Quand l'inondation devient un jeu très sérieux

Le Département de la Gironde mène régulièrement des actions de sensibilisation au risque d’inondation auprès des acteurs sur les territoires. Il a participé fin septembre 2021 à un exercice de simulation de submersion marine organisé par les services de l'État sur le Bassin d’Arcachon. En octobre 2021 et mai 2022, c'est autour d'un serious game, un jeu sérieux, que les équipes du Département se sont retrouvées. Explications.

Il ne suffit pas de dire le risque, il faut aussi le faire vivre

Fort de ce constat, le Département a décidé d’innover et de se doter d’un nouvel outil de sensibilisation : un jeu sérieux. Conçu par l’École des Mines de Saint-Étienne, ce jeu de rôle a déjà été testé, approuvé et apprécié :

  • lors de l’appel à projets collèges « Sensibiliser au risque inondation » dans sa version scolaire,
  • mais aussi dans sa version grand public lors des deux journées organisées en octobre 2021, avec d’une part des agents du Pôle Territorial de Solidarité de Langon, d’autre part des élus de l'Entre-deux-Mers, du Réolais et du Médoc à Pompignac.

En quoi consiste-t-il ? Ce jeu sérieux se joue à deux équipes, de 5 à 6 personnes. Une première équipe tient le rôle de la cellule de crise au niveau communal, avec le Maire, ses principaux collaborateurs, etc. La seconde équipe – dans une autre salle – correspond au reste du monde qui va assaillir de messages la première équipe. Les membres de cette deuxième équipe peuvent ainsi jouer à être la Préfecture qui annonce une nouvelle montée des eaux, ou bien une maison d’accueil pour personnes âgées qui demande comment évacuer, ou bien un agriculteur qui panique pour son troupeau de vaches, etc. La seule limite est l’imagination des protagonistes.

Dans les deux salles, un animateur spécialement formé veille à maintenir la pression pour que chacun ait l’impression de gérer une véritable inondation, avec ses multiples risques pour la population.

Les nouvelles haltes du jeu sérieux

Afin de pouvoir développer la sensibilisation du public et notamment des élus, les agents et agentes du Service de la Valorisation de l’Espace et Politique du Risque du Département de la Gironde se sont formés pendant deux jours à l’animation de Cit’in Crise grâce aux créateurs du jeu, venant de l’École des Mines d’Alès et de l’École des Mines de Saint-Étienne.

Et pour se former à l’animation, rien de mieux que la pratique. Au total, trois sessions de cette simulation ont été proposées aux élus et collègues du Département en mai 2022.

L’expérience a été très concluante : tout le monde s’est rapidement pris au jeu. Ces participants ont pu tester leurs capacités de réaction, vérifier ou remettre en cause la pertinence de procédures au cours du débriefing qui suit systématiquement la partie. En plus de mieux appréhender la gestion d’une crise inondation, ils ont pu être sensibilisés sur le Plan Communal de Sauvegarde (simplifié dans Cit’in crise par des jetons, cartes et plateaux de jeu) et comprendre l’importance du rôle de la commune. Ces simulations ont permis d’appuyer des réflexions sur la nécessité des exercices de crise, la communication et ses outils, la gestion du stress, mais aussi sur les intercommunalités et la mutualisation de moyens.

Désormais formés, les agentes et agents du Département de la Gironde sont prêts à proposer cette simulation aux demandeurs. D’ici à la fin de l’année, trois journées à déterminer sont prévues : elles seront composées de la simulation puis d’un travail sur le Plan Communal de Sauvegarde à travers divers modules de sensibilisation.

Contact

Service de la Valorisation de l’Espace et Politique du Risque
Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter : Séverine Pascal (s.pascal@gironde.fr) et Lionel Lacroix (l.lacroix@gironde.fr)

Accéder à la page de contact