Aller au contenu principal

Une nouvelle pouponnière pour les enfants confiés

Depuis la rentrée, au Centre départemental de l'enfance et de la famille d'Eysines, le Département de la Gironde peut accueillir les bébés et enfants de 0 à 3 ans qui lui sont confiés dans de nouveaux bâtiments. Dans cette pouponnière, les enfants bénéficient d’un environnement chaleureux, attentif, qui vise à se rapprocher de la vie de famille.

Depuis 1934, au sein du Centre Départemental de l’Enfance et de la Famille, une pouponnière accueille chaque année une centaine d’enfants de 0 à 3 ans, qui ont été confiés à l'aide sociale à l'enfance par décision de justice ou qui sont des bébés nés sous X en attente d’adoption. Son objectif est d’aider les enfants à se construire lorsque leurs parents ne sont pas en capacité de le faire.

En 2016, des travaux ont été entrepris afin de moderniser et d’agrandir cet espace d’accueil.

Le bâtiment, qui ouvre ses portes en cette rentrée 2020, est écoresponsable, doté de panneaux solaires pour chauffer l’eau, d’une climatisation naturelle et d’une isolation optimale. 1 500 m² entourés d’un parc arboré et de jeux pour enfants qui permettront aux enfants de s’ébattre en toute sécurité.

Un environnement chaleureux

Accueillis par petits groupes, ils bénéficient d’un environnement chaleureux, attentif et stimulant qui vise à se rapprocher au maximum de la vie ordinaire.

La mission principale de la pouponnière s’organise autour de l’accueil (en urgence ou préparé) des enfants de 0 à 3 ans, de l’observation, de l’accompagnement au quotidien et l’évaluation de l’enfant et de sa famille en vue d'un retour au domicile des parents ou pour une orientation chez des assistantes familiales.

77 agents travaillent à la pouponnière : des éducatrices de jeunes enfants, des auxiliaires de puériculture, des professionnels de santé, mais également des psychologues, des orthophonistes, des psychomotriciennes... Leur rôle est l’accompagnement quotidien, tout en cherchant à définir le projet personnalisé de l’enfant, trouver le cadre d’accueil qui sera le plus adapté par la suite.