La consommation responsable

Cet axe est décliné depuis 2007 à travers plusieurs chantiers phares : les manifestations responsables, la restauration collective saine et durable, les achats publics responsables et la prise en compte de la Santé-Environnement.

 

Restauration collective saine et durable

 

Ce groupe de travail s’appuie sur la politique départementale de soutien aux circuits courts, vers les consommateurs finaux et vers la restauration collective. Il s’inscrit également dans la politique de prévention des déchets dans la restauration collective, dans le cadre du plan départemental de prévention des déchets, et dans la politique santé, à travers la référence au Plan National Nutrition Santé, décliné sur le département.

Enfin, il relaie les démarches menées par des partenaires : DRAAF, Agence régionale de la Santé… L’objectif de ce groupe de travail est de mieux connaître l’offre locale, outiller les acheteurs publics et partager les recommandations / outils existants.

 

Les Achats publics responsables

 

Ce groupe de travail s’inscrit dans le Réseau Aquitain des Achats responsables, initié dés 2005 par la direction régionale de l’ADEME et le Conseil Régional. Le réseau aquitain est un des 15 réseaux territoriaux qui compose le réseau national. Il est animé par la Direction Régionale de l’ADEME et le Conseil Régional.

 

« Ce n’est que si tous les acteurs publics à travers l‘Europe travaillent ensemble pour responsabiliser leurs achats, que nous parviendrons à un changement significatif du marché en faveur de l’amélioration des performances environnementales des entreprises et des produits.» Stavros Dimas, Commissaire européen à l’Environnement

Le réseau départemental s’inscrit dans le réseau aquitain des achats responsables depuis 2005.

 

L’intégration du développement durable dans les achats publics s’inscrit dans un contexte international, inauguré en 2002, lors du 2ème sommet de la terre à Johannesburg. Déjà en 2004, il était possible d’intégrer des critères environnementaux. C’est surtout la réforme du code des marchés publics de 2006 qui a reconnu les possibilités d’intégrer le développement durable (critère socio-éco responsable), soit en obligation dans la réalisation de la prestation (conditions d’exécution…), soit dans le jugement des offres (critères de jugement…). On est aussi passé de la logique du « moins disant » à la logique du « mieux disant ».

 

Les collectivités s’engagent dans des démarches de responsabilité (éco et/ou socio), c’est dans l’air du temps … et c’est aussi une attente du grand public, souvent synonyme d’efficacité des collectivités. Travailler sur les achats est non seulement un des leviers incontournables en matière de responsabilité, mais c’est aussi un enjeu de cohérence des politiques publiques.  Via leur commande publique, les collectivités mettent en œuvre les volets internes des plans-climat  (achats de véhicules ‘propres’, bâtiments économes en énergie, chantiers propres…), des actions de prévention et de gestion des déchets, participent aux politiques locales d’insertion et de retour à l’emploi…

 

Ce groupe de travail s’inscrit dans le Réseau Aquitain des Achats responsables, initié dés 2005 par la direction régionale de l’ADEME et le Conseil Régional. Le réseau aquitain est un des 15 réseaux territoriaux qui compose le réseau national. Il est animé par la Direction Régionale de l’ADEME et le Conseil Régional. Il compte plus de 800 contacts en Aquitaine, dont plus d’un tiers de communes, mais aussi des Communautés de Communes, d’Agglomération, et Départements. Il a une large offre de services :

  • la formation des acheteurs, juristes, et toute personne en charge de démarche de développement durable et d’exemplarité,
  • un conseil minute gratuit pour guider les collectivités parmi les ressources mobilisables ou des conseils ponctuels
  • un appel à projets, opération collective pour structurer des démarches globales,
  • des journées techniques sur des thèmes d’actualité avec l’intervention d’experts et d’acheteurs publics,
  • des lettres bimestrielles d’informations.

Il s’appuie sur un Comité de Pilotage composé de représentants de la commande publique en Aquitaine.

Partager cette page :  Partager sur Facebook  Partager sur Twitter Version imprimable