Aller au contenu principal

Signature de la charte locale pour un accès à une alimentation de qualité

Dans le cadre de Gironde 2033 et des pactes territoriaux, des groupes de travail multi-partenariaux travaillent sur les territoires sur des thématiques identifiées localement comme étant des enjeux d’importance : ce sont les « chantiers pactes ». Zoom sur l'un d'entre eux : la charte locale pour un accès à une alimentation de qualité à l’échelle des communautés de communes des Coteaux bordelais, des Portes de l’Entre-deux-Mers et du Créonnais.

Sur les Hauts-de-Garonne, les travaux du Livre blanc des territoires girondins et les contributions figurant dans l’inventaire des actions de 2016 ont confirmé l’importance d’assurer l’accès de chacun aux droits fondamentaux, parmi lesquels une alimentation de qualité. C’est pourquoi, un chantier piloté par Jean-Marie Darmian, conseiller départemental du canton de Créon, a été mis en place avec les acteurs de ce territoire en juin 2017. Il s’agissait ainsi de répondre au défi alimentaire en s’appuyant sur les nombreuses initiatives locales (épiceries solidaires, jardins partagés, ateliers cuisine…) et de structurer l’action locale et territoriale pour permettre un accès pour tous à une alimentation saine, équilibrée, produite localement et accessible financièrement.

Le dialogue engagé entre les acteurs a abouti en 2018 à la rédaction d’une charte locale pour un accès à une alimentation de qualité à l’échelle des communautés de communes des Coteaux bordelais, des Portes de l’Entre-deux-Mers et du Créonnais.

Cette charte est une première étape qui identifie le rôle et les engagements de chaque acteur pour la mise en œuvre d’actions concrètes au niveau local : information et orientation des publics, développement des services d’accompagnement, développement de l’approvisionnement local et de la qualité des produits de l’aide alimentaire. Dans cette optique, la charte définit les relations entre les partenaires sur la base de valeurs partagées, en respectant les rôles de chacun et en se basant sur le principe de subsidiarité.

Jean-Luc Gleyze, Président du Département de la Gironde, propose à toutes les parties prenantes volontaires de venir signer la charte le 20 décembre à l’ESAT de Lorient-Sadirac.

Au-delà de l’engagement officiel des partenaires locaux sur le sujet, le Département souhaite diffuser largement ces principes pour une mise en œuvre locale la plus large possible, et pour un essaimage sur les autres territoires.

3 axes de mise en œuvre de la charte sont ensuite prévus pour 2019 :

  • le développement de jardins partagés avec déjà 5 communes volontaires,
  • le soutien aux projets d’épiceries sociales et solidaires dans une dimension intercommunale,
  • l’organisation et la formalisation des niveaux de coopération avec les structures responsables de la restauration scolaire pour favoriser l’accès des enfants à la restauration scolaire de la maternelle au lycée.