Aller au contenu principal

Sécurité routière : mobilisation générale

Depuis le début de l’année, 73 personnes sont décédées sur les routes de Gironde, soit en moyenne 1 tué tous les 5 jours, des données comparables à celles de l’année 2016.

Face à ce constat, les pouvoirs publics (Préfecture, Conseil départemental, Bordeaux Métropole et Mairie de Bordeaux avec le soutien du Conseil régional) ont décidé de mutualiser leurs forces pour sensibiliser la population à travers une campagne de communication de grande ampleur, menée en partenariat avec la MACIF.

 

Rompre avec la banalisation

En 2016 et 2017 ce sont près de 80 morts que nous déplorons sur nos routes girondines.

La campagne de prévention qui vient d'être lancée, sera diffusée tout au long de l'année 2018 : « 80 morts par an sur les routes de Gironde, changeons nos comportements ». L’objectif est de rompre avec cette banalisation du danger, qui pourrait aboutir à une sorte d'acceptation des accidents de la route par nos concitoyens.

Une campagne pour toucher tous les Girondins

Cette campagne cherche à susciter une prise de conscience forte de la population en utilisant des visuels familiers en Gironde. Elle ne vise personne en particulier ou plutôt tout le monde : nous sommes tous concernés, peu importe notre âge et nos moyens de déplacements (voiture, moto, scooter, vélo, à pied...). De quoi nous faire réfléchir et réagir face à nos pratiques, toutes nos pratiques.

Changeons nos comportements

Rappelons que les principales causes de mortalité sur les routes sont :

  • la vitesse,
  • le refus de priorité,
  • la consommation d'alcool ou de stupéfiants.

Les 18-25 ans et les conducteurs de deux roues motorisés restent les plus concernés. Mais l'inattention des conducteurs est également un des facteurs principaux et notamment l'usage des « distracteurs » comme le téléphone portable dans ses divers modes d’utilisation : appel vocal, SMS, consultation des réseaux sociaux...