Aller au contenu principal
Communiqué de presse

Handicap et parentalité, le Département de la Gironde parmi les premiers à innover en France

Centre Papillon, 127 Avenue Emile Counord, à Bordeaux
Le vendredi 12 juillet 2019, à 14h


Jean-Luc Gleyze, président du Conseil départemental de la Gironde, Edith Moncoucut, vice-présidente du Conseil départemental de la Gironde chargée de l'autonomie, du handicap et de la politique de l'âge, et Sébastien Saint-Pasteur, président de la commission politique du handicap et de l'inclusion, présentent l'un des tout premiers dispositifs (le second) d'aide à l'handiparentalité en France, en présence de l’équipe du Centre papillon et des parents concernés par le dispositif dans les locaux de l'association.

L'objectif prioritaire du Département de la Gironde est de permettre à chaque personne de mener son projet de vie et d'accompagner le droit à faire famille pour les personnes en situation de handicap. C'est pourquoi il accompagne au quotidien les personnes en situation de handicap pour trouver les moyens d’autonomie les plus adaptés : du domicile à l'habitat partagé, de la famille d'accueil aux établissements. Par ailleurs, la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) poursuit son travail de simplification, modernisation et facilitation de l'accès aux droits tout en s'adaptant aux nouveaux besoins.

Le Département de la Gironde a été labellisé territoire 100% inclusif le 11 janvier 2019, avec le développement d’un axe fort sur l’enfance.

La collectivité assure le paiement de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) qui, avec ses différents volets aides techniques, aides humaines, aménagement du logement et du véhicule, permet aux personnes handicapées d’avoir une meilleure autonomie pour les activités quotidiennes. Cependant la question de la parentalité ne fait pas partie de la compensation, ce qui revient à nier les droits des parents handicapés. Le Département de la Gironde a voulu être volontariste, novateur et précurseur sur cette question.

Ainsi, son action s’oriente dans plusieurs directions :

- le soutien au centre Papillon, l’accompagnement de la parentalité dans le cadre de la Prestation de compensation et, notamment, le volet Aide humaine, le soutien à l’association Récréamix pour faciliter l'accès des enfants en situation de handicap aux accueils de loisirs, et la valorisation de l’action des services d’accompagnement à la vie sociale (SAVS) et des services d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés (SAMSAH)…

Le Centre papillon

Installé en 2014 à Bordeaux, le Centre Papillon est une structure gérée par l’association « Grandir Ensemble » qui regroupe des professionnels de la petite enfance, de la santé, de l’enseignement, de la justice et des arts et qui propose un accompagnement éducatif, sanitaire et juridique à destination des familles. Le Centre Papillon est un lieu d’écoute de soutien et d’accompagnement à la parentalité et à l’handiparentalité. Une équipe pluridisciplinaire, composée majoritairement de bénévoles, offre un accompagnement spécifique pour les parents, et futurs parents, en situation de handicap, afin de les soutenir dans le désir d’enfant, lors de l’arrivée de l’enfant et jusqu’aux 9 ans de l’enfant. Il intervient sur l’ensemble de la Gironde

Le Centre Papillon gère le prêt de matériels de puériculture adaptés (baby-phones, lits, chaises hautes, sièges-auto, plan incliné, etc.). Il existe un pack de matériels de 0 à 6 mois de l’enfant et un autre de 6 mois à trois ans. Sur le marché, il n’existe pas de matériel de puériculture spécifique, le matériel est soit adapté par les personnes elles-mêmes, soit il s’agit d’un matériel plus performant donc plus onéreux, permettant à une personne handicapée de s’occuper de son enfant (les sièges auto-pivotants, par exemple).

Pour aider les familles à disposer de matériel de puériculture adapté, le Département de la Gironde soutient le Centre Papillon dans ses acquisitions de matériels de prêt, par l’attribution d’une subvention à hauteur de 10 000 euros.

Le Département accompagne la parentalité dans le cadre de la prestation de compensation du handicap. L’expérimentation consiste à majorer d’une à deux heures par jour le plan d’aides humaines au titre de la PCH pour les futurs parents (femmes enceintes pour lesquelles la grossesse majore les difficultés quotidiennes) et pour les parents bénéficiaires d’un plan d’aides humaines ou susceptibles d’y être éligibles.

L'objectif est de poser les premières pierres d'un dispositif plus structurant qui permettra d'accompagner plus largement les personnes en situation de handicap dans leur volonté de faire famille en lien avec d'autres partenaires institutionnels engagés dans le projet Territoire 100 % inclusif comme la CAF ou l'ARS.

Contact Presse

Portrait de Typhaine Cornacchiari

Typhaine CORNACCHIARI

05 56 99 65 26

06 18 18 22 44

typhaine.cornacchiari@gironde.fr

Portrait de Laurent Gazal

Laurent GAZAL

05 56 99 33 59

06 10 78 76 02

l.gazal@gironde.fr

Site : Gironde.fr - Facebook : Département de la Gironde - Twitter : @gironde