, est l’une des plus anciennes de Gironde, agissant dans le champ des violences conjugales et, plus largement, de la lutte pour les droits des femmes, mais aussi en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Le soutien du Département :

  • Le Département apporte un soutien financier annuel de 76 000€ au fonctionnement de l’association, dont 10 000€ consacrés au centre d’accueil et d’écoute.
  • En 2021, une subvention exceptionnelle de 60 000 euros a été accordée pour soutenir l’ouverture de 36 places d’hébergements supplémentaires dans le Sud-Gironde, le Bassin d’Arcachon et la Haute-Gironde, dans le cadre du Grenelle contre les violences conjugales.

Le Conseil Départemental de la Gironde aura l’occasion de réaffirmer son combat en la matière, le 25 novembre prochain, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, lors de l’organisation d’un événement dédié.

Repères :
En 2020, 1 360 personnes (majoritairement des femmes) ont fait appel au centre d’accueil et d’écoute :

  • 1 756 appels téléphoniques
  • 860 visites
  • 20% des personnes sont sans ressources propres
  • Dans 80 % des situations, les violences évoquées sont des violences physiques

 

A.PA.F.E.D. - BP 63, 33150 Cenon

N° d’écoute anonyme - 24H24 - 7 jours/7 : 05 56 40 93 66

N° Violences conjugales Info : 39 19

Plus informations sur : gironde.fr/violences

Contact Presse

Portrait de Typhaine Cornacchiari

Typhaine CORNACCHIARI

06 18 18 22 44

typhaine.cornacchiari@gironde.fr

Portrait de Laurent Gazal

Laurent GAZAL

06 10 78 76 02

l.gazal@gironde.fr

Marie Hélène Popelier

Marie-Hélène POPELIER

06 22 26 69 72

m.popelier@gironde.fr

Site : Gironde.fr - Facebook : Département de la Gironde - Twitter : @gironde