Aller au contenu principal

COVID-19 : accompagnement des personnes âgées

Dans le cadre de l’activation du plan de continuité d’activité, le Département s’organise pour assurer la continuité de ses missions auprès des personnes âgées relevant de sa compétence.

Dans un contexte de limitation des déplacements et des contacts, le fonctionnement du Département s’adapte pour assurer l’accueil des usagers, répondre aux situations d’urgences et accompagner au mieux les usagers, leur entourage et les professionnels intervenant auprès d’eux. Retrouvez les mesures d'accompagnement mises en place : simplification, prolongation automatique des droits et accompagnement renforcé.

Maintien de l’accès aux droits

Que ce soit pour des droits nouveaux ou pour la continuité de vos droits existants, nos services fonctionnent et en assurent l’instruction : accès aux droits APA, évaluation de vos besoins, accès aux services à domicile.

En raison des mesures de confinement, le contact avec les services se fait essentiellement par téléphone, mail et les documents sont transmissibles par voie dématérialisée.

En cas de difficultés ou si vous ne disposez pas d’un ordinateur à votre domicile, vous pouvez joindre par téléphone ou mail les équipes du Département et ses partenaires sur les territoires ou la Plateforme d’Accueil Autonomie.

L’envoi des notifications de réceptions et de décisions de droits auprès des personnes âgées est assuré durant cette période.

Pour connaître les décisions liées à votre demande, nous vous invitons à vous connecter à votre espace personnel ci-dessous.

Mon compte

Maintien de l’accès aux services à domicile

Les services à la personne ont adapté leur présence pour protéger au mieux les personnes âgées dans cette période.

En raison des consignes sanitaires en vigueur et de la disponibilité des professionnels (absence d’école, garde des enfants à la maison, mobilisation sur des situations d’urgence), il se peut que le temps de présence à domicile soit diminué. Cette décision a été prise en concertation entre le Département et les équipes des services d’aide et d’accompagnement à domicile.

Le Département s’est adapté afin de faciliter, pour celles et ceux qui y ont recours, l’emploi direct par l’utilisation du CESU, en remplacement des heures manquantes attribuées par votre plan APA (Pour rappel : vous pouvez cumuler SAAD et emploi direct, il suffit de le signaler aux services du Département). En savoir plus

Tous les services à domicile sont formés aux gestes de protection et à l’application des réglementations sanitaires. Le Département s’est engagé aux côtés des services de l’État et de l’Agence Régionale de Santé, pour fournir aux professionnels de terrain le matériel de protection nécessaire à leurs interventions à domicile. En savoir plus

Les équipes Autonomie du Département – médecins, évaluateurs et psychologues – restent mobilisés pour soutenir et accompagner les aidants.

Les Mairies, Centres Communaux d’Action Sociale ou Centres Intercommunaux d’Action Sociale, sont également engagés pour appeler régulièrement les personnes isolées et remonter les besoins d’aides et de solidarités éventuels.

Bénéficiaires de l'APA ou de la PCH, utilisez le Compte Solidarité Gironde

Dans le cadre de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) ou de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH), vous recevez un ou plusieurs chéquier(s) papier de Chèque Solidarité Gironde (CESU - Chèques Emploi Service Universels préfinancés) pour rémunérer votre ou vos aides à domicile.

Dans ces moments difficiles pour chacun, le Département de la Gironde est totalement mobilisé pour vous accompagner dans les meilleures conditions possibles. Nous vous encourageons à opter pour le Compte Solidarité Gironde afin d’éviter toute problématique d’acheminement postal. Le Compte Solidarité Gironde est une alternative au Chèque Solidarité Gironde « Papier », qui permet de régler votre salarié par Internet au centime près et de manière totalement sécurisée.

Pour ouvrir votre Compte Solidarité Gironde, cliquez sur l’un des liens suivants : 

Ces notices vous expliqueront en détail la manière dont vous devez procéder.

Le Département se réserve le droit de procéder à la récupération des sommes qui seraient remboursées par l’État au titre du dispositif exceptionnel d'indemnisation pour les particuliers employeurs.

Comment mieux vivre le confinement à la maison ?

Il est important de respecter les règles d’hygiène et les gestes barrières. Elles sont la première protection pour éviter les risques de contagion.

Se confiner à la maison, c’est aussi adapter sa vie sociale et ses relations avec les autres. En dehors du personnel des services, qui maîtrise les mesures de protection qui vous sont dues, il est recommandé d’annuler toutes les visites à domicile. Cela n’empêche pas les liens par téléphone ou à distance avec vos voisins ou votre entourage, en maintenant une distance de sécurité de deux mètres.

Ces mesures n’empêchent pas non plus le dépannage pour les courses par la famille, les services, la mairie ou les voisins. Ces dernières doivent être déposées sur le pas de porte, sans contact avec le livreur et en respectant une distance de sécurité de deux mètres.

Voici quelques recommandations lors de la réception de vos courses :

  • Laver ce qui peut l’être au savon
  • Les fruits et légumes au vinaigre blanc
  • Le non lavable doit rester à l’air pendant 3 heures pour éviter tout risque de contamination
  • Bien se laver les mains après chaque manipulation

Télécharger l’Attestation dérogatoire de déplacement en facile à lire et à comprendre sur le site de l'Unapei.

Par ailleurs, des liens de solidarité se créent partout en Gironde pour vous apporter du réconfort : que ce soit par les mairies, les associations locales ou le voisinage. Les personnes âgées ne doivent pas rester seules et se signaler auprès d’eux en cas de difficultés.

Pour occuper vos journées et profiter de la période pour vous ouvrir de nouveaux horizons, biblio.gironde vous ouvre sa collection et vous accompagne dans le dédale des ressources numériques mises gratuitement à votre disposition : magazines, contes, bandes dessinées, films, podcasts, documentaires, musique, expositions virtuelles, jeux, loisirs, etc. En savoir plus

Comment veiller à sa santé ?

Les symptômes liés au COVID-19 se manifestent de plusieurs façons : fièvre ou sensation de fièvre, difficultés respiratoires, toux, essoufflements, courbatures, problèmes digestifs ou confusion d’esprit.

Si vous présentez l’un ou plusieurs de ces symptômes, vous devez absolument :

  • Prévenir sans tarder votre médecin traitant, votre entourage ou votre voisin par téléphone, ils pourront faire le relais vers le service médical spécifique qui prendra contact avec vous.
  • Votre auxiliaire de vie peut également faire le relais avec les services médicaux.
  • En cas d’urgence, contactez le Samu au 15.

Nos professionnels de santé, en lien avec les centres hospitaliers, sont organisés pour vous prendre en charge en cas de problèmes de santé liés au COVID-19. Cet accompagnement se fera soit au domicile, soit à l’hôpital en fonction de ce qui est le mieux pour vous et votre état de santé.

CONTACTS

Présence du Département et de ses partenaires sur le territoire pour répondre à toute situation individuelle

  • Bassin : votre MAIA/antenne PTA reste accessible au 07 80 46 95 14 et par mail à contact@maia-bassinarcachon.fr
  • Bordeaux : votre Plateforme Autonomie Seniors reste accessible au 0 800 625 885, du lundi au vendredi de 8h30 à 18h.
  • Graves : votre Maison du Département des Solidarités reste accessible au 05 56 80 54 64.
  • Haute-Gironde : votre antenne PTA reste accessible au 05 57 58 97 33, du lundi au vendredi de 09h à 12h30 et de 13h30 à 16h30.
  • Hauts de Garonne : votre CLIC/Antenne PTA reste accessible au 05 57 80 00 95.
  • Libournais : votre Maison du Département des Solidarités reste accessible au 05 57 51 48 70.
  • Médoc : votre antenne PTA reste accessible au 05 56 73 07 29.
  • Porte du Médoc : votre CLIC/antenne PTA reste accessible au 05 56 95 80 11, du lundi au vendredi de 09h à 12h30 et de 13h30 à 17h30, et par mail à clicportedumedoc@gironde.fr
  • Sud-Gironde : votre CLIC reste accessible au 05 56 61 53 10, du lundi au vendredi de 09h à 12h30 et de 13h30 à 16h30.

Plateforme Accueil Autonomie

En raison des mesures de confinement, l’accueil physique dans les Maison du Département des Solidarités est interrompu depuis le 16 mars.

En revanche, la Plateforme téléphonique Accueil Autonomie reste accessible au :

 05 56 99 66 99

Du lundi au jeudi de 9h à 17h15 et le vendredi de 9h à 16h30

En cas de difficulté en raison du contexte actuel, les usagers sont invités à adresser un mail à l'adresse suivante : accueil-autonomie@gironde.fr en indiquant leurs coordonnées (identité, numéro de téléphone) ainsi que le motif de la sollicitation.

Focus sur des initiatives départementales

CovidPsy33

En Gironde, une plateforme téléphonique d’accompagnement médico-psychologique est mise en place par le Centre hospitalier Charles Perrens de Bordeaux, pour tous et pour les professionnels de santé.

N° grand public : 0 800 71 08 90 (gratuit)
du lundi au vendredi de 10h à 18h

Appel à volontariat « Anges gardiens » des EHPAD

Le Département, en lien avec l'Agence Régionale de Santé (ARS), a lancé un appel à bénévoles pour aider les personnels d’EHPAD à assurer la sécurité sanitaire des résidents : un public fragile et souvent isolé. La mission des volontaires se déroulera devant l'entrée des établissements : il n'y aura aucun contact avec les résidents. Elle sera organisée par l’EHPAD, par rotation des volontaires sur des tranches horaires d’entrée et de sortie du personnel.

Plus de 300 personnes se sont portées volontaires en Gironde pour filtrer les entrées et sorties des personnels d’EHPAD, en respectant les distances minimales, et procéder à une désinfection des personnes entrantes et sortantes, et prendre la température des personnes entrantes avec un thermomètre frontal et un équipement de protection individuelle (blouses, masques, gants, solution hydro-alcoolique), sans contact avec la personne.