Accompagner parents et enfants en difficulté

Le Département favorise le maintien de l’enfant dans son milieu familial, ou lui garantit les meilleures conditions de vie dans des familles et établissements d’accueil.

Des équipes pluridisciplinaires en MDSI (assistantes sociales, éducateurs spécialisés, psychologues) travaillent, à l'écoute des besoins de l'enfant et de la mère, pour apporter une solution personnalisée à leurs problèmes.

Cette mission de prévention et de protection de l'enfance et de la famille est assurée par la Direction de la Protection de l'Enfance et de la Famille (DPEF), le service d'Aide Sociale à l'Enfance) : ASE, avec l'appui de la Direction des Interventions et du Développement Social (DIDS) et de la Direction de la Promotion de la Santé (DPS).

 

Les actions de prévention : pour maintenir les enfants dans leur milieu familial

 

La prévention est une priorité pour le Département, qui souhaite maintenir autant que possible les enfants dans leur milieu familial. Il soutient la fonction parentale par des aides appropriées : aides financières, aides éducatives à domicile, interventions sociales au sein des familles.

Lorsque le lien mère-enfant connaît de graves dysfonctionnements et nécessite un accompagnement éducatif dans un cadre protégé, un accueil est proposé en Centre Maternel, pour les femmes enceintes ou les mères ayant au moins un enfant de moins de 3 ans.

L'enfant peut aussi faire l'objet d'une Aide Educative à Domicile (AED) : il bénéficiera avec ses parents d'un accompagnement par un éducateur, afin de soutenir la fonction parentale et permettre le bon développement de l'enfant.

Autre solution : l'accueil à la journée qui concerne plus particulièrement de jeunes enfants accueillis à la journée chez une assistante maternelle, recrutée dans ces cas particuliers par le Département. L'enfant et les parents sont suivis par l'équipe pluridisciplinaire de la MDSI.

 

Les actions de protection : quand le placement devient nécessaire

Lorsque le maintien de l'enfant dans son milieu familial n'est pas possible, compte tenu de carences éducatives trop importantes ou de mise en danger de l'enfant, le mineur est pris en charge par la Direction de la Protection de l'Enfance et de la Famille du département.

C'est l'équipe médico-sociale de la MDSI qui réalise l'évaluation de la situation de l'enfant et de sa famille et fait une proposition d'intervention à l'inspecteur enfance de la Direction Enfance et Famille dans l'intérêt de l'enfant.

La décision de placement peut émaner :

  • de l'Inspecteur de l'aide sociale à l'enfance : placement administratif, réalisé à la demande des détenteurs de l'autorité parentale qui ne peuvent momentanément s'occuper de leur enfant
  • ou du juge des enfants : placement judiciaire en cas de danger avéré, par exemple en cas de maltraitance.

 

Le Centre Départemental de l'Enfance et de la Famille (CDEF) :
répondre à l'urgence

 

Service du Département, le CDEF est un centre d'accueil d'urgence, d'observation et d'orientation. Il intervient dans les missions de protection de l'Enfance et de l'Aide à la Famille. Il accueille des mineurs confiés au Président du Conseil général, et des jeunes mères isolées avec leur enfant; des situations très lourdes auxquelles l'équipe du CDEF apporte des réponses personnalisées.

À la demande de la Direction de la Protection de l'Enfance et de la Famille, le CDEF peut assurer :

  • l'accueil de 183 enfants, adolescents et jeunes majeurs, âgés de 8 jours à 21 ans dans différentes structures (Foyer Départemental de l'Enfance à Eysines, Pauillac et Blaye). Les relations entre les enfants et leur famille sont assurées par le Service Parentèle au sein du Foyer de l'Enfance.
  • la mise à disposition de 56 studios pour les jeunes femmes enceintes et les mères d'un enfant de moins de 3 ans. Cette mission est gérée par les Services d'Accompagnement de la Famille et de l'Enfant de Talence et Bordeaux.
  • la prise en charge de familles en difficulté sociale importante, dans les 40 logements sociaux répartis sur le Département.

 

Les familles d'accueil

 


Le Département a souhaité renforcer et optimiser ce dispositif d'accueil et améliorer la qualité des prises en charge. Il est proposé au mineur accueilli dans ce cadre la "suppléance familiale" dont il a besoin, tout en garantissant le maintien des liens avec les parents, en fonction du projet individualisé élaboré par le référent éducatif.

L'agrément est délivré par les services de PMI et le recrutement est effectué au sein de la DPEF par le Bureau d' Accueil Familial, qui assure ensuite la paie de près de 1000 assistants familiaux, le suivi des carrières et la formation.

L'accompagnement des enfants en famille d'accueil est assuré par les équipes du Service Départemental d'Accueil Familial à la DPEF (assistants socio-éducatifs, psychologues).

>> Retrouvez toutes les informations sur le métier d'assistant familial en cliquant ici.

Contact : Direction de la Protection de l'Enfance et de la Famille
Bureau du Placement Familial - Tel : 05 56 99 35 06

 

Les établissements d'accueil

 


Autre possibilité : l'enfant est placé dans un établissement habilité Aide Sociale à l'Enfance (foyer de l'enfance, maison d'enfants à caractère social).

Le Foyer de l'enfance doit être en mesure d'accueillir à tout moment, tout mineur confié au Président du Conseil général nécessitant une protection immédiate. C'est un lieu d'observation et de diagnostic qui permet de préparer une orientation (retour dans la famille, placement en famille d'accueil, en établissement...).

Les maisons d'enfants à caractère social accueillent pour des séjours de durée variable, les enfants et les adolescents dont les familles se trouvent en difficulté momentanée ou durable et ne peuvent assumer la charge et l'éducation de leurs enfants. Ces établissements, qui en majorité relèvent du secteur associatif habilité, fonctionnent en internat complet ou en accueil séquentiel en fonction du projet individualisé de l'enfant. 

 

Les points Rencontre Parents - Enfants


 

Les problématiques familiales des mineurs confiés au Président du Conseil général sont de plus en plus lourdes et complexes, aussi il est nécessaire d'encadrer les rencontres parents-enfants.

Le Département a donc développé plusieurs points rencontre en Gironde pour répondre à ces besoins.

Le Point Rencontre Départemental sur Bordeaux et des points rencontre de proximité dans les maisons d'enfants à caractère social du secteur associatif (le Home de Mazères, St Joseph à Podensac, l'Ermitage Lamourous au Pian Médoc, François Constant à Libourne et Avec Vincent de Paul au Moulleau).

Ces points rencontre répondent exclusivement aux besoins des mineurs confiés à la DPEF et accueillis en famille d'accueil.

Ce sont des équipes spécialisées (éducateurs et psychologues) qui assurent ces rencontres parents-enfants.

 

Contacts

 

Pour en savoir plus contactez le Département - Direction de la Protection de l'Enfance et de la Famille, au 05 56 99 33 33, postes 36 02, 36 43 ou 38 28.

Partager cette page :  Partager sur Facebook  Partager sur Twitter Version imprimable