Trophées de la participation & de la concertation

À l'occasion de la 6e édition des Trophées de la participation et de la concertation, le Département de la Gironde obtient une étoile pour son maintien en pandémie de plusieurs outils de participation. Explications.

Chaque année depuis 2016, Décider Ensemble organise les Trophées de la participation & de la concertation en partenariat avec la Gazette des communes. Ces Trophées visent à soutenir et promouvoir les actions de concertation réalisées par des collectivités, des collectifs citoyens, des associations ou encore des entreprises pu-bliques et privées.

Un jury, composé d’experts du domaine et d’anciens lauréats, étudie les candidatures reçues et remet aux meilleurs dossiers une récompense allant d’une à quatre étoiles.

Le Département de la Gironde a été récompensé d'une étoile pour son projet En pandémie, prendre soin de nos liens et de notre avenir commun.

Parallèlement à la gestion de l’urgence sanitaire, le Département de la Gironde a maintenu en pandémie le déploiement des deux outils de haute ambition démocratique étayant sa stratégie de résilience territoriale : panel citoyen et budget participatif. Au début du premier confinement, il a de plus expérimenté « les chroniques d’étonnement en confinement », appels téléphoniques hebdomadaires à 120 citoyens, agents, élus, acteurs locaux pendant huit semaines afin d’apprendre ensemble de l’inédit et, à l’invitation du philosophe Bruno Latour, de « ne pas gâcher cette crise ».

La combinaison de ces trois instruments (budget participatif, panel citoyen et chroniques d’étonnement en confinement) a été un signal démocratique fort : même en période d’incertitudes et de crise extrêmes, la sécurisation ne saurait être exempte de débats et de dialogues ni de vision systémique à moyen et long termes.

Alors que la situation sanitaire imposait une réactivité et une réorganisation immédiate au service des populations les plus en fragilité, l’injonction à « prendre soin » portait aussi sur le soin des liens au sein de l’organisation et sur le territoire et sur la confiance dans nos capacités communes non seulement à réagir mais aussi à agir pour des
futurs souhaitables.