Aller au contenu principal

Vous êtes un employeur public et privé

Pour relever le défi de l’insertion, le Département déploie des actions qui s’adressent aussi bien aux employeurs du secteur privé que du secteur public. L'objectif est de créer des conditions favorables au retour à l’emploi des personnes qui en sont éloignées et de soutenir les entreprises qui souhaitent s’engager dans cette démarche. Pour le Département, il s'agit de tenir compte des problématiques de recrutement rencontrées par les entreprises, en leur apportant un appui.

  • Mesures d'aide à l'emploi

    ouvrir
    fermer
    • Les contrats aidés
      ouvrir
      fermer

      Les contrats aidés : Contrats Uniques d’Insertion (CUI) et Contrats à Durée Déterminée d’Insertion (CDDI)

      Créé en décembre 2008 par la loi RSA, le Contrat Unique d'Insertion est déployé depuis le 1er janvier 2010.

      En 2016, plus de 1 000 personnes allocataires du RSA ont pu bénéficier d’un contrat aidé. Ces mesures d’aide à l’emploi ont pour objectif de favoriser le recrutement des personnes bénéficiaires du RSA. Tout employeur peut être accompagné dans cette démarche.

      Différents outils existent :

      • les CUI-CAE (Contrats Uniques d’Insertion - Contrats d’Accompagnement dans l’Emploi) : accessibles aux structures du secteur non marchand (exemple : association, collectivité territoriale…),
      • les CUI-CIE (Contrats Uniques d’Insertion - Contrats Initiative d’Emploi) : accessibles aux structures du secteur marchand (exemple : entreprise, groupement d’employeur…),
      • les CDDI (Contrats à Durée Déterminée d’Insertion) : accessibles pour les Ateliers et Chantiers d’Insertion.

      La Convention Annuelle d’Objectifs et de Moyens (CAOM) signée entre l’État, le Département de la Gironde et le Pôle Emploi permet de définir pour la période 2017 les modalités de fonctionnement relatives aux dispositifs d’aide à l’insertion professionnelle (CUI et CDDI).

      En 2017, le Département de la Gironde poursuit son engagement en cofinançant ces dispositifs d’aide à l’insertion professionnelle pour un volume de 1 050 contrats pour des personnes bénéficiaires du RSA (550 CUI-CAE, 100 CUI-CIE, 400 CDDI). En 2018, nous parlons de 995 contrats aidés.

      Une aide mensuelle de 480 € en  moyenne peut être attribuée par le Département en fonction de la nature et de la durée du contrat.

      L’assemblée Départementale a validé en commission permanente du 13 octobre 2017 un avenant à la CAOM permettant de poursuivre la mise en place de contrat aidé dans le secteur marchand (CIE). Ainsi jusqu’au 31 décembre 2017, 25 contrats pourront être pris en charge.

      Le Département de la Gironde sera le seul et unique financeur de ces CIE. Ainsi, l’aide maximale attribuée sera donc de 480 euros maximum par mois, en fonction de la durée hebdomadaire du CIE.

      Retrouvez un article complet sur le sujet dans le GIRONDE MAGAZINE N°120

      Contact

      Direction des Politiques d’Inclusion et d’Insertion
      Cellule des contrats aidés
      05 56 99 33 33
      dpii-bia@gironde.fr

      Accéder à la page de contact
    • Développement Carrières et Compétences - D2C
      ouvrir
      fermer

      Le Département de la Gironde avec l’association Transfer et le soutien de l’Europe, mettent en œuvre une innovation unique capable de faciliter l’embauche des habitants précaires sur les opportunités locales d’emploi.

      English version here.

       

      Le dispositif Développement Carrières et Compétences - D2C combine une action de médiation active entre les personnes éloignées du marché du travail et les TPE/PME locales, et une action de soutien à la structuration RH de ces mêmes entreprises. L'objectif est de faciliter le recrutement des personnes en situation de précarité sur les opportunités locales d’emploi.

