Aller au contenu principal

Transition énergétique et Biodiversité : des villes et villages étoilés

Le lundi 16 juillet dernier, le Parc Naturel Régional (PNR) des Landes de Gascogne et l’Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturne (ANPCEN) ont remis le label « Villes et villages étoilés » à trois communes engagées dans la réduction de leur pollution lumineuse. Cette cérémonie tenue à Callen, dans les Landes, réuni deux ambitions du parc : baisser la consommation énergétique de l’éclairage public et valoriser la qualité de son ciel. Cette action trouve son origine dans le projet Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV) que le Département de la Gironde co-anime aux côtés de l’État, dans le cadre de sa propre labellisation.

Réduire l’énergie, améliorer l’impact carbone, lutter contre la pollution lumineuse : des enjeux TEPCV

L’éclairage de nuit, s’il est nécessaire pour la sécurité routière et le confort, peut être source d’économies, de réduction des consommations énergétiques et de continuité des réservoirs de biodiversité.

En effet, la problématique de la pollution lumineuse rejoint le thème des économies d’énergies et de la diminution des émissions carbone. Sa prise en compte demande un renouvellement de la gestion de l’éclairage public et des investissements. L’enjeu n’est pas seulement d’améliorer les performances énergétiques des lampes en les remplaçant par des LED mais également de réfléchir à la direction de la lumière, à sa couleur et aux durées de fonctionnement.

Concernant la préservation de la biodiversité, il s’agit d’assurer la continuité de leur territoire aux nombreuses espèces se déplaçant la nuit pour leur cycle de vie (reproduction, prédation, migration, etc.). Deux types d’espèces sont ainsi particulièrement touchées par l’éclairage public : celles fuyant la lumière qui ne peuvent plus traverser les zones lumineuses, et celles attirées par la lumière, pouvant se retrouver cantonnées à des périmètres restreints (comme les insectes).

Politique du PNR et situation girondine

La remise des labels « Villes et villages étoilés » aux villes de Cazalis en Gironde, Callen et Trensacq dans les Landes, témoigne du rôle mobilisateur du PNR. Porteur d’un programme ambitieux, le Parc des Landes de Gascogne est en phase d’étude d’une labellisation internationale pour aller plus loin.

À l’heure actuelle, six communes de Gironde sont labellisées d’une étoile : Cazalis, Le Taillan-Médoc, Martignas-sur-Jalle, Pessac, Salleboeuf et Tresses. Ces initiatives participent à la dynamique régionale : avec 104 communes labellisées, la Région Nouvelle-Aquitaine est numéro deux en France. Valable 4 ans, les communes doivent renouveler leurs candidatures sous peine d’être délabellisées.

Enfin, la labellisation « Villes et Villages étoilés » est aussi source de développement économique qui permet l’émergence d’activités d’éco-tourisme et d’actions d’éducation à l’environnement, également portées par le Département de la Gironde.

 

Contact

Pour plus d'informations
- Valérie Rambaud, chef de projet TEPCV dgac-de@gironde.fr
- Jean-Philippe Ruguet, Chargé de mission énergie positive et TEPCV au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne 05 57 71 99 98
- Jean-Claude Lassalle, Maire de Cazalis 05 56 65 22 04
- Alain Fleury, Correspondant ANPCEN Gironde alain.fleury@anpcen.fr

Accéder à la page de contact