Aller au contenu principal

Et si les déchets végétaux permettaient d’entretenir nos routes ?

Le Département de la Gironde vient de lancer une nouvelle expérimentation, unique en France, pour un entretien des routes plus respectueux de l'environnement.

Depuis plusieurs années, le Département utilise des techniques réduisant l'impact sur l'environnement pour entretenir les routes, comme par exemple :

  • la réduction des températures des enrobés,
  • la réutilisation d’un pourcentage élevé d’enrobés lors de la réfection des routes,
  • la réduction des rejets de gaz à effet de serre…

Le recyclage du béton bitumineux permet également de prélever moins de ressources naturelles (par exemple les granulats), une démarche importante compte tenu du déficit de matériaux à proximité.

C'est dans la continuité de ces innovations environnementales que la Gironde expérimente le procédé Recytal-ARM® développé par Eiffage Route et primé par le comité d’innovation routes et rues. Un procédé de retraitement de chaussée à froid qui remplace le bitume des enrobés par une solution écologique à base d’émulsions végétales issues des pins.

Jean-Luc Gleyze, Président du Département de la Gironde et Alain Renard, vice-président chargé de la préservation de l'environnement, de la gestion des risques et des ressources et des infrastructures routières, étaient à Rauzan mardi 3 juillet pour découvrir ce procédé innovant, expérimenté sur la RD 670 entre Saint-Jean-de-Blaignac et Saint-Vincent-de-Pertignas,en partenariat avec le CEREMA et Eiffage.

Le principe : reconstituer la route à partir des matériaux réutilisés sur place (donc en diminuant le trafic de camions), et assurer le liant avec 3% de déchet végétal : la poix, issue des restes de l’industrie papetière.

Une étape supplémentaire a été franchie à travers cette expérimentation unique en France, plus respectueuse pour l’environnement et moins coûteuse en investissement.

Retrouvez la vidéo du chantier :