      Qui peut bénéficier de cette initiative ?

      • les bénéficiaires des minimas sociaux ni en emploi, ni en formation
      • les personnes peu ou pas qualifiées
      • les demandeurs d’emploi depuis plus de 12 mois
      • les habitants des quartiers prioritaires de la Politique de la Ville et de zones rurales.

      Ces personnes sont adressées par les services sociaux, le service public de l’emploi et les associations locales.

      Comment fonctionne le dispositif ?

      La méthode d’Intervention sur les Offres et les Demandes (IOD), est une médiation active entre le public et les entreprises TPE/PME locales. Sa particularité est de combiner au sein d’une même équipe opérationnelle deux services rarement associés :

      • Un soutien à la structuration RH des TPE/PME : proposer de nouvelles pratiques RH lors des audits et les groupes de travail inter-entreprises thématiques pour favoriser les relations de confiance avec les entreprises, détecter, diffuser les besoins de recrutement et prévenir les risques de stigmatisation des publics habituellement écartés des processus « classiques » de recrutement.
      • Une proposition d’offres d’emploi du marché caché aux publics en parcours d’insertion : décrire les tâches à accomplir plutôt qu’un profil attendu, proposer un seul candidat par poste, promouvoir l’embauche directe en Contrat à Durée Indéterminée (CDI), rencontrer le candidat directement sur le poste, structurer un plan d’intégration en poste, …

      Quels résultats en 2015-2017 ?

      Du côté des bénéficiaires :

      • Accompagnement de 1163 personnes (651 demandeurs d’emploi et 512 inactifs). 89.7% d’entre eux se sont vus proposer un emploi et 77.5% d’entre eux une mise en relation en entreprise.
      • 782 personnes (66%) ont ainsi accédé au moins une fois à un emploi durant leur accompagnement.
      • 591 bénéficiaires (51%) ont pu pérenniser cet emploi obtenu.

      Du côté des entreprises :

      • 907 entreprises accompagnées, 35.7% d’entre elles (324) ont recruté suite à cet accompagnement,
      • 52 audits RH menés,
      • 91 groupes de travail inter-entreprises animés avec 280 entreprises participantes.

      Le dispositif Développement Carrières et Compétences - D2C est financé à 50% par le Département et à 50% par le Fonds Social Européen. Pour la période 2015-2019, cela représente un coût total de 4 605 813,23 €.

      Les antennes D2C en Gironde

      D2C Graves

      2 bis avenue Georges Clémenceau
      33140 Villenave d’Ornon
      05 33 89 16 20
      d2cgraves@transferiod.com

      D2C Sud Gironde

      120 bis cours Gambetta
      33210 Langon
      05 57 36 30 29
      d2csudgironde@transferiod.com

      D2C Hauts de Garonne

      3 rue des Arts
      33310 Lormont
      05 56 23 55 04

      8 rue Galilée
      33670 Créon
      05 57 99 76 01

      d2chautsdegaronne@transferiod.com

      D2C Médoc

      1 rue de Verdun
      33340 Lesparre-Médoc
      05 56 41 91 00
      d2cmedoc@transferiod.com

      Contact

      Direction des Politiques d’Inclusion et d’Insertion
      05 56 99 33 33
      Christine Hernandez

      Accéder à la page de contact
  • Les clauses d'insertion

    ouvrir
    fermer

    Près de 130 000 heures de clauses d’insertion ont été réalisées en 2016.

    Pour favoriser l’insertion et le recrutement des personnes éloignées de l’emploi, le Département de la Gironde s’est engagé, dès 2008, dans une démarche volontariste en appliquant les dispositions prévues aux articles 36.I et II et 38 de l’ordonnance  du 23 juillet 2015 et à l’article 28 du décret du 25 mars 2016 relatifs aux marchés publics.

