L'eau potable

 

Le Département aide à garantir disponibilité et qualité pour tous de la ressource en eau en Gironde.

 

 

La ressource en eau 

 

Tous usages confondus, les prélèvements en eau du département de la Gironde s’élèvent à environ 320 millions de m3 par an, dont environ 120 millions de m3/an pour l’alimentation en eau potable.

photo goutte d'eauLes quatre nappes profondes concernées par ces usages domestiques, que sont le crétacée, l’éocène, l’oligocène et le miocène sont suivies depuis plus de 50 ans par le Département, par l’intermédiaire du BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières). Ce suivi sur les prélèvements a permis de constater une surexploitation et un risque réel de salinisation de ces nappes, entraînant une pollution irrémédiable.

Devant ce constat alarmant le Département, en partenariat avec la Communauté Urbaine de Bordeaux, a fait réaliser en 1998, un Schéma Directeur de la Ressource en Eau du Département, ce qui a permis d’identifier des préconisations spécifiques pour préserver la ressource en eau, réservée à la consommation humaine.

Pour mettre en œuvre ces préconisations et une gestion rationnelle des ressources, un Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) Nappes Profondes a été réalisé avec l’appui du Syndicat Mixte d’Etudes pour la Gestion de la Ressource en Eau du Département de la Gironde (SMEGREG), établissement public de coopération entre le Département de la Gironde et la Communauté Urbaine de Bordeaux.

Pour plus d'information vous pouvez consulter :

Flèche rouge logo le site du Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Aquitaine : sigesaqi.brgm.fr
Flèche rouge logo le site du SAGE Nappes Profondes de Gironde : www.sage-nappes33.org
Flèche rouge logo le site su SMEGREG : www.smegreg.org


L'alimentation en eau potable

 

illustration eau potableL'action du Département dans le domaine de l'eau potable permet d'accompagner les collectivités maîtres d'ouvrage dans la réalisation des études et travaux visant à assurer la production et la distribution, à garantir la sécurité d'approvisionnement et la qualité d'eau distribuée. Au-delà de la satisfaction des besoins des personnes et des entreprises, cette action vise à préserver la ressource en eau par la promotion d'une gestion plus rationnelle et respectueuse de la ressource.

Les actions du Département de la Gironde portent notamment sur les schémas de distribution d’eau potable, afin de permettre aux maîtres d’ouvrage d'acquérir une meilleure connaissance de leur système de production et de distribution de l’eau, et de se mettre en conformité avec la réglementation en vigueur et le SAGE Nappes Profondes de Gironde. 

Ces schémas  comprennent notamment :

  • un descriptif détaillé du système de production et de transport d’eau potable qui permet une première analyse sur l’état et le fonctionnement des équipements,
  • un plan du réseau déterminant les zones desservies,
  • une campagne de mesures et une modélisation hydraulique qui permet l’évolution des équipements en fonction des besoins et la recherche de fuites
  • et enfin, un programme pluriannuel de travaux d’amélioration du réseau.

Flèche rouge logo Vous êtes une collectivité et vous souhaitez réaliser le schéma de distribution de votre système d’eau potable consultez le CCTP validé par la Commission Locale de l’Eau du SAGE Nappes Profondes de la Gironde. 

Le Département a également décidé en 2007 de réaliser une étude afin de mieux connaître la situation de l'alimentation en eau potable et de disposer d'un inventaire du patrimoine des collectivités maîtres d'ouvrage en Gironde. Cette étude, aujourd'hui terminée, permet au Département de mieux cibler ses interventions et d'évaluer leurs impacts à terme.

Flèche rouge logo Télécharger l'étude complète ou consulter la synthèse.

  

Les économies d’eau potable, une démarche globale

 

Pour faire suite aux schémas de distribution d’eau potable, le Département s’est engagé dans l’accompagnement de la mise en œuvre d'équipements de sectorisation. Il s’agit, en divisant le réseau en zones distinctes, de mesurer et enregistrer quotidiennement les volumes distribués et pouvoir ainsi identifier les secteurs « fuyards ». Ce suivi journalier, dont les données appartiennent aux collectivités, permet d’améliorer très largement les performances d’un réseau : dès détection d’une anomalie, un plan d’actions peut être mis en place.

La Cellule d’Assistance Technique à l’Eau Potable (CATEP), créée par le Département en 2007, propose un appui technique sur le suivi patrimonial des systèmes d’AEP, aux collectivités ayant en charge la gestion d’un service d’eau potable.

Elle assiste toutes les collectivités qui :

  • Mettent en œuvre ou suivent la protection de leurs captages.
  • Désirent réaliser un schéma directeur  de leur système d’eau potable.
  •  Souhaitent concevoir et réaliser des travaux de sectorisation.
  •  Suivent le fonctionnement des équipements de production et de distribution d’eau potable grâce au suivi et l’analyse des données de sectorisation.
  • Se lancent dans une politique de lutte contre les pertes d'eau.

livret-CATEPLe Département, via la CATEP a édité un guide à destination de tous les acteurs concernés par la distribution d’eau potable : maîtres d’ouvrage, bureaux d’études, régies et exploitants. Sous forme de fiches pratiques, le guide rappelle l’intérêt de la sectorisation, mais également les points incontournables à vérifier lors des travaux.

