Aller au contenu principal

Préservation de la biodiversité

Pour préserver la qualité des milieux naturels, le Département agit pour la protection et la valorisation des espaces naturels sensibles. Il assure leur gestion, organise des actions de sensibilisation et de protection de l'environnement avec de nombreux partenaires, et permet l'ouverture au public de ces sites exceptionnels.

  • Préservation des espaces naturels sensibles

    ouvrir
    fermer

    Qu’est ce qu’un espace naturel sensible ?

    Les Espaces Naturels Sensibles (ENS) présentent un fort intérêt ou une fonction biologique et/ou paysagère, ils peuvent être fragiles et/ou menacés. Ce sont des lieux de découverte des richesses naturelles. Par conséquent ils doivent être préservés et faire l’objet de mesures de protection et de gestion.

    Depuis la loi du 18 juillet 1985, les Départements sont compétents pour mettre en œuvre une politique en faveur des espaces naturels sensibles. La nature d’un ENS est précisée par chaque Conseil départemental en fonction de ses caractéristiques territoriales et des critères qu’il se fixe.

  • Sensibilisation à l'environnement

    ouvrir
    fermer

    Chaque année le Département lance des appels à projets pour sensibiliser les jeunes Girondins au patrimoine naturel qui les entoure et aux enjeux de sa préservation.

    • Les billets courant vert
      ouvrir
      fermer

      Ce dispositif permet de soutenir techniquement et financièrement des projets co-construits entre établissements scolaires (collèges, établissements spécialisés, Maisons Familiales Rurales) et structures d'éducation à l'environnement sur différents thèmes : milieux naturels, biodiversité, eau, paysage, empreinte de l'homme.

      Les critères clés des billets courant vert :

      • la pratique, l'expérimentation, l'immersion dans les milieux naturels, l'approche sensitive,
      • la répartition des animations sur l'année scolaire en alternance avec les cours en classe,
      • la découverte du patrimoine naturel de proximité, de la nature ordinaire en s'appuyant sur les ressources locales (gestionnaires d'espaces naturels, associations, syndicat d'eau de déchets ...),
      • la valorisation des travaux des élèves au cours de l'année scolaire photos, écritures, blogs etc.

      Ce dispositif s'appuie sur un réseau d'acteurs compétents et qualifiés, soit une vingtaine d'associations d'éducation à l'environnement reconnue par le Département.

      Chaque année, près de 5 000 collégiens sont sensibilisés dans le cadre des billets courant vert

      Depuis 2015, une option éducation artistique peut compléter ce dispositif ; il s'agit du programme IDDAC Environnement / Paysage & Création artistique

      Retrouvez le règlement du dispositif pour la rentrée scolaire 2017/2018 dans les documents à télécharger ci-dessous.

    • Les clubs nature Gironde
      ouvrir
      fermer

      Ce dispositif encourage les collectivités (communes de la Métropole, communautés de communes et syndicats mixtes de collectivités) à développer des projets en direction des jeunes de leur territoire sur le temps extrascolaire.

      Les projets peuvent être menés en partenariat avec une structure d'éducation à l'environnement ou en régie, si la collectivité dispose elle-même de personnel compétent dans ce domaine. Les dossiers sont déposés par la collectivité ou la structure d'éducation à l'environnement partenaire (associations seulement).

      Les critères clés des Clubs Nature Gironde :

      • la co-construction du projet entre collectivités / intercommunalités et spécialistes de l'éducation à l'environnement,
      • la découverte du patrimoine naturel girondin avec sensibilisation aux enjeux de sa préservation,
      • 15 séances minimum sur l'année scolaire ou civile (d’1h30 minimum d'animation),
      • la pédagogie de projet et participation active des jeunes,
      • la valorisation du Club et des travaux des jeunes dans l'année.

      Les cycles de sensibilisation « nature » proposés dans le cadre des Temps d'Accueil Périscolaire sont éligibles uniquement sur le territoire proposant un Club Nature actif. Critères identiques au Club, excepté le nombre de séances (6 séances minimum).

      Calendrier des appels à projets :

      Le dépôt des projets se fait par voie dématérialisée :

      • entre février et avril pour des activités nature sur l’année scolaire
      • entre septembre et novembre pour des activités sur l’année civile
    • Planète Précieuse « mon territoire en jeu »
      ouvrir
      fermer

      Planète Précieuse « mon territoire en jeu »  est un dispositif de sensibilisation au développement durable et au changement climatique.

      Il est proposé aux collèges girondins et s’articule en 2 interventions de 2 heures (espacées de 10 à 15 jours).

      Il est présenté comme un jeu (plateau, cartes, etc.) qui aborde de manière ludique avec les élèves les différentes problématiques comme les ressources, le bien-être, l'aménagement du territoire, le paysage... L'animation s'appuie sur les principes du débat, de la concertation et de la coopération.

      Pour en savoir plus, consultez le site Planète Précieuse.

    • Actions menées avec les acteurs de l’éducation à l’environnement
      ouvrir
      fermer

      Le Département mène également de nombreuses actions de sensibilisation avec les associations d’éducation à l’environnement en Gironde.

