Aller au contenu principal

Espaces naturels et biodiversité

Pour préserver la qualité des milieux naturels, le Département agit pour la protection et la valorisation des espaces naturels sensibles. Il assure leur gestion, organise des actions de sensibilisation à l'environnement et permet au public de visiter ces sites préservés en visites libres ou guidées par des guides naturalistes. Découvrez le domaine de Certes-et-Graveyron à Audenge, l'Île Nouvelle, la lagune du Gât Mort à Louchats, le domaine de Fleury au Teich ou encore la lagune de Contaut à Hourtin...

  • Bienvenue sur les espaces naturels

    ouvrir
    fermer

    programme d'animations saison 2018

    Plus de 3 000 animations nature sont organisées près de chez vous, pour la plupart gratuites. Feuilletez ou téléchargez le programme :

    à découvrir en balades libres, guidées ou artistiques

    Chaque année, le Département organise avec ses partenaires, des sorties accompagnées de guides naturalistes passionnés, pour découvrir les nombreux espaces naturels en Gironde.

    Découverte de la faune, de la flore, sorties nocturnes, ateliers de sciences, balades artistiques,… il existe  de nombreuses possibilités de découvrir ces sites préservés souvent méconnus, selon vos envies. Certaines sorties sont adaptées aux enfants de 7 à 12 ans.

    Plus de 3 000 animations sont proposées, la plupart gratuite.

    Les espaces naturels sont ouverts toute l’année, et se visitent en toute saison :

    • Le printemps pour la migration des oiseaux et pour la reproduction d’une bonne partie de la faune.
    • L’été pour la flore et les insectes.
    • L’automne pour la migration, le brame du Cerf et pour les lumières de l’arrière saison.
    • L’hiver pour les ambiances et l’hivernage de certains oiseaux (Grue cendrée, Bernache cravant et les canards sauvages…).

    Vous pouvez également les découvrir seuls en visites libres, ou à la carte selon vos envies.

    Qu’est ce qu’un espace naturel sensible ?

    Les Espaces Naturels Sensibles (ENS) présentent un fort intérêt ou une fonction biologique et/ou paysagère, ils peuvent être fragiles et/ou menacés. Ce sont des lieux de découverte des richesses naturelles. Par conséquent ils doivent être préservés et faire l’objet de mesures de protection et de gestion.

    Depuis la loi du 18 juillet 1985, les Départements sont compétents pour mettre en œuvre une politique en faveur des espaces naturels sensibles. La nature d’un ENS est précisée par chaque Conseil départemental en fonction de ses caractéristiques territoriales et des critères qu’il se fixe.

    Balade sonore en Gironde, à écouter à volonté

    Contact

    Accueil au domaine de Certes-et-Graveyron
    47 avenue de Certes
    33 980 AUDENGE
    05 56 82 71 79
    domaine-certes@gironde.fr

    Accéder à la page de contact
  • Découvrez le Domaine de Certes-et-Graveyron

    ouvrir
    fermer
    • Exposition Terres d'utopies
      ouvrir
      fermer

      Venez découvrir l'exposition sur l'histoire du Domaine de Certes-et-Graveyron.

      Cette exposition retrace l'histoire du Domaine via des gravures, des cartographies, des documents provenant des archives, des vidéos... La visite propose de questionner la place de l'homme dans son environnement. Un second volet est en préparation et sera visible en novembre 2018.

      Infos pratiques 

      Domaine de Certes-et-Graveyron - Espace Muséographique - Bâtiment de la Vacherie 

      Horaires : 

      • de novembre à mars : 10h-13 h / 14h-17h 
      • avril - mai - octobre : 10h-13 h / 14h-18h
      • de juin à septembre : 10h-19h

      Entrée libre et gratuite.

    • En savoir plus sur le domaine
      ouvrir
      fermer

      Le domaine de Certes-et-Graveyron, propriété du Conservatoire du littoral, est un espace naturel unique de 530 hectares, qui se situe sur le Bassin d’Arcachon, sur les communes d’Audenge et de Lanton.

      Ce domaine, façonné par la main de l’homme, a connu des vocations agricoles, salicoles, piscicoles et forestières. Il offre un paysage exceptionnel de domaines endigués, des bassins piscicoles et de praires humides.

