Incendies en Gironde

Les feux sont aujourd'hui éteints. Retour sur les incendies qui ont touché la Gironde cet été et à la rentrée et sur les initiatives solidaires révélées. Des routes sont toujours barrées. 

Dernière mise à jour le 29 septembre

Les feux de forêt qui ont parcouru 12 552 hectares en juillet puis 6 743 hectares en août sur la commune de Landiras, 3 350 hectares sur la commune de Saumos le 12 septembre et 120 hectares sur la commune d’Arès le 18 septembre, sont désormais éteints.

Des chutes d'arbre peuvent avoir lieu dans les zones touchées par les incendies, soyez prudents ! Nos agents poursuivent leurs d'interventions sur le terrain pour sécuriser les lieux.

Plus de 300 agents et élus du Département, les citoyens et citoyennes mais également les restaurateurs, les cuisines centrales, les entreprises de transport, de logistique, de prêt de matériel ainsi que les communes et autres institutions publiques se sont mobilisés pour aider et soutenir à leur mesure les personnes évacuées et les pompiers au plus près des incendies. À découvrir en vidéos ci-dessus.

Grâce à la mobilisation des sapeurs-pompiers et de tous les acteurs impliqués dans la lutte contre les incendies et la surveillance des massifs sinistrés, les feux de forêt qui ont parcouru plus de 7 000 hectares sur les communes de La-Teste-de-Buch et du Sud Gironde sont à présent éteints. Plus de 300 personnes restent mobilisées nuit et jour pour surveiller les massifs forestiers.

L'accès aux massifs forestiers situés sur les communes de Belin-Beliet, Saint-Magne, Hostens et Louchats est toujours interdit. Le domaine départemental d’Hostens dans son intégralité, incluant l'accès aux plages, les forêts environnantes, les parkings, ainsi que les pistes cyclables du secteur, reste interdit au public jusqu’à nouvel ordre.

Incendies du 12 septembre au départ de la commune de Saumos :

  • Le feu est à présent fixé sur la commune de Saumos
  • 3 400 hectares de forêt et 4 maisons ont brûlé.
  • Les sapeurs-pompiers restent vigilants et continuent leurs missions de surveillance, de traitement des lisières et des points chauds, avec l’aide de la DFCI. Des reprises de feux sont toujours observées. Les travaux de forestage se poursuivent.
  • 1 700 personnes sur plus de 1 800 évacuées ont ainsi pu regagner leur domicile. Les personnes habitant dans les zones brûlées, ne peuvent pas encore rentrer chez elles, les conditions de sécurité n’étant pas réunies pour permettre une réintégration. Retrouvez les recommandations sanitaires pour le retour à domicile.
  • Plusieurs routes et pistes cyclables restent barrées. Voir sur notre page inforoutes.

Incendies du 9 août au départ de la commune de Saint-Magne :

  • Le feu a détruit 17 habitations sur plusieurs secteurs de la commune de Belin-Beliet
  • Environ 7400 hectares de forêt ont brûlés depuis le 9 août
  • Les résidents de l'EHPAD Les Chalets à Belin Beliet (65 personnes) et le foyer d'accueil médicalisé du Barp (accueil de personnes handicapées autistes) qui avaient été évacués ont pu réintégrer leur établissement
  • 8 000 personnes des communes de Saint-Magne, Hostens et Belin-Beliet ont été évacuées, elles ont été hébergées dans les centres d’hébergements d’urgence suivants : Salles (Dojo et Salle des fêtes), Saint Symphorien (Gymnase intercommunal), Le Barp (Gymnase)
  • Des renforts de volontaires ont été sollicités sur Hostens pour la préparation des repas, manutention, logistique, la sécurisation des accès au Domaine
  • Aucun blessé n’est à déplorer
  • Des renforts venus de toute l'Europe mais également d'Outre-mer : Allemagne, Roumanie, Italie, Pologne, Grèce, Autriche soit 397 sapeurs-pompiers.
  • La quasi-totalité des voies fermées suite aux récents incendies ont pu rouvrir, principalement pour permettre le retour des riverains. Les secteurs concernés restent dangereux en raison de potentielles chutes d’arbres, et la plus grande prudence doit être observée. Il est recommandé de limiter les déplacements et la circulation aux abords des zones incendiées au strict nécessaire.

Incendies du 12 juillet à Landiras et La-Teste-de-Buch :

  • Depuis le 27 juillet, la dune du Pilat a réouvert sous conditions : prendre un bus pour y accéder et ne pas se rendre dans les massifs brûlés.
  • 3 000 pompiers girondins et 1 200 pompiers venus de toute la France et Suisse ont été mobilisés.
  • 20 800 hectares de forêt brûlée à Landiras et La Teste-de-Buch.
  • Aucun victime civile à déplorer et 27 pompiers chez les pompiers mais sans gravité.
  • 2 800 habitations directement exposées au feu, 13 000 menacées et 5 habitations détruites.
  • 36 750 personnes ont été évacuées au total.

Exemples d'actions concrètes

Permanences de soutien psychologique

Le Département s'est mobilisé et à mis en place plusieurs permanences de soutien psychologique en lien avec les maisons du Département des Solidarités des secteurs touchés.

Restauration pour les acteurs présents

Le Département a pris en charge la restauration pour les sapeurs-pompiers et des différents acteurs présents sur le théâtre des incendies de Saumos (Défense des Forêts contre les Incendies, Office National des Forêts, etc). 1 400 repas sont confectionnés, matin, midi et soir, sur la base départementale d’Hostens et dans des collèges de Gironde et livrés sur les deux points de distribution (Saumos et Le Temple).

Domaine départemental d’Hostens 

Le tracteur forestier du Domaine d'Hostens a été mis à disposition de la Mairie d’Hostens pour déplacer des citernes d'eau. Découvrez ainsi le portrait de Grégory, bénévole aux côtés des soldats du feu en cliquant ici.

Entre le 29 juillet et le 5 août, le domaine d'Hostens a accueilli une colonne de pompiers en provenance d’Île-de-France. Ainsi, hébergement et petit-déjeuner seront offerts à ces 51 pompiers venus en renfort pour tenter de maîtriser le feu autour de Landiras.

Lors des incendies du 9 août, plus de 397 pompiers venus de toute l'Europe sont venus en renfort afin de maîtriser les flammes. Ils ont été hébergés et nourris sur le Domaine d'Hostens.

Collèges

Mardi 19 juillet, les agents et agentes du collège Toulouse Lautrec de Langon ont préparé 2 400 repas à emporter pour mardi et mercredi. À découvrir en son ci-dessous ou en vidéo ci-dessus.

Depuis le 15 juillet, ce sont près de 50 330 repas qui ont été préparés par les bénévoles sur les différents domaines dont le Domaine d'Hostens et le collège Toulouse Lautrec de Langon. Le gymnase a également été aménagé afin d'accueillir les sinistrés.

Le collège Henri Dheuri à La-Teste-de-Buch a également été mobilisé pour la préparation de repas pour les pompiers et sinistrés.

Le collège Toulouse Lautrec de Langon a été ouvert au-delà du gymnase pour avoir des zones plus fraîches pour les personnes âgées ou en fauteuil qui avaient trop chaud dans le gymnase.

Plusieurs agentes et agents du Département ont été mobilisés à partir du jeudi 14 juillet pour assurer un service restauration au collège Henri Dheurle de la Teste réquisitionné dans le cadre des incendies en cours sur la commune.

Bacs de Gironde

La Direction des transports maritimes a organisé lundi 18 juillet une rotation supplémentaire de sa liaison Royan - Le Verdon pour transporter trois camions de pompiers pour feux forestiers.

Accueil du jeune enfant

Compte-tenu des incendies qui ont eu lieu en Gironde, les assistants maternels qui ne peuvent plus exercer à domicile peuvent contacter le service de PMI par mail à dps-assmat@gironde.fr afin d'essayer de trouver des réponses au cas par cas. En ce qui concerne les établissements d'accueil du jeune enfant, les mails sont à adresser à dps-modacc@gironde.fr

À noter : les conseils de la FEPEM (Fédération des particuliers employeurs) à destination des employeurs suite aux incendies en Gironde sont disponibles ici.

Infrastructures

La direction des infrastructures met à disposition ses mécaniciens à La-Teste-de-Buch et Landiras à partir de mardi 19 juillet pour accompagner le SDIS dans le cadre de réparation de mécanique sur le terrain. Le point d'appui (atelier technique avec fosse, pont roulant et pont élévateur VL) de la maison du Département des Mobilités de Langon est mis à la disposition du SDIS. À découvrir en vidéo.

Un camion frigorifique a été fourni par le Département (en lien avec notre fournisseur au Haillan) à la commune de Saint-Michel-de-Rieufret, pour le stockage des boissons et produits frais à destination de la caserne mobile des pompiers basée sur la commune.

D'autres camions et équipes ont été mobilisés pour le transport de denrées alimentaires. Ils ont pu récupérer une tonne d'oranges également par un partenaire qui a été livrée sur la zone de Landiras.

La semaine dernière, des fauchages larges sont réalisés dans plusieurs zones en Sud Gironde en lien avec la préfecture de la Gironde et la Défense des forêts contre les incendies en Aquitaine. À découvrir en vidéo.

À retrouver dans le Gironde Mag n°138