Solutions innovantes de répit pour les personnes en situation de handicap

Le répit en faveur des personnes en situation de handicap et de leurs proches aidants est un objectif prioritaire des pouvoirs publics et le besoin important de solutions s’est en particulier renforcé du fait de la crise sanitaire. Ainsi, l'ARS et le Département de la Gironde lancent un appel à manifestation d’intérêt destiné à faire émerger des projets contribuant directement à compléter l’offre actuelle autour des solutions de répit.

Afin de bénéficier de leur connaissance fine du terrain et des besoins des personnes en situation de handicap et de mettre à profit leur capacité d’initiative et d’innovation, l’ARS et le Département de la Gironde organisent, auprès des opérateurs accompagnant des personnes en situation de handicap, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) destiné à faire émerger des projets contribuant directement à compléter l’offre actuelle autour des solutions de répit. Il vise également à favoriser l’évolution des pratiques professionnelles, organisationnelles et partenariales.

Les acteurs concernés par le présent AMI sont donc les gestionnaires d’établissements et de services médico-sociaux accompagnant des personnes en situation de handicap ou leurs groupements, en partenariat les uns avec les autres et/ou avec d’autres acteurs du territoire.

Il s’agit pour les répondants de proposer, sur la base de leurs autorisations existantes, des solutions garantissant prioritairement une continuité d’accompagnement médico-social 365 jours par an, à destination d’enfants ou jeunes jusqu’à 20 ans en situation de handicap. Le dispositif se veut être un sas de répit et d’évaluation des troubles permettant la mise en œuvre des solutions dans une logique de parcours permettant d’éviter la rupture.

La durée du répit ne pourra excéder 60 jours/an (consécutifs ou non).

Il ne s’agit pas d’une structure de gestion de crise mais d’un complément au lieu de vie. Le dispositif s’inscrit dans la prévention et non pas dans l’urgence, ni dans le cadre d’un placement direct par le Juge des enfants en ce qui concerne les jeunes relevant de l’aide sociale à l’enfance. Elle ne se substitue pas non plus à l’hospitalisation en pédopsychiatrie.

Public cible

Enfants et jeunes jusqu’à 20 ans, présentant tout type de handicap, dont enfants et jeunes relevant de l’Aide sociale à l’enfance.

Dépôt des candidatures

Les dossiers complets doivent être déposés avant le 15 décembre 2022 inclus.

Retrouvez le détail de l'AMI dans le cahier des charges disponible en téléchargement ci-dessous.

Contact

Pour tout échange relatif à l'appel à manifestation d’intérêt, vous pouvez nous contacter par courriel mentionnant dans l'objet la référence de l'appel à manifestation d’intérêt : AMI Répit 2022 à ars-dd33-poles-territoriaux@ars.sante.fr