      Cet espace abrite de nombreuses populations d’oiseaux tout au long de l’année, dont certaines espèces rares et protégées.

      Aujourd’hui, après plus de 10 ans de travaux et rénovation du bâti, le domaine de Certes-et-Graveyron offre au public :

      • un lieu consacré à la biodiversité avec de nombreux partenaires hébergés sur le site : la Ligue de protection des oiseaux (LPO), le Conservatoire Botanique Sud Atlantique, une antenne de la Direction Régionale des Affaires Culturelles
      • une porte d’entrée pour découvrir les autres Espaces Naturels Sensibles girondins
      • un accueil ouvert à l’année, avec un programme favorisant la découverte du site.

      Le domaine de Certes-et-Graveyron recense :

      • 336 espèces végétales dont 15 d’intérêt patrimonial,
      • 42 espèces de mammifères, dont 6 considérées en danger ou vulnérables par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature,
      • 253 espèces d’oiseaux, 145 régulièrement observées, 58 représentant un enjeu de conservation,
      • 11 espèces de reptiles et amphibiens, dont 2 considérées quasi menacées ou vulnérables,
      • 400 espèces d’insectes identifiés, 18 présentant un intérêt pour leur rareté dans la région.
    • Préparez votre visite
      ouvrir
      fermer

      Le domaine de Certes-et-Graveyron est ouvert tous les jours. Il est accessible à pied, et ne présente aucune difficulté.

      Longueur du circuit

      • Domaine de Certes : 9,3 km (durée moyenne : 3h30)
      • Domaine de Graveyron : 6 km (durée moyenne : 2h)

      N’oubliez pas vos jumelles, chapeau et eau en quantité suffisante.

      Selon vos envies :

      • visitez le Domaine en accès libre
      • profitez de visites guidées ou d’animations artistiques
      • bénéficiez de sorties à la carte

       

      Accueil

      Le domaine est ouvert tous les jours (expositions, visites guidées, informations sur le domaine...) :

      • de novembre à mars : 10h-13 h / 14h-17h 
      • avril - mai - octobre : 10h-13 h / 14h-18h
      • de juin à septembre : 10h-19h

      Réglementation

      Une réglementation soumise à un arrêté préfectoral s’applique sur ce site. En la respectant, vous participez à la préservation de ce domaine ouvert à tous.

      Suivez ces quelques recommandations et adoptez la « Certes attitude » : une pratique et un comportement citoyens pour concilier les intérêts de tous.

      Téléchargez ci-dessous l'Arrêté préfectoral réglementant l'accès, la circulation et les activités sur le site du domaine de Certe-et-Graveyron en date du 24 janvier 2018.

      Comment venir ?

      • Covoiturage : Rendez-vous sur la plateforme gratuite pour tous vos déplacements
      • Cars du réseau TransGironde : Ligne 610 (Belin-Beliet > Andernos Les Bains) Arrêt Avenue de Certes
      • Train : Correspondance avec la ligne 610 Gare TER Biganos > direction Andernos, Arrêt : Avenue de Certes
      • Vélo : Piste cyclable autour du Bassin d’Arcachon
  • Découvrez l’Île Nouvelle

    ouvrir
    fermer
    • Animations saison 2018
      ouvrir
      fermer

      En juin, l’aventure se poursuit !

      Les animations proposées par le Département sont gratuites, seul le transport assuré par des bateliers privés est payant (tarifs variables selon les bateliers et les ports, voir ci-dessous).

      Croisière du Saintongeais

      A partir du Port de Vitrezay, embarquez pour une croisière et une visite de l'Ile avec les guides naturalistes du Département.

      • Dimanche 10 juin / Départ du Port de Vitrezay à 15h (retour vers 19h45)
      • Jeudi 28 juin / Départ du Port de Vitrezay à 16h45 (retour vers 21h30)
      • Réservation Pôle nature de Vitrezay
      • A partir de 7 ans

      Il était une fois l'île : balade guidée

      Voici l’occasion de vous aventurer sur les digues, de revivre l’histoire de l’ancien village, d’écouter le murmure des eaux des marais, d’observer les oiseaux ou encore de tester vos connaissances à travers des quizz accessibles à tous. Sans hésitation, une proposition particulièrement adaptée pour une première visite de l’Ile.

