Aller au contenu principal

Élèves, artistes, citoyens…

Raie manta, manchot empereur, requin marteau, poisson clown, tortue verte flottent dans le hall du collège La Garosse de Saint-André-de-Cubzac. Une exposition ? Bien plus que cela, l’aboutissement d’un projet au long cours : Disparition.

Disparition, c’est un projet ambitieux, porté par plusieurs professeurs et toute une classe de 3e durant près de six mois.

« Sensibiliser les élèves à la protection de la biodiversité marine et comprendre le rôle primordial des océans pour notre climat, et l’alimentation mondiale » voici le défi que se sont lancées les enseignantes Estelle Dixsaut et Sandie Lannot.

Mêlant à la fois les sciences et vie de la Terre, l’éducation aux médias et les arts, « il ne s’agissait ni de les assommer, ni de les culpabiliser mais de les conduire à une réflexion poussée sur l’environnement et l’humanité ».

Les collégiens ont peint en grand format cinq espèces menacées. Leur histoire c’est une aventure collaborative que le Département met en lumière tout au long de l’année, en publiant les œuvres dans son nouvel agenda.

Disparition est l'un des 834 projets des collèges soutenus en 2019-2020 par le Département.

Regards croisés dans le GIRONDE MAG N°129