      Le Réseau Graine

      Le réseau Graine Aquitaine est une association qui a pour principales missions de créer un réseau de personnes et de structures d’éducation à l’environnement en Aquitaine pour permettre des contacts, des échanges, une réflexion et des actions communes.

      Les associations d’éducation à l’environnement

      Le site Orfee du réseau Graine Aquitaine permet de trouver des acteurs de l'environnement, en fonction des thématiques ou des actions que vous souhaitez mener sur votre territoire.  Ces acteurs travaillent par exemple sur les questions liées à la biodiversité et aux milieux naturels, sont aussi spécialisés dans le domaine de l’énergie ou des déchets, ou développent des projets sur les paysages ou la géologie.

      Les centres du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne

      Le Parc dispose d’une Maison de la Nature du Bassin d’Arcachon au Teich qui a pour principale mission l’éducation à l’environnement. En outre une équipe d'animateurs complémentaire à celle du Teich est basée au siège du Parc à Belin-Béliet pour proposer aux publics des actions sur l'ensemble de son territoire.

    Contact

    Service Education à l'Environnement et Valorisation des Espaces Naturels
    05 56 99 33 33

    Accéder à la page de contact
  • Protection de l'environnement

    ouvrir
    fermer

    Au delà de ses compétences, le Département renforce ses actions pour préserver l’environnement naturel (cours d’eau, zones humides, espèces animales et végétales, patrimoine géologique), et agit à différents niveaux.

    Maîtrise d’ouvrage

    Le Département intervient en tant que maître d’ouvrage et soutient les acteurs locaux (collectivités, associations), engagés pour la préservation de leur patrimoine naturel.

    Cette action vient en compensation de l’urbanisation du territoire et elle est financée par la Taxe d’Aménagement (TA), prélevée sur les permis de construire.

    Étude du milieu 

    Pour préserver la nature, l’étudier, et planifier des actions, le Département s'appuie sur des observatoires de l’environnement en Gironde tel que le SIGORE (carte d’accès géographique aux données de l’environnement en Aquitaine). Ce portail permet d'accéder à des données environnementales fines. L'outil est animé en partenariat avec l'ORE et enrichi par l'ensemble des réseaux d'acteurs de l'environnement en Gironde. Cet espace propose des données environnementales, par commune, telles que l’occupation des sols, la qualité de l’air, la ressource en eau, le patrimoine naturel et les risques naturels et technologiques, les paysages.


    Le Département élabore les projets en fonction du contexte et des enjeux avec ses partenaires. Ce qui se traduit par le Plan Départemental d’Action Zones Humides (PDAZH) et le Schéma Départemental Espaces Naturels Sensibles (SDENS).

    Enfin, il accompagne les acteurs locaux dans l’étude de leurs territoires et dans la programmation de leurs actions spécifiques : diagnostics, plans de gestion, schéma directeur de bassin versant, plans de gestion globaux de marais, etc.

    Maîtrise du foncier

    Le Département est acquéreur prioritaire sur certains territoires sensibles appelés zones de préemption au titre des espaces naturels sensibles (ZPENS).

    Il peut acquérir, et aider les collectivités locales à acquérir des parcelles au titre des Espaces Naturels Sensibles (ENS). Ces terrains sont dès lors protégés de tous projets de construction et ouverts au public.

    Le foncier peut également être maîtrisé à moyen terme, par le biais de conventions (prêts à usage, baux, etc.).

    Travaux et entretien

    Le Département organise également :

    • Les travaux nécessaires à la préservation du milieu naturel : restauration de cours d’eau, réouverture de milieux, création de mares, etc.
    • L’entretien de ripisylves (rives boisées des cours d'eau), broyage, fauche et pâturage (élevage extensif) de prairies, mise en défense de zones sensibles etc.
    • L’évaluation des effets de la gestion sur les milieux naturels, suivis des espèces, etc.   

    Espaces gérés avec l'aide de partenaires 

    Préservation de la biodiversité

    Le Département intensifie ses efforts en faveur de la biodiversité et incite, à de nouveaux comportements, auprès des Girondins et des millions de visiteurs accueillis chaque année sur notre territoire, avec l’aide de ses partenaires institutionnels.

    Exemples d’actions :

    • Le soutien des programmes actifs de préservation des espèces portés par des associations
    • Les nouvelles modalités de soutien au nettoyage des plages
    • La sensibilisation aux milieux naturels et aux espèces
    • Objectif zéro phytosanitaires (herbicides) sur les routes départementales
    • La restauration des continuités écologiques
    • Le schéma départemental des Espaces naturels sensibles
    • Le plan d’action zones humides
    • Le réseau Girondin sur la biodiversité : Dans le cadre d’un partenariat mené avec l’Observatoire Régional de l’Environnement Poitou-Charentes, le Département de la Gironde a mis en place des outils collaboratifs, pour faire prendre conscience des enjeux environnementaux aux citoyens et décideurs locaux. Retrouvez-les sur le site Nature33.