Aller au contenu principal

Quand l’art passe sous les arbres !

L’opération la Forêt d’art contemporain a pour objectif de rendre les œuvres d’art accessibles au plus grand nombre, là où le visiteur ne s’attend pas forcément à les trouver. Pari gagné du côté de Captieux avec Le Pavillon signé Didier Marcel.

Le Pavillon de Captieux, totem et nichoir haut perché, est l’œuvre de l’artiste Didier Marcel. Au milieu des arbres, visible depuis l’autoroute A65, en face de l’aire de service Cœur d’Aquitaine, la sculpture suscite nombre de conversations. Elle confirme que les Landes de Gascogne, fières de leur patrimoine, savent aussi composer avec une époque où la culture peut effectivement aller … se nicher partout.

Captieux n’est pas la seule commune de la Gironde ou des Landes voisines à profiter de l’expérience menée par la Forêt d’art contemporain. L’opération entend créer d’autres dynamiques comme à Pompéjac, par exemple, où un « Airial de jeux » est attendu à l’horizon 2018, mariant art et jeu au cœur de la vie quotidienne. À découvrir…

Retrouvez l'article complet dans le GIRONDE Mag N°119