    Au-delà de ses propres marchés, le Département met depuis 2011 son ingénierie à disposition d’autres donneurs d’ordre. Ainsi, 25 maîtres d’ouvrage différents ont été accompagnés par les Chargés de Relations Entreprises du Département dans la mise en œuvre de la clause sociale dans leurs marchés.

    La clause sociale : Quels avantages ?

    Pour les donneurs d’ordres :

    • Promouvoir l’insertion professionnelle en confiant la réalisation d’une partie des travaux ou services à des personnes éloignées de l’emploi,
    • Proposer des emplois de proximité,
    • Intégrer dans les marchés des objectifs de développement durable en conciliant les logiques économiques, sociales et environnementales.

    Pour les entreprises :

    • Faire appel à une main d’œuvre de proximité, identifiée par les services du Département,
    • Bénéficier de l’accompagnement des Chargés de Relations Entreprises du Département,
    • S’inscrire dans une démarche de responsabilité citoyenne et sociale.

    Pour les bénéficiaires :

    • Faciliter leur reprise d’activité et retrouver à terme un emploi,
    • Assurer l’accompagnement et le suivi auprès des entreprises dans une logique de parcours.

    Comment les mettre en place ?

    Le donneur d’ordre peut s’appuyer sur le conseil, l’expertise, le soutien et l’ingénierie des Chargés de Relations Entreprises du Département de la Gironde pour assurer, dans la durée, la mise en œuvre et le suivi de la clause sociale dans leurs marchés.

    Le Bureau d’Inclusion Active et l’équipe des Chargés de Relations Entreprises proposent un accompagnement aux démarches des donneurs d’ordre et des entreprises.

    Contact

    Direction des Politiques d’Inclusion et d’Insertion
    Service Insertion et dispositif RSA - Bureau de la clause d’insertion
    05 56 99 33 33
    dpii-sirsa@gironde.fr

    Accéder à la page de contact
  • Soyez acteurs

    ouvrir
    fermer

    Vous avez des offres d’emploi ? Vous êtes intéressés pour mettre en place une démarche d’insertion dans votre structure ?

    Exemple du parrainage

    Le « parrainage vers l'emploi » consiste à mettre en lien un filleul, porteur d'un projet professionnel avec un acteur du monde économique qui va pouvoir l'accompagner de manière optimale dans la réalisation de son projet à travers plusieurs actions.

    Depuis 2013, le Département de la Gironde est associé à la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi (DIRECCTE) et à la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRDJSCS) dans la mise en oeuvre de cette mesure.

    Les filleuls sont des personnes engagées dans une démarche de recherche d'emploi ou d'insertion professionnelle, rencontrant des difficultés pour y accéder, au regard de critères tels que l'absence de réseau relationnel, le faible niveau de formation, le risque de discriminations... et souhaitant bénéficier d’un appui dans leurs démarches.


    La parole aux filleuls : (issue du questionnaire de l'Association Régionale des Missions Locales - 2013)

    « C'était la petite touche qui manquait pour me pousser encore plus en avant »

    « La confiance que me portait mon parrain s'est muée en résultat. Merci ! »

    « Cela m’a permis de rompre mon isolement »

    « Ma marraine m’a montré que j’avais tout entre les mains et j’ai retrouvé confiance en moi » 

    « Mon parrain m’a aidé à construire une base solide pour mon parcours  professionnel »

    Les marraines et parrains sont des bénévoles d'associations de parrainage, actifs ou retraités souhaitant transmettre et partager leurs savoirs et connaissances du monde du travail.

    Comment cela fonctionne ?

    Les filleuls sont accompagnés individuellement par une marraine / un parrain unique. Le parrainage est un dispositif très souple qui s’adapte aux besoins et aux attentes de chaque filleul.

    Plusieurs structures organisent et animent les réseaux de parrainage en Gironde.

    Document à télécharger :

    Contact

    Direction des Politiques d’Inclusion et d’Insertion
    Service Insertion et dispositif RSA
    05 56 99 33 33

    Accéder à la page de contact