Aller au contenu principal

L'eau met la Gironde au défi

L’eau est intimement liée à la personnalité de la Gironde. 126 kilomètres de littoral, le plus grand estuaire d’Europe, voilà qui n’est pas neutre. Au-delà, l’eau représente pour le Département un patrimoine naturel et une ressource qu’il convient de préserver.

Prévenir les inondations, traiter les eaux usées ou encore veiller à la préservation de la ressource en eau potable, voilà autant de questions auxquelles répondent de nombreux acteurs dont le Département. Précisons que l’eau, consommée par de plus en plus de Girondins - 18 000 nouveaux arrivants, chaque année - provient à 98 % des nappes profondes. Cette ressource connaît un rythme de prélèvement supérieur à celui de son renouvellement naturel. Il faut donc être vigilant pour ne pas mettre en péril ce patrimoine si précieux.

En chiffres : 253 stations d’épuration sont suivies par le Département ; 80 m3 d’eau sont prélevés dans les nappes, chaque année par chaque Girondin mais 80 000 kits hydro-économes ont été distribués dans le cadre du projet Mac’Eau, expérience dont le succès est prometteur.

Retrouvez l'article complet dans le GIRONDE MAG N°121