      Avec les guides naturalises du Départemement

      • Dimanche 10 juin
      • Départ de Blaye 9h30 (retour 16h) et de Cussac 10h (retour 16h30)
      • Batelier : Compagnie des Deux Rives
      • A partir de 7 ans

      Croisière sur un vieux gréement : l'Arawak

      A bord de l'Arawak, ancien voilier de pêche de 30 mètres classé patrimoine d'intérêt patrimonial, naviguez sur l'Estuaire au départ de Bordeaux et Lormont, et découvrez l'Ile Nouvelle accompagnés des guides naturalistes du Département.

      • Lundi 18 juin / Départ de Bordeaux 10h15 (retour vers 19h30)
      • Vendredi 29 juin / Départ de Lormont 9h (retour vers 18h)
      • Samedi 30 juin / Départ de Lormont 9h (retour vers 18h) / spécial Avifaune avec la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux)
      • Batelier l'Arawak : 06 43 86 04 12
      • A partir de 7 ans

      Offrez-vous un bain de nature à l'Ile Nouvelle -

      ATTENTION ANIMATION ANNULÉE

      Dans un premier temps, partons à la recherche des oiseaux, écoutons leurs chants, observons-les sans les déranger. Puis après un dîner pique-nique, nous nous intéresserons aux chauves-souris, ces maîtresses de la nuit !

      Avec l’association Argiope

      • Vendredi 22 juin
      • Départ de Blaye 18h (retour vers 23h) et de Cussac 18h30 (retour vers 23h30)
      • Batelier : Compagnie des Deux Rives
      • A partir de 10 ans

      Enquête sur l'Estuaire, un jeu grandeur nature

      Enquête sur l’estuaire est un parcours semé d’énigmes sur la nature, l’histoire, l’environnement et l’écologie. Les visiteurs devront développer des connaissances  « très particulières » pour  devenir des gardiens de l’Île… Une occasion de jouer en famille tout en apprenant !

      Avec l'association Surfrider

      • Samedi 23 et dimanche 24 juin
      • 2 départs de Blaye : 10h (retour vers 15h) et 15h (retour vers19h)
      • Batelier : Coeur d'Estuaire
      • A partir de 7 ans

      Découvrez le programme d'animations 2018

      D'avril à octobre, des sorties variées sont proposées pour petits et grands sur l'Île : balades et animations nature, surprises artistiques et historiques, parcours pour cheminer sur l'Île… Partez à la découverte de ce lieu au charme si particulier selon vos envies.

      Les animations sont gratuites sur réservation, seule la traversée assurée par les bateliers est payante. Retrouvez toutes les informations pour organiser votre sortie et la traversée dans le document ci-dessous (également téléchargeable) :

    • En savoir plus sur l'Île
      ouvrir
      fermer

      L’île Nouvelle située sur l’Estuaire de la Gironde est une propriété du Conservatoire du Littoral depuis 1991. La gestion de ce site, de près de 300 hectares, a été confiée en 1999, au Département de la Gironde dans le cadre de sa politique en faveur des Espaces Naturels Sensibles.

      Il assure deux missions : la restauration de ses espaces naturels et la sensibilisation du public aux enjeux environnementaux.

      Restauration des milieux naturels de l’Île Nouvelle

      L'action du Département consiste à « renaturer » les anciennes friches agricoles de l’île pour reconnecter cet espace à l’Estuaire, à laisser le fleuve revenir l’inonder pour restaurer cette zone humide et accueillir une faune et une flore les plus variées possibles.

      «  Renaturer, c’est comme redonner l’île à la nature », ainsi progressivement, les milieux typiques d’une île estuarienne se reconstituent.

      Située sur un axe migratoire majeur, l’île devient, ainsi, un site ornithologique de premier plan.

      D’avril à fin juin, l’accueil est réduit à 80 personnes car l’île est un site de nidification des oiseaux de premier plan.

      Sur la partie Nord de l’île, la renaturation passe par la dépoldérisation, qui est un phénomène accéléré par la brèche provoquée par la tempête Xynthia.

