Lancement d'une étude pour l'implantation de stations GNV - BioGNV

Le Gaz Naturel Véhicule (GNV) connaît un véritable essor. Économique et propre, ce carburant séduit toujours plus d'utilisateurs pour ses atouts :

 

  • qualité de l’air : réduction des émissions atmosphériques (-70% NOx, -95% particules fines …),
  • qualité de vie : baisse des nuisances sonores (-50% sur bruit moteur gasoil),
  • émissions CO2 : réduction de -10% avec le GNV à -80% avec le BioGNV (version 100% renouvelable du GNV) par rapport aux produits pétroliers,
  • synergie avec le développement des énergies renouvelables biogaz (méthanisation, gazéification …).

La création d’un réseau de stations (GNV) constitue donc une opportunité en Gironde qui intéresse les usagers, les gestionnaires d’infrastructures, les constructeurs de véhicules et les producteurs de biométhane. Cette technique participe à son échelle à relever les enjeux majeurs d’attractivité économique, de préservation de l’environnement, d’utilisation responsable des ressources, de cohésion sociale et d’amélioration du cadre de vie.

Le Département, avec ses partenaires, ADEME, GRDF, TIGF, et l’appui de l’Agence Locale de l’Énergie et de Climat (ALEC), lance une étude de faisabilité consacrée à l’implantation de stations GNV et BIOGNV en Gironde.

La première phase de l’étude sera consacrée à la réalisation d’un état des lieux des utilisateurs potentiels de GNV à titre professionnel, d'une cartographie des flottes et d'une identification des entreprises et collectivités à fort potentiel d’utilisation de GNV. Sont particulièrement ciblés, au titre des flottes de véhicules : les véhicules utilitaires légers, les véhicules lourds, les bennes à ordures ménagères.

La pluralité d'acteurs mobilisés par cette étude implique une participation adaptée à chacun : comité de pilotage, comité technique,  questionnaire à large diffusion ou encore des "porter à connaissance" d'études ou de travaux. La méthode d'intervention sera affinée au fur et à mesure afin de mener à bien cette étude.

Les conclusions seront diffusées au premier trimestre 2018, en vue du développement de projets concrets intégrés aux pactes territoriaux.

La Gironde à la pointe de la transition énergétique

Ancrant ses politiques publiques dans le développement durable depuis 1998 avec notamment son Agenda 21 et son Plan Climat Air Énergie, le Département de la Gironde a été reconnu, en février 2017, Territoire à énergie positive pour la croissance verte.

Ce programme national, pour lequel le Département s’était porté candidat, vise à inciter les collectivités territoriales à s’engager dans une politique de transition énergétique et à encourager les actions concrètes de réduction des besoins en énergie et de développement des énergies renouvelables.

Retrouvez le communiqué de presse en téléchargement ci-dessous.

Contact

Direction de l'Environnement
dgac-de@gironde.fr

Accéder à la page de contact