Aller au contenu principal

Un chantier à énergie verte privilégiant l'insertion et l’emploi local

Après un an de travaux, le parc photovoltaïque de Brach Energies a été inauguré vendredi 22 septembre au cœur du territoire médocain par les élu.e.s locaux, le Président de Valorem, et les représentants de ce projet novateur, soulignant le succès des heures d'insertion professionnelle locale.

37 000 panneaux photovoltaïques sur la commune de Brach et plus de 100 000 sur les sites médocains de Sainte-Hélène et de Puy Bacot ont été implantés. Le parc de Brach couvre une surface de 25 hectares pour une production annuelle estimée à 15 400 MWH/an, soit l’équivalent de la consommation de 5 000 foyers (hors chauffage et eau chaude électrique).

Une énergie propre pour le territoire

En activité depuis fin août, le parc photovoltaïque de Brach, produit désormais de l’électricité verte. Ce sont plus de 6 450 tonnes de CO2 par an qui ne seront pas rejetées dans l’atmosphère par rapport à une production équivalente à partir de sources fossiles.

A l’initiative du projet, l’entreprise VALOREM située à Bègles, s’est tournée naturellement vers le PLIE des Graves (Bègles) pour établir un projet de clause d’insertion professionnelle. VALOREM, l’Association pour le Développement Local et l’Emploi (A.DE.L.E.) et le Département de la Gironde ont ainsi signé la 1ère convention appliquant des clauses d’insertion sur des chantiers de parcs photovoltaïques, une première en France dans le secteur privé.

Objectif dépassé pour les heures d'insertion

VALOREM et sa filiale VALREA, se sont engagés à ce que leurs sous-traitants réservent 7 % des heures totales de travail aux personnes éloignées de l’emploi. L’objectif de 846 heures prévues a été  largement dépassé puisque plus de 4 280 heures de travail ont été réalisées par les bénéficiaires des clauses d’insertion, soit un taux de réalisation de 517%.

Accompagnement du Département

A travers cette convention, les services du Département accompagnent la mise en place et la réalisation des heures d’insertion au cœur du territoire médocain.

Plus précisément, le Département définit avec les entreprises concernées par la clause, les modalités de recrutements des publics en insertion, et identifie les candidats du territoire pour que les entreprises puissent réaliser les heures de travail fixées en amont avec le donneur d’ordre.

Un travail de réseau a été élaboré spécifiquement avec les partenaires locaux (Pôle emploi de Pauillac, Mission Locale du Médoc, SOS Emploi Médoc…).

Ainsi 13 habitants du Médoc ont réalisé des heures d’insertion :

  • 5 pour la sécurité (Entreprise Haute Garonne Protection)
  • 7 pour les travaux (implantations des panneaux : entreprises Exosun et Electromontage Réseaux)
  • 1 en VRD préparation du terrain (désssouchage, aplanissement du terrain entreprise Signoret)

5 personnes ont bénéficié de contrats en CDD, et 8 par le biais d’une association intermédiaire (SOS Emploi Médoc).

Ces heures d’insertion ont également permis à certains bénéficiaires d’acquérir une première expérience professionnelle.

Les clauses sociales

Depuis 2007, le Département de la Gironde intègre le dispositif des clauses sociales dans ses propres marchés. Cela se traduit par exemple, par le fait que 30% des marchés publics supérieurs à 90 000 € passés par le Département, comporte une clause sociale (versus 6,2% au plan national).

En 2016 :

  • plus de 128 000 heures de travail pour des publics en insertion ont été réalisées, grâce à ce dispositif.
  • 22 donneurs d’ordre (communes, communautés de communes, bailleurs sociaux…) ont bénéficié de l’ingénierie du Département pour les soutenir dans la mise en œuvre des clauses sociales.
  • 25% des personnes bénéficiaires d’heures de travail dans le cadre de la clause sociale ont obtenu un emploi durable à l’issue de leur mission,
  • et 66% des bénéficiaires d’heures clause sont restés en activité.

Autre projet en cours

Le Département de la Gironde accompagne également la Région Nouvelle Aquitaine pour le lycée de Pauillac, ce qui renforce les heures d’insertion proposées au-delà des opérations (collège de Pauillac, Route Départementale 02, Mairie de Brach et de Lesparre…).