      Sur la partie Sud, elle est mise en œuvre par la régulation des niveaux d’eaux, via des écluses et la gestion des différents espaces assurée par les équipes du Département. La dépoldérisation fait l’objet d’un programme de recherche et d’études assuré par différents scientifiques.

      L’île Nouvelle devient ainsi un espace d’expérimentation d’une ingénierie de restauration des milieux naturels.

      Sensibiliser le public aux enjeux écologiques

      L’île Nouvelle est un site particulier où histoire humaine et patrimoine naturel sont intimement mêlés.

      C’est un site majeur pour sensibiliser le public à l’intérêt de restaurer cette zone humide et aux enjeux écologiques qui en découlent.

      Par ailleurs, la présence d’un ancien village restauré permet également de révéler l’histoire singulière de l’ensemble des îles de l’estuaire de la Gironde et de ses îlouts (habitants de ces îles).

    • Préparez votre visite
      ouvrir
      fermer

      L’île Nouvelle c’est :

      • Un espace naturel en cours de renaturation pour retrouver la biodiversité dont on a tous besoin (faune, flore et milieux naturels). Ainsi, l’île est aujourd’hui un site majeur pour les oiseaux avec près de 190 espèces recensées cette année (108 en 2006).
      •  Un espace de promenade sur l’ancienne digue avec deux  boucles possibles de  km et 1 km au milieu de paysages variés (marais, forêt alluviale, mangrove estuarienne, vues sur la citadelle de Blaye…)
      •  Un ancien village restauré pour découvrir l’histoire singulière de ses anciens habitants, appelés « les ilouts ».
      •  Un site où l’homme gère la nature pour qu’elle lui donne tous ses bienfaits.
      •  Un lieu à part pour prendre enfin ... le temps de rêver en regardant le plus grand et le plus sauvage estuaire d’Europe.

      A découvrir selon ses envies :

      L’Île Nouvelle se découvre de multiples manières au fil des saisons. Au printemps pour apprécier ses nombreuses espèces d’oiseaux. En été et à l’automne, pour écouter les secrets de sa nature réenchantés par l’imaginaire d’artistes ou lors de sorties nature crépusculaires ou en journée.

      Plus de 80 animations nature sont proposées par les guides naturalistes du Département et des associations naturalistes locales.

      Pour cette édition 2018, Charles et Marine, guides naturalistes vous accueillent toutes les semaines jusqu’à fin septembre, du jeudi au dimanche inclus et vous font partager l’intimité de l’Ile.

      Les animations sont gratuites, seul le transport assuré par des bateliers privés est payant (tarifs variables selon les compagnies et ports de départ).
       

      Traversées sur réservation :

      Il est possible de se rendre sur l’île en partant des ports de Blaye, Cussac-fort-Médoc, Vitrezay, Lormont et Bordeaux.

      La réservation préalable d’un billet de transport est indispensable.

      Info pratiques :

      Le temps moyen sur l’île est de 4 heures. Prévoyez bouteilles d’eau (eau non potable sur l’île), lotion anti-moustiques, crème solaire, chapeau et des chaussures de marche. Des tables de pique-nique sont à votre disposition. l’Île est fermée au public le mardi et le mercredi matin.

      L’Île Nouvelle et les bateaux sont accessibles aux personnes en situation de handicap.

      Vous êtes sur un espace naturel riche mais fragile : prenez-en soin en suivant les indications données à l’entrée du site. Attention : les chiens, même tenus en laisse, ne sont pas acceptés sur le site.

  • Sensibilisation à l'environnement

    ouvrir
    fermer

    Chaque année le Département lance des appels à projets pour sensibiliser les jeunes Girondins au patrimoine naturel qui les entoure et aux enjeux de sa préservation.

    • Les billets courant vert
      ouvrir
      fermer

      Ce dispositif permet de soutenir techniquement et financièrement des projets co-construits entre établissements scolaires (collèges, établissements spécialisés, Maisons Familiales Rurales) et structures d'éducation à l'environnement sur différents thèmes : milieux naturels, biodiversité, eau, paysage, empreinte de l'homme.