Flèche rouge logo Téléchargez le guide technique : chemise et fiches techniques CATEP.

 

Vous êtes une collectivité et vous souhaitez lancer un Marché de  sectorisation d’un réseau AEP, le Département a rédigé un Cahier des Clauses Techniques Particulières qu’il met à disposition des collectivités : consultez le CCTP.

Le Département a décidé de créer à compter du 1er janvier 2013 un Fond d'Aide aux Renouvellement des Réseaux (FARR), qui aura pour objet d'inciter et d'aider les maîtres d'ouvrage à engager des programmes pluriannuels de renouvellement des réseaux les plus fuyards, ceci dans le but prioritaire d'économiser l'eau potable.

Flèche rouge logo Vous êtes une collectivité et souhaitez en savoir plus sur la mise en oeuvre du FARR : consultez la plaquette.

 

Mission  d’Aide à la Gestion de l’Eau et de l’assainissement (MAGEA)

 

Le Département, suite à la disparition effective de l’ingénierie des services de l’Etat, propose, par l’intermédiaire de MAGEA, une mission d’assistance à la gestion du service public de l'eau et/ou de l'assainissement.

Cette assistance, qui complète celles déjà menées par les cellules techniques (SATESE, CATEP) se traduit par un ensemble de prestations qui porte notamment sur l’élaboration des Rapports sur le prix et la Qualité des Services (RPQS) conformément au décret n°2007-675 du 2 mai 2007 et qui peut être élargi d’une part à la visite des ouvrages et à la réalisation d’un rapport de synthèse et d’autre part à la rédaction d’une note d’expertise du service.

 Voici le contenu de ces prestations :

 1- Elaboration des Rapports sur le Prix et la Qualité des Services :

Conformément à la réglementation en la matière, les RPQS sont à établir tous les ans et à approuver par l’assemblée délibérante avant le 30 juin de chaque année. Ils agrègent des données techniques (extraites du Rapport Annuel du Délégataire (RAD)) et financières globales concernant l’exploitation du service, ainsi que les investissements en cours et à venir.

La MAGEA est en mesure de réaliser cette mission, de l’analyse des données du RAD et données financières  de la collectivité, à la rédaction des RPQS et à leur présentation.

En complément, il est proposé de renseigner les documents portant sur les données de l’eau et de l’assainissement  à partir des données et indicateurs issus des RPQS et ainsi répondre en votre nom de maître d’ouvrage, aux sollicitations des partenaires :portail de l’observatoire national des services publics de l’eau et de l’assainissement (www.services.eaufrance.fr), enquête annuelle sur le prix de l’eau et de l’assainissement en Gironde pour le Département de la Gironde et données sur le portail (SIE) de l’Agence de l’Eau.

En cas de besoin, une fiche "résumé" du RPQS à caractère informatif à destination des abonnés ou des bulletins municipaux des communes pourra être rédigée.

 

 2-Visite des ouvrages et l’élaboration d’un rapport de synthèse des ouvrages :

Dans le cadre des missions de contrôle du délégataire que la collectivité se doit de mettre en œuvre, la MAGEA est en mesure de réaliser une visite annuelle (ou à une fréquence à définir) des principaux ouvrages d’eau (forage(s), ouvrages de traitement, de stockage, de surpression,…et d’assainissement (postes de refoulement, ouvrages singuliers du réseau,…).

Cette visite permettra de contrôler l’état des ouvrages (génie civil, étanchéité, fonctionnement des équipements, mise en sécurité des ouvrages) en lien avec les obligations contractuelles d’entretien, de renouvellement du délégataire et d’en assurer un suivi annuel. Par ailleurs, cette visite permet également de prévenir tout risque accidentel de travail en s’assurant de la mise en sécurité des équipements.

Une fiche est réalisée par ouvrage et reprend l’ensemble des points clés ci-dessus ainsi que les caractéristiques des équipements. L’ensemble des fiches sont répertoriés dans un rapport de synthèse, rapport établissant le bilan annuel de chacun des ouvrages sous la forme d’une conclusion générale permettant d’orienter les travaux à réaliser.

 

 3- Rédaction d’une note d’expertise du (des) service(s)

 A la remise du (des) RAD, la mission d’expertise vise le contrôle du délégataire au travers :

  • du respect de ses engagements contractuels du contrat d'affermage (délais, fourniture de documents, reversements de TVA ou de la part collectivité, vérification du tarif, …),
  • de l’évaluation de la qualité du service d’exploitation à partir des comptes-rendus technique et financier,
  • des propositions d’amélioration du service à la collectivité

Sur ces bases, la MAGEA établit une note de synthèse, en même temps que le RPQS, sur les points clés de respect ou non des engagements et de la qualité de gestion du service.

 

Contact

 

Direction de la Valorisation des Ressources et des Territoires

  • Service des Equipements Publics de l'Eau (pour MAGEA)
    05 56 99 57 50
  • Service de la Ressource en Eau et Qualité des Milieux (pour la CATEP)
    05 56 99 65 58
Partager cette page :  Partager sur Facebook  Partager sur Twitter Version imprimable