La coopération décentralisée du Département

Il y a quinze ans, le Département de la Gironde fut l'une des premières collectivités françaises à signer un protocole d'accord avec une Région du sud, la Province du Houet au Burkina Faso.

 A cette époque les coopérations décentralisées s'articulaient autour des concepts d'aide « aux pays sous-développés », « d'actions humanitaires » appuyés par les initiatives et la générosité de nombreuses associations et ONG des régions du Nord.

A ce jour, les problématiques fondamentales de ces régions -l'accès à l'eau potable, aux énergies renouvelables, à Projet Formation BAFA avec l'association Valt33 et le Collectif des Associations et Mouvement de Jeunesse du Houëtla santé, conditions incontournables du droit à l'éducation et à la formation - demeurent.

En prenant en compte les problématiques subsistantes, les transformations des sociétés et les nouveaux défis inhérents à la protection de la planète, tout comme l'interdépendance des développements locaux au Nord comme au Sud, le concept de solidarité ne relève plus du seul humanisme mais est devenu le moteur-clé de l'évolution des conditions d'existence des hommes et femmes de notre planète.

Le Département de la Gironde, particulièrement attaché - de par sa tradition d'accueil et son engagement pour le Développement durable au travers de son Agenda 21 - à l'ouverture aux patrimoines et savoir-faire des régions d'Europe et du monde, se fait un devoir d'accompagner les initiatives favorisant l'émergence des régions du sud ainsi que les échanges avec les territoires européens indispensables à l'enrichissement économique et humain des populations de notre Département.

Cet engagement en faveur à la fois de la solidarité internationale et du développement durable, aussi bien en Gironde que chez nos partenaires étrangers, doit être régulièrement réadapté prioritairement dans le cadre d'uneSignature d'un avenant au Protocole d'accord de Coopération avec la Wilaya d'Adrar et le Ministère de la Culture d'