      Les critères clés des billets courant vert :

      • la pratique, l'expérimentation, l'immersion dans les milieux naturels, l'approche sensitive,
      • la répartition des animations sur l'année scolaire en alternance avec les cours en classe,
      • la découverte du patrimoine naturel de proximité, de la nature ordinaire en s'appuyant sur les ressources locales (gestionnaires d'espaces naturels, associations, syndicat d'eau de déchets ...),
      • la valorisation des travaux des élèves au cours de l'année scolaire photos, écritures, blogs etc.

      Ce dispositif s'appuie sur un réseau d'acteurs compétents et qualifiés, soit une vingtaine d'associations d'éducation à l'environnement reconnue par le Département.

      Chaque année, près de 5 000 collégiens sont sensibilisés dans le cadre des billets courant vert

      Depuis 2015, une option éducation artistique peut compléter ce dispositif ; il s'agit du programme IDDAC Environnement / Paysage & Création artistique

      Retrouvez le règlement du dispositif pour la rentrée scolaire 2017/2018 dans les documents à télécharger ci-dessous.

    • Les clubs nature Gironde
      ouvrir
      fermer

      Ce dispositif encourage les collectivités (communes de la Métropole, communautés de communes et syndicats mixtes de collectivités) à développer des projets en direction des jeunes de leur territoire sur le temps extrascolaire.

      Les projets peuvent être menés en partenariat avec une structure d'éducation à l'environnement ou en régie, si la collectivité dispose elle-même de personnel compétent dans ce domaine. Les dossiers sont déposés par la collectivité ou la structure d'éducation à l'environnement partenaire (associations seulement).

      Les critères clés des Clubs Nature Gironde :

      • la co-construction du projet entre collectivités / intercommunalités et spécialistes de l'éducation à l'environnement,
      • la découverte du patrimoine naturel girondin avec sensibilisation aux enjeux de sa préservation,
      • 15 séances minimum sur l'année scolaire ou civile (d’1h30 minimum d'animation),
      • la pédagogie de projet et participation active des jeunes,
      • la valorisation du Club et des travaux des jeunes dans l'année.

      Les cycles de sensibilisation « nature » proposés dans le cadre des Temps d'Accueil Périscolaire sont éligibles uniquement sur le territoire proposant un Club Nature actif. Critères identiques au Club, excepté le nombre de séances (6 séances minimum).

      Calendrier des appels à projets :

      Le dépôt des projets se fait par voie dématérialisée :

      • entre février et avril pour des activités nature sur l’année scolaire
      • entre septembre et novembre pour des activités sur l’année civile

      Retrouvez ci-dessous, en vidéo, un projet de Club Nature Gironde mené par l'association Terre et Océan.

    • Planète Précieuse « mon territoire en jeu »
      ouvrir
      fermer

      Planète Précieuse « mon territoire en jeu »  est un dispositif de sensibilisation au développement durable et au changement climatique.

      Il est proposé aux collèges girondins et s’articule en 2 interventions de 2 heures (espacées de 10 à 15 jours).

      Il est présenté comme un jeu (plateau, cartes, etc.) qui aborde de manière ludique avec les élèves les différentes problématiques comme les ressources, le bien-être, l'aménagement du territoire, le paysage... L'animation s'appuie sur les principes du débat, de la concertation et de la coopération.

      Pour en savoir plus, consultez le site Planète Précieuse.

    • Actions menées avec les acteurs de l’éducation à l’environnement
      ouvrir
      fermer

      Le Département mène également de nombreuses actions de sensibilisation avec les associations d’éducation à l’environnement en Gironde.

      Le Réseau Graine

      Le réseau Graine Aquitaine est une association qui a pour principales missions de créer un réseau de personnes et de structures d’éducation à l’environnement en Aquitaine pour permettre des contacts, des échanges, une réflexion et des actions communes.

      Les associations d’éducation à l’environnement

      Le site Orfee du réseau Graine Aquitaine permet de trouver des acteurs de l'environnement, en fonction des thématiques ou des actions que vous souhaitez mener sur votre territoire.  Ces acteurs travaillent par exemple sur les questions liées à la biodiversité et aux milieux naturels, sont aussi spécialisés dans le domaine de l’énergie ou des déchets, ou développent des projets sur les paysages ou la géologie.

