Aller au contenu principal

Actions collectives « Vie affective et sexuelle »

Les actions collectives « Vie affective et sexuelle » s’adressent aux collégiens, notamment en classe de 3e.

Afin de préparer votre projet, consultez le formulaire présent au format Word, en bas de page.

Enjeux

L'état de santé des Français s'améliore, et le Département de la Gironde ne fait pas exception dans cette statistique. Parmi les nombreux facteurs qui entrent en compte, la prévention et le dépistage sont déterminants, et font l'objet d'une politique volontariste et audacieuse de la part du Département de la Gironde, acteur incontournable de la santé publique des girondins. Cette politique a été guidée par un ensemble de repères que l'on retrouve dans la Charte de Qualité des actions collectives contribuant à l'éducation pour la vie affective et sexuelle signée par l'État, l'Inspection Académique et le Département de la Gironde.

Pour accompagner les adultes et les jeunes de la manière la plus efficace et leur apporter le soin et le suivi dont ils ont besoin, le Département de la Gironde a ainsi développé, sur tout le territoire girondin, un réseau efficace de structures, d'actions et de professionnels pour la prévention et le dépistage des IST, du SIDA, des Hépatites, de la tuberculose afin que chaque jeune ait accès gratuitement au dépistage et aux soins.

Le Département reste en état de vigilance permanent, il engage et poursuit ses efforts de prévention en direction des plus jeunes et prioritairement les élèves des classes de 3e.

Objectifs

Ces séances devront faire l'objet d'un travail de collaboration étroit entre la communauté éducative et les professionnels intervenants. Elles devront s'inscrire dans une logique des CESC.

Elles rechercheront l'appropriation des messages de santé publique par les jeunes. Ainsi qu'une meilleure connaissance des structures en capacité de pouvoir les accompagner quand ils en auront le besoin..

C'est donc un double travail d'information et de prévention qui sera réalisé.

Les temps sur lesquels se dérouleront les interventions devront être banalisés et une information préalable devra être faite auprès des élèves et de leurs parents.

Il s'agit bien de mettre en œuvre des actions de co-construction qui participent à la compréhension de la prévention des risques par les jeunes et les adultes qui les accompagnent.

Ces temps de préparations permettront de faire mieux connaître les ressources présentes sur les territoires girondins par les structures suivantes qui réalisent l'accès à des dépistages gratuits de qualité.

Plusieurs objectifs sont poursuivis auprès des collégiens :

  • Leur donner les moyens de parler de leurs relations amoureuses, affectives, des sentiments, du respect, de l’estime de soi.
  • Garantir la confidentialité et le respect de la parole exprimée
  • S’informer sur la sexualité, les moyens de contraception, des risques et de la prévention par rapport aux Infections Sexuellement Transmissibles.
  • Prendre conscience de la nécessité du respect individuel et collectif, entre filles/garçons.
  • Leur faire connaître les lieux ressources (possibilité de visite d’un Centre de planification).

Les structures suivantes sont en capacité de mettre en œuvre de l'information, éducation pour la santé, conseil, évaluation du risque, évaluation de l'état de santé, dépistages, orientation vers les soins, traitement si besoin pour certaines IST :

  • La Maison du Département "Santé" qui héberge le Centre Gratuit d'Information, de Dépistage et de Diagnostic (CeGIDD)  ainsi qu'un Centre de Planification et d'Éducation Familiale.
  • Sur le reste du territoire départemental, dans les Centres de Planification Familiale (CPEF) en gestion directe (Arcachon, Bazas, Blanquefort, Bordeaux Bastide, Castillon la Bataille, Lanton, Lesparre, Pauillac, St André de Cubzac, Ste Foy la Grande), dans les CPEF à gestion indirecte du CACIS, du Pavillon de la Mutualité, (Bordeaux), du centre de Sante de Bagatelle (Talence), des Centres Hospitaliers de Blaye, de Langon et La Réole, de La Teste, de Libourne et du CHU de Bordeaux, à l’Espace Santé Etudiants sur le Domaine Universitaire à Pessac.

structures éligibles

Collèges girondins.

Public

Les collégiens, prioritairement les élèves des classes de troisième.

Descriptif de l'action

Les interventions devront faire l'objet d'une co-construction entre les professionnels de planification familiale, les conseillers territoriaux et la communauté éducative afin de mieux mutualiser les ressources locales.

Critères d’intervention  

  • Pouvoir réserver un créneau d’1h30 minimum à 2 heures, en milieu scolaire, en demi-groupe et sans la présence des professeurs pour libérer la parole des élèves.
  • Co-animation de ces séances par un binôme de professionnels (si possible), ayant suivi une formation spécifique « Vie affective et sexuelle », en lien et/ou en présence d’un membre de l’équipe éducative (idéalement et classiquement l’infirmière scolaire) ce qui permet d’assurer le suivi auprès des élèves et le relai au sein de l’établissement si nécessaire.
  • La participation pluridisciplinaire de la communauté éducative à un projet inscrit dans une co-construction étroite avec les intervenants.
  • Informer les parents préalablement via le carnet de correspondance. Une plaquette d’information à destination des parents a été élaborée et sera disponible à la rentrée 2019-2020.

La recherche d'appropriation par les jeunes des messages diffusés est une priorité. Pour cela, une préparation de la rencontre avec le public concerné devra être mise en place par les adultes accompagnateurs dans la structure ou dans l'établissement scolaire.

  • Les actions qui seront accompagnées devront s'inscrire dans le temps et rechercher une participation pluridisciplinaire (enseignants, CPE, documentalistes, personnels techniques et administratifs, infirmière, médecins).
  • Les interventions doivent être préparées à la fois par la communauté éducative, les professionnels mais également avec les élèves.
  • Les interventions aborderont : vie affective, désir, relation fille/garçon, moyen de contraception, IVG, amour, séduction, violences, estime de soi…

Financement du Département

Le Département de la Gironde prend en charge l'ensemble des interventions de ses professionnels (CCEF, IDE, Sages-femmes, éducatrice pour la santé).

Les structures suivantes sont conventionnées par le Département de la Gironde afin d'intervenir dans les collèges : Cacis, Planning Familial, Resaida, Pavillon de la Mutualité, Bagatelle Cler, Centres Hospitaliers de Blaye, Langon, Libourne, Clinique d’Arès, Pôle santé de La Teste...

Procédure

Les inscriptions devront être réalisées dans le cadre de l'appel à projets collèges ouvert du 2 mai au 2 juillet.

Une commission se réunira dès le début du mois de septembre afin de pouvoir étudier les projets. La Maison du Département "Santé" proposera aux établissements, ayant présenté un projet, des dates de rencontres afin de co-construire le projet. Les dates et le cadre des interventions seront arrêtés à cette occasion.

Contact

Direction de la Promotion de la Santé
Service PMI Adolescents-Adultes
05 56 99 33 33

Accéder à la page de contact

Contact

Maison du Département "Santé"
2 rue du Moulin Rouge
33200 BORDEAUX
05 57 22 46 60
dgas-dps-mds@gironde.fr
Martine BLASQUIZ, sage-femme-conseillère conjugale et familiale coordinatrice départementale
Helena RANCHAL, Cadre de Santé Maison Départementale de la Santé

Accéder à la page de contact