Aller au contenu principal

Découverte du chantier de la LGV en Gironde

Billets Courant Vert

Découverte du chantier de la LGV Tours-Bordeaux par les élèves d'une classe du collège du Val de Saye (Saint-Yzan-de-Soudiac) et d'une classe du collège de Saint-André-de-Cubzac.

Le 23 juin 2014, au collège de la Garosse de Saint-André-de-Cubzac, les collégiens d'une classe de 5e du collège du Val de Saye de Saint-Yzan-de-Soudiac ont retrouvé leurs camarades d'une autre classe de 5du collège de Saint-André-de-Cubzac.

Ils ont pris la parole pour partager leurs travaux, fruits d'une année de découverte du chantier de la LGV Tours-Bordeaux. L'après-midi s'est déroulée en présence des équipes pédagogiques impliquées dans ce projet, des représentants de COSEA, de l'association Passeurs, animatrice du projet et du Vice-président du Conseil général en charge de la protection et gestion de l'espace environnemental et des ressources naturelles et énergétiques.

Ce projet est à l'initiative du Département qui a souhaité faire découvrir aux collégiens de la Haute-Gironde ce chantier, exceptionnel par son ampleur. Cette expérimentation pour 2013-2014 s'est faite dans le cadre des Parcours éducation à l'environnement et au développement durable à destination des collèges. Les financeurs du projet sont le Département à hauteur de 80%, les collèges et le concessionnaire COSEA.

Le projet a été animé par l'association Passeurs, association de paysagistes pour la valorisation des projets pédagogiques paysage menés dans les collèges.

Ce projet a mobilisé un grand nombre de partenaires dès le démarrage de l'année scolaire en 2013. Avec les équipes pédagogiques des 2 collèges (professeurs de technologie, sciences et vie de la terre, français, histoire-géographie, arts plastiques), les paysagistes et photographe de Passeurs ont organisé avec chaque classe une visite du chantier et des sorties terrain et animé des ateliers pour valoriser les matériaux collectés et produits lors des sorties (photos, maquettes, dessins, poèmes, etc.).

L'ensemble de ces travaux a permis de sensibiliser les élèves aux questions territoriales et paysagères soulevées par l’implantation d’une infrastructure ferroviaire, d’appréhender le fonctionnement d’un chantier, de rencontrer et d’interviewer les acteurs locaux.

L'ensemble de ces productions a constitué « L'observatoire participatif des paysages ».

En complément du volet environnemental, COSEA a animé en classe des séances d'information sur les métiers de la LGV.