Aller au contenu principal

Schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services au public (SDAASP)

Le Schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services au public (SDAASP) est un document cadre stratégique, co-élaboré par l’État et le Département. Il décline, pour une durée de 6 ans, un programme d’actions en faveur de services au public de proximité et accessibles à tous sur l’ensemble de la Gironde.

Son élaboration constitue une opportunité pour un département attractif comme la Gironde : grâce à un état des lieux de l’offre existante et une analyse des besoins, il permet d’identifier les espaces en déficit d’accessibilité et d’envisager, en réponse, des actions concertées en phase avec les réalités territoriales.

  • Le SDAASP, pour quoi faire ?

    ouvrir
    fermer

    La Gironde accueille 20 000 nouveaux habitants chaque année. Cette dynamique modifie la structure démographique de certains secteurs et renforce l’attractivité résidentielle de territoires aussi bien périurbains que ruraux, faisant ainsi évoluer les besoins en matière d’accessibilité aux services. Parallèlement, la réalité contrastée de notre département, en métropole et zone périurbaines ou rurales, crée une iniquité d'accès aux services. Dans ce contexte, la Gironde et ses acteurs doivent se saisir du schéma comme une opportunité pour :

    • Corriger les inégalités territoriales d’accès aux services, par une action en faveur des équipements de proximité sur les territoires en déficit (santé, commerce, services publics, petite enfance).
    • Améliorer l’accessibilité à l’offre des publics fragiles, notamment par un accompagnement aux usages numériques favorisant l’accès aux droits, par la coordination de l’information en faveur des personnes âgées sur l’ensemble du territoire, par un accès facilité aux sports et loisirs.
    • Prendre en compte, dans la conception des nouveaux services, aussi bien l’évolution des modes de vie d’un département métropolitain que les besoins spécifiques (insertion, handicap).
  • Le SDAASP, quels contenus ?

    ouvrir
    fermer

    Le SDAASP de la Gironde se décline en :

    • 3 orientations stratégiques, déclinées en 17 objectifs opérationnels
      • Corriger les inégalités territoriales d’accès à l’offre de services
      • Agir sur l’offre de services par des solutions solidaires et innovantes
      • Agir sur les conditions d’accès physique, culturelle, financière, à l’offre en faveur des publics en situation de fragilité
    • 34 fiches repères : chacune rappelle le diagnostic et décline les pistes d’action ainsi que les dispositifs mobilisables par les territoires pour répondre aux orientations proposées
    • Un axe transversal sur la gouvernance
    • Une synthèse par territoire (Haute Gironde, Libournais, Sud Gironde, Bassin d’Arcachon Val de l’Eyre, Médoc, Aire métropolitaine)
  • Comment le SDAASP a-t-il été élaboré ?

    ouvrir
    fermer

    Un cadre de travail partenarial

    Afin de garantir la meilleure représentativité des contenus, l’ensemble des parties prenantes a été associé à son élaboration :

    • Les usagers
    • Les collectivités locales, les structures porteuses de SCOT, les structures porteuses de Maisons de services au public (MASP) ou de Maisons de santé pluridisciplinaires (MSP), la Région, les chambres consulaires, des associations locales, des fédérations
    • Les opérateurs de services (Pôle emploi, CAF, CARSAT, MSA, CPAM, La Poste, ARS)

    L’INSEE a contribué l’alimentation du diagnostic et participé aux 2 réunions de dialogue.

    Les principales étapes de la démarche

    • Février / avril 2016 : réalisation d’une enquête auprès des usagers sur les besoins de la population en matière de services au public.
    • Avril 2016 : comité des opérateurs
    • 14 juin 2016 : atelier territorial avec les collectivités locales, les structures porteuses de SCOT, la Région, les chambres consulaires, des associations locales, des fédérations, pour approfondir le diagnostic par territoire en lien avec l’élaboration des pactes territoriaux
    • Juillet 2016 : comité des opérateurs
    • Octobre 2016 : comité des opérateurs
    • 14 novembre 2016 : réunion d’information sur les Maisons de services au public en présence du CGET
    • 19 janvier 2017 : atelier territorial avec les intercommunalités, les SCOT et les opérateurs de services pour alimenter le plan d’actions et préfigurer les fiches actions par grand territoire
    • Avril / mai 2017 : consolidation du plan d’actions

    Le projet de schéma est actuellement en consultation pour avis auprès des EPCI, de la Région et de la Conférence Territoriale de l'Action Publique.

Contact

Direction de la Cohésion Territoriale et de la Coopération Européenne
05 56 99 33 33

Accéder à la page de contact