L’évaluation de la responsabilité sociétale du Département

Du 26 au 30 mars 2012, les élus, les agents, les partenaires rencontrent les évaluateurs mandatés par l’AFNOR pour tester le guide d’évaluation AFAQ 26 000 Collectivités et situer la démarche et les activités du Département de la Gironde en matière de responsabilité sociétale. Avec un score final de 642/1000, le Département entre dans « le club » des 26% des organisations évaluées atteignant un niveau confirmé de maturité.

L’AFAQ 26000 Collectivités est une prestation globale d’évaluation de la prise en compte du développement durable par une collectivité, une déclinaison nationale de l’ISO 26.000. AFAQ 26000 Collectivités porte sur deux volets : les pratiques et les résultats, soient 10 critères déclinés en 67 sous-critères.

 

Les résultats de l’évaluation AFAQ 26000 du Département donne une note globale d’intégration des principes de développement durable : 642 / 1000. Cette note situe le département dans la deuxième moitié du niveau "Confirmé" de l'échelle de maturité (l'échelle présente 4 niveaux, le niveau confirmé incluant les notations situées entre 501 et 700 points).

 

Extraits du bilan sociétal (AFNOR Certification) :

Appréciation générale :

« La note atteinte illustre bien la mobilisation exemplaire de l'équipe départementale sur les enjeux clef directement liés à sa raison d'être : être au service du département, rechercher l'équilibre social, lutter contre la précarité et limiter ses effets destructeurs, développer des infrastructures éducatives et routières au meilleur niveau, contribuer à un développement économique et agricole maîtrisé et respectueux de l'environnement... ». (…)
« Les pratiques du département sur l'organisation de son territoire (urbanisme et aménagement du territoire) et la prise en compte de l'environnement (préservation des ressources, de la biodiversité et gestion des déchets) sont à ce titre matures et souvent exemplaires. » (…)

« Le principe de transparence est renforcé avec la mise en ligne simultanée d'une galerie de l'Agenda 21 et d'un “Profil Développement Durable”, avec des indicateurs synthétiques, innovation très significative en termes de pilotage. »

bilan societal

 

Enjeux forts et intégration stratégique :

  • « Intégration du concept de sphère d'influence via une cartographie des parties prenantes- Développement d'un plan d'actions sur la transversalité
  • Développer un plan d'actions sur l'économie décarbonée
  • Contribuer aux recherches actuelles sur les « ACV services ou prestations » en menant un projet pilote
  • Réfléchir à un renforcement des critères d'éco-conditionnalité des aides
  • Compléter la protection de la biodiversité par une veille sur les documents programmatiques nouveaux (par exemple: centre d'analyse stratégique, protocole de Nagoya), mais aussi profiter de l'Inter-SCOT pour aligner cette stratégie avec les réalités départementales. »

 

Dans la continuité des axes stratégiques actuels :

  • « Continuer encore dans la voie de l'évaluation participative
  • Atteindre sans délai les obligations d'emploi de personnes souffrant de handicap (cf. 2.4/2.5)
  • Maintenir un haut niveau d'exigences sur le bâti en matière de performance énergétique et d'usages
  • Avoir une attitude plus proactive envers l'économie sociale et solidaire en cohérence par exemple avec la politique d'insertion
  • Continuer à développer une communication qui ne restreigne pas le développement durable à sa composante environnementale.
  • Continuer sans relâche la prise en compte des mobilités atypiques (enfants, seniors, handicap) et les déplacements doux, en collaboration avec les collectivités concernées.
  • Intégrer de la manière la plus convenable la culture dans le développement durable, comme le 1% culture par exemple.
  • Assurer une veille sur le problème de santé publique lié aux hypersensibilités électromagnétiques
  • Renforcer l'évaluation des impacts saisonniers du tourisme sur la capacité de résilience de l'environnement et de la biodiversité
  • Accompagner les démarches de Responsabilité Sociétale des acteurs départementaux »

 

La suite ? Un suivi des résultats dans 18 mois !

Partager cette page :  Partager sur Facebook  Partager sur Twitter Version imprimable