Aller au contenu principal

Les jeunes, priorité du revenu universel d'activité

Le gouvernement a lancé ce lundi 14 octobre 2019 son premier atelier territorial de concertation citoyenne en Gironde. Le Département de la Gironde a rassemblé un jury citoyen... dès 2016 !

Après un an et demi de travaux sur le revenu de base et une enquête citoyenne ayant rassemblé 15 000 contributions, la Gironde accompagnée de 17 autres Départements a proposé d'expérimenter un revenu de base :

  • sans contrepartie et avec un accompagnement renforcé
  • automatique pour résorber le non recours (35% des personnes éligibles au RSA n'en bénéficient pas aujourd’hui)
  • ouvert aux jeunes de 18-24 ans 
  • dégressif en fonction des revenus d'activité
  • dont le financement est garanti pour ne pas faire de perdants

Les jeunes de 18-24 ans sont pour la plupart exclus des minimas sociaux, alors qu'un quart d'entre eux vivent sous le seuil de pauvreté, cela à l'âge où l'émancipation se construit et a besoin de tous les moyens pour se réaliser.

Aujourd'hui, les Départements lancent une nouvelle enquête citoyenne sur la question centrale de l'ouverture du revenu de base aux jeunes.

Je participe

Alors que le revenu universel d'activité ne sera appliqué qu'en 2023, les Départements continuent de défendre leur proposition d'expérimenter plusieurs modèles avant toute réforme.