Aller au contenu principal

Esther, dessine-moi l'avenir

Esther a une phrase fétiche : « Devant une page blanche, les différences se gomment ». Dans les ateliers de dessin qu’elle anime à la Maison des jeunes et de la culture (MJC) de Bruges, elle lui donne tout son sens. Public familial et personnes déficientes intellectuelles s’y fréquentent avec la passion de l’art chevillée à l’esprit.

Esther, artiste en situation de handicap, communique sa bonne humeur. À 35 ans, accompagnée par l’Association départementale des amis et parents d’enfant inadaptés (Adapei33), elle a, derrière elle, presque vingt années de pratique artistique. Elle en fait profiter le public et des personnes déficientes intellectuelles au sein de la MJC de Bruges. 

Ses ateliers, portés par l’association Nous aussi, connaissent un vrai succès. Son animatrice y est pour beaucoup, elle qui souhaite désormais organiser des sorties dans les musées bordelais mais aussi partager la découverte du street art et initier ses élèves à la façon de certains peintres en peignant « à la manière de ».

Vive les différences quand elles font sens commun.

 

Retrouvez ce portrait dans le GIRONDE MAG N°125