Aller au contenu principal

Vote du budget primitif 2020

Les élus du Département se sont réunis en assemblée plénière lundi 16 décembre 2019 ; à l'ordre du jour le vote du budget primitif 2020, l'adoption d'une stratégie de résilience déclinée en actions concrètes, et 60 autres dossiers.

Le Département déploie sa stratégie de résilience territoriale

Aujourd’hui, face à la raréfaction des ressources, la fragilisation de la biodiversité, la consommation de masse, les changements environnementaux et les risques de conflits qui en découlent, personne ne peut plus nier les conséquences globales de notre façon de vivre, de produire, de nous déplacer, de consommer, sur l’avenir de notre planète.

A l’heure où les Girondines et les Girondins subissent déjà les effets de changements dans leur quotidien tels que canicules, tempêtes, inondations, de plus en plus fréquentes, les élus du Département font le choix d’engager des changements radicaux.

Quatre priorités départementales guideront la stratégie de résilience :

  • Renforcer les solidarités humaines pour agir contre les vulnérabilités et pour le bien-être de tous à tous les âges ;
  • Renforcer les solidarités territoriales, protéger et accompagner les territoires en intégrant les enjeux environnementaux et sociétaux ;
  • Agir ensemble, impliquer les Girondines et les Girondins dans le changement ;
  • Viser l’exemplarité.

Le Département vote un budget 2020 de 1,87 milliard d’euros pour la Gironde

Fidèle aux engagements pris par la majorité, Jean-Luc Gleyze, président du Département, a annoncé que le milliard d’investissements promis en début de mandat serait dépassé (1,2 milliards), malgré un climat d’incertitude budgétaire. Pour la 4e année consécutive, le choix de ne pas augmenter les impôts des Girondins, tout en garantissant la stabilité budgétaire de la collectivité est également réaffirmé.

260 millions d’euros d’investissement permettront de réduire les inégalités, de répondre à l’urgence et de préparer l’avenir des générations présentes et futures.

Rediffusion des échanges