      Les centres du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne

      Le Parc dispose d’une Maison de la Nature du Bassin d’Arcachon au Teich qui a pour principale mission l’éducation à l’environnement. En outre une équipe d'animateurs complémentaire à celle du Teich est basée au siège du Parc à Belin-Béliet pour proposer aux publics des actions sur l'ensemble de son territoire.

    Contact

    Service Education à l'Environnement et Valorisation des Espaces Naturels
    05 56 99 33 33

    Accéder à la page de contact
  • Comment le Département agit pour la protection de l’environnement ?

    ouvrir
    fermer

    Au delà de ses compétences, le Département renforce ses actions pour préserver l’environnement naturel (cours d’eau, zones humides, espèces animales et végétales, patrimoine géologique), et agit à différents niveaux.

    Maîtrise d’ouvrage

    Le Département intervient en tant que maître d’ouvrage et soutient les acteurs locaux (collectivités, associations), engagés pour la préservation de leur patrimoine naturel.

    Cette action vient en compensation de l’urbanisation du territoire et elle est financée par la Taxe d’Aménagement (TA), prélevée sur les permis de construire.

    Étude du milieu 

    Pour préserver la nature, l’étudier, et planifier des actions, le Département s'appuie sur des observatoires de l’environnement en Gironde tel que le SIGORE (carte d’accès géographique aux données de l’environnement en Aquitaine). Ce portail permet d'accéder à des données environnementales fines. L'outil est animé en partenariat avec l'ORE et enrichi par l'ensemble des réseaux d'acteurs de l'environnement en Gironde. Cet espace propose des données environnementales, par commune, telles que l’occupation des sols, la qualité de l’air, la ressource en eau, le patrimoine naturel et les risques naturels et technologiques, les paysages.


    Le Département élabore les projets en fonction du contexte et des enjeux avec ses partenaires. Ce qui se traduit par le Plan Départemental d’Action Zones Humides (PDAZH) et le Schéma Départemental Espaces Naturels Sensibles (SDENS).

    Enfin, il accompagne les acteurs locaux dans l’étude de leurs territoires et dans la programmation de leurs actions spécifiques : diagnostics, plans de gestion, schéma directeur de bassin versant, plans de gestion globaux de marais, etc.

    Maîtrise du foncier

    Le Département est acquéreur prioritaire sur certains territoires sensibles appelés zones de préemption au titre des espaces naturels sensibles (ZPENS).

    Il peut acquérir, et aider les collectivités locales à acquérir des parcelles au titre des Espaces Naturels Sensibles (ENS). Ces terrains sont dès lors protégés de tous projets de construction et ouverts au public.

    Le foncier peut également être maîtrisé à moyen terme, par le biais de conventions (prêts à usage, baux, etc.).

    Travaux et entretien

    Le Département organise également :

    • Les travaux nécessaires à la préservation du milieu naturel : restauration de cours d’eau, réouverture de milieux, création de mares, etc.
    • L’entretien de ripisylves (rives boisées des cours d'eau), broyage, fauche et pâturage (élevage extensif) de prairies, mise en défense de zones sensibles etc.
    • L’évaluation des effets de la gestion sur les milieux naturels, suivis des espèces, etc.   

    Espaces gérés avec l'aide de partenaires 

    Préservation de la biodiversité

    Le Département intensifie ses efforts en faveur de la biodiversité et incite, à de nouveaux comportements, auprès des Girondins et des millions de visiteurs accueillis chaque année sur notre territoire, avec l’aide de ses partenaires institutionnels.

    Exemples d’actions :

    • Le soutien des programmes actifs de préservation des espèces portés par des associations
    • Les nouvelles modalités de soutien au nettoyage des plages
    • La sensibilisation aux milieux naturels et aux espèces
    • Objectif zéro phytosanitaires (herbicides) sur les routes départementales
    • La restauration des continuités écologiques
    • Le schéma départemental des Espaces naturels sensibles
    • Le plan d’action zones humides
    • Le réseau Girondin sur la biodiversité : Dans le cadre d’un partenariat mené avec l’Observatoire Régional de l’Environnement Poitou-Charentes, le Département de la Gironde a mis en place des outils collaboratifs, pour faire prendre conscience des enjeux environnementaux aux citoyens et décideurs locaux. Retrouvez-les sur le site Nature33.