Aller au contenu principal

COVID-19 : prime pour les professionnels

Le Département de la Gironde poursuit son engagement en faveur d’une revalorisation des métiers essentiels pendant la crise sanitaire, avec une prime de 1 000 euros maximum, attribuée aux personnels des secteurs de l’autonomie et de la protection de l’enfance.

Le Département consacre au total près de 6,7 millions d’euros à l’attribution de primes aux professionnels du secteur de l’autonomie et de la protection de l’enfance. Cet engagement fort traduit la reconnaissance des Girondines et des Girondins et de notre collectivité, pour leur engagement exemplaire depuis le début de la crise, auprès des personnes les plus vulnérables.

Le montant de cette prime sera de 1 000 euros maximum, en raison du classement de la Gironde en « zone verte » pendant toute la durée du confinement, du 17 mars au 10 mai 2020.

Ainsi, cette prime sera versée aux personnels des :

  • Services d’aide et d’accompagnement à domicile, soit plus de 10 000 emplois à plein temps ; 
  • Résidences autonomie éligibles ;
  • Établissements accueillant des personnes adultes en situation de handicap, soit 1 133 emplois à plein temps en Gironde ;
  • ainsi qu’aux accueillants familiaux : 165 familles d’accueil agréées par le Département qui accueillent à plein temps à leur domicile des personnes âgées et/ou personnes en situation de handicap ;
  • Centre Départemental de l’Enfance et de la Famille (CDEF) : 580 salariés qui ont assuré un accueil inconditionnel 24h sur 24 auprès de 500 enfants dont certains connaissent de grandes difficultés d’adaptation ;
  • Maisons d’enfants à caractère social et des lieux de vie (MECS), soit plus de 2 135 emplois à plein temps en Gironde ;
  • Ainsi qu’aux assistants familiaux : 720 familles d’accueil agréées par le Département qui ont accueilli à plein temps à leur domicile des enfants confiés à l’aide sociale à l’enfance.

Cette aide financière s'ajoute à celle de l’État prévue à hauteur de 80 millions d’euros au niveau national, soit 2,4 millions d’euros pour la Gironde.

Une mission départementale est actuellement en cours avec les SAAD et les représentants des personnels, afin d’œuvrer à une amélioration de leurs conditions de travail. Les travaux portent sur la promotion de ces métiers, l’amélioration des parcours professionnels et les freins à l’accès à l’emploi (mobilités, garde d’enfants, formation, etc.).