Aller au contenu principal

Séance plénière du Conseil Départemental - 8 octobre 2018

Les élus du Département se sont réunis en assemblée plénière lundi 8 octobre 2018 ; à l'ordre du jour l'examen et le vote du Schéma départemental de la protection de l’enfance et de la famille 2018-2022 ainsi que 4 autres dossiers.

Le Département de la Gironde accentue son engagement pour la protection de l’enfance

Jean-Luc Gleyze, président du Département de la Gironde a présenté aux conseillers le nouveau schéma départemental de protection de l’enfance et de la famille 2018-2022.

Pour le président, ce sujet est prioritaire pour la collectivité : il a tenu à saluer l’engagement de celles et ceux qui travaillent au quotidien auprès de ces enfants : « Le soin que nous portons à nos enfants est un investissement pour l’avenir et chaque enfant doit pouvoir être accompagné pour trouver sa place dans la société. »

Ambitieux, ce schéma, piloté par Emmanuelle Ajon, vice-présidente chargée de la promotion de la santé et de la protection de l’enfance, témoigne de la volonté conjointe du Département, de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), et de leurs partenaires, de continuer à adapter les modes de prise en charge aux besoins des enfants et des parents en difficulté, mais aussi d’intervenir le plus précocement possible. Avec trois mots d’ordre : prévenir, protéger et innover ensemble.

Plus de 200 professionnels institutionnels et associatifs se sont mobilisés pour définir les axes prioritaires : le travail avec les familles, l’adaptation de la protection de l’enfance aux évolutions juridiques et sociétales et une meilleure transversalité.

Cinq orientations majeures ont été dégagées :

  • Prendre en compte les besoins de l’enfant autour du projet pour l’enfant en lui assurant notamment une stabilité de vie ;
  • Améliorer le traitement des situations de maltraitance et de risques de danger ;
  • Intensifier les actions préventives par un travail en réseau mieux structuré et un travail plus soutenu avec les familles ;
  • Préparer les jeunes à l’autonomie ;
  • Former les professionnels pour adapter les pratiques à l’évolution des besoins des jeunes accueillis en protection de l’enfance.

Parmi les actions innovantes déployées prochainement, soulignons notamment :

  • La création d‘un Conseil départemental de jeunes de la protection de l’enfance pour remettre les enfants au cœur de leur protection ;
  • La mise en œuvre de conférences familiales qui permettront de prévenir les placements en rendant les familles actrices des propositions d’accompagnement ;
  • La création de Maisons d’assistantes familiales afin de prévenir la rupture de parcours, et d’accompagner les professionnels.

Le Département de la Gironde accompagne 12 000 enfants, dont 4 300 enfants placés.

En 2018, le Département de la Gironde finance la protection de l’enfance à hauteur de 223 millions d’euros.

Le Schéma départemental de protection de l’enfance et de la famille 2018-2022 a été adopté à l'unanimité, moins une abstention : Grégoire de Fournas.

Par ailleurs, une motion en faveur d'une action conjointe des Départements et des métropoles sur un territoire commun, a été présentée par Jean-Luc Gleyze, président du Département de la Gironde, pour le Groupe Majoritaire et Gironde Avenir.

Cette motion a été adoptée à la majorité des présents. Se sont abstenus : Agnès Versepuy, Géraldine Amouroux, Xavier Loriaud, Jacques Mangon et Grégoire de Fournas.

Rediffusion de la séance