Petit Ramdam des Tiers-lieux médocains : faites du bruit !

Le Petit Ramdam des tiers-lieux du Médoc prépare sa troisième édition. Organisée par le dynamique réseau des tiers-lieux médocains en partenariat avec la Coopérative régionale des tiers-lieux et le Parc naturel régional Médoc, elle réunira, le 17 novembre à Hourtin, les makers. Comprenez les faiseurs, en français.

Le réseau des tiers-lieux du Médoc propose une journée de rencontres, d’échanges et de démonstrations sur les makers, autrement dit ces citoyens qui conçoivent et fabriquent des objets, partagent leurs savoirs et leurs compétences dans des ateliers, chez eux ou dans des fablab… mince, encore un anglicisme ! Plus simplement le fablab est un laboratoire de fabrication ou encore un lieu ouvert au public où sont mis à disposition toutes sortes d'outils et de machines, dans le but de concevoir et de réaliser des objets. Et c’est sans doute Cap Science et son fablab, partenaire du Petit Ramdam à venir, qui pourrait le mieux en parler ! D’ailleurs, le centre bordelais participera à un atelier sur le sujet, ce jour-là.

Communauté et engagement

Faire coopérer le tertiaire, l’artisanat et la technique fait partie des ambitions du réseau qui anime les tiers-lieux du Médoc depuis 2019. Ils sont neuf tiers-lieux aujourd’hui à en faire partie, de Castelnau-de-Médoc à Soulac en passant par Lacanau et Lesparre-Médoc. Les fameux tiers-lieux qui, pour la coordinatrice du réseau, Cécile Lecoeur, ne devraient pas se limiter aux activités du tertiaire.

« À l’heure où l’on voit trop souvent de la consommation de m2 chez les tierslieusards du tertiaire, notre réseau, lui, anime et soutient une communauté de citoyens qui s’engagent à travailler ensemble même s’ils n’exercent pas le même métier, à partager leurs compétences, à transmettre. On s’attache à créer des passerelles entre les métiers pour faire émerger, dans un même lieu, des projets innovants. Parce qu’un lieu, ça rassure, » explique-t-elle. 

Ressources locales

Les confinements ont révélé que la relocalisation des savoirs et des compétences peut être une solution économique viable et pérenne.

« En effet, il y a eu une véritable mobilisation parmi les acteurs locaux médocains, dans et hors tiers-lieux. Des associations, des habitants se sont regroupés, ont fabriqué des masques, des visières pour répondre aux besoins urgents liés à la pandémie » déclare-t-elle.

Démonstration que les ressources existent en local et répondent aux besoins, en circuit court. Non seulement le réseau met en lumière les tiers-lieux du Médoc, va à la rencontre des gens, valorise les énergies et les ressources du territoire, mais avec cet événement il met en lien, en contact les acteurs et, au détour d’une table-ronde, la magie opère, les projets émergent. Le 17 novembre, les tierslieusards et leurs partenaires aborderont le concept de DIY (Do it yourself) qui fonde les ateliers de fabrication et, assurément, se retrouveront pour imaginer et co-construire un fablab itinérant en Médoc.

Petit Ramdam des tiers-lieux

Rendez-vous le 17 novembre de 9h à 17h, à la salle d’animation du port, à Hourtin.

Ouvert à tous, gratuit

Inscriptions et informations

Contact

Réseau Médoc Tiers-Lieux
medoc.tierslieux@gmail.com
medoc-tierslieux.fr