Aller au contenu principal

Assemblée générale de l’ADULLACT

Le Département accueillait, vendredi 28 juin, l’assemblée générale de l’ADULLACT (Association des Développeurs et des Utilisateurs de Logiciels Libres pour les Administrations et les Collectivités Territoriales).

Cette association soutient et coordonne l’action des administrations et des collectivités territoriales qui souhaitent mettre en place et favoriser l’utilisation de logiciels libres dans le cadre de leurs missions de service public.

Le Département de la Gironde, membre de l’ADULLACT depuis 2007, s’inscrit pleinement dans cette démarche et participe à sa promotion. Il est devenu un acteur majeur de l’écosystème autour du Libre, de par l’attribution d’aides à des associations pour l’organisation de manifestations autour du numérique et par l'utilisation de logiciels libres proposés par l'Adullact comme Iparapheur (outil de gestion et de validation documentaire) et s2low (télétransmission d’actes administratifs).

Portés par la volonté politique de l’exécutif départemental et de son Président Jean-Luc Gleyze, plusieurs projets sont mis en œuvre autour de l’Open Source.

Du développement d’applications basées sur des composants Open Source qui seront progressivement mis à disposition de la Communauté du Libre (une quarantaine à ce jour) à la participation à des événements dédiés tels B-Boost, en passant par la mise à disposition de son « datacenter », le Département entend prendre sa part pour répondre aux enjeux actuels : favoriser la mise en réseau et la synergie des acteurs de l’innovation du territoire, mutualiser les solutions aux problèmes partagés ou encore mieux anticiper et accompagner la transition numérique.

Pour l’action du Département, Matthieu Rouveyre, vice-Président du Département chargé de la citoyenneté, des relations avec les usagers, de la communication et des accès numériques, s’est vu remettre le label « Territoire numérique libre » trois années consécutives depuis sa création.

Parallèlement, l’institution s’est fortement engagée dans la libération des données publiques, convaincue que l’Open Data participe à la transparence et la meilleure compréhension de l’action publique par nos concitoyens.

Elle a notamment reçu dans ce cadre le prix du meilleur outil d’aide à la décision des Trophées Open Data, pour la mise en ligne d’un dispositif d’exploration du compte administratif.