Aller au contenu principal

Grippe aviaire : risque élevé en Gironde

Depuis le 4 novembre 2020, le niveau de risque épizootique en matière d'influenza aviaire est qualifié d'élevé dans le département de la Gironde.

 

Cette décision est liée à la découverte de foyers sauvages et domestiques aux Pays-Bas et en Allemagne.

Si vous trouvez des oiseaux morts, il est indispensable pour leur collecte d'avoir le port d'une paire de gants en latex ou de gants à usage unique. Il est également recommandé de porter une blouse jetable ou un vêtement facile à laver.

Pour gérer au mieux les déclarations de mortalités de volailles ou d'oiseaux issus de la faune sauvage que vous pourriez réceptionner :

  • En cas de mortalités de volaille, contactez le vétérinaire sanitaire habituel,
  • En cas de mortalité de faune sauvage, contactez le correspondant SAGIR qui étudiera la possibilité d'aller récupérer le(s) oiseaux morts : Serge SEROR (Office Français de la Biodiversité)  06 20 78 65 57 ou Nicolas DIOT (Fédération Départementale des Chasseurs) 06 20 78 65 47,
  • En cas de suspicion forte, contactez la DDPP33 Service santé animale au 05 24 73 38 04 ou 06 74 00 10 96 (astreinte).

La grippe aviaire fait partie des maladies animales qui peuvent être transmises à l'homme, d'où les précautions évoquées pour manipuler les oiseaux morts. Les oiseaux migrateurs porteurs potentiels de virus peuvent se poser sur leur trajet migratoire, et contaminer à cette occasion d'autres espèces sauvages ou domestiques. De plus, tout élevage avicole touché est soumis à un abattage total.

Pour rappel, la consommation de viande, foie gras et œufs ne présente aucun risque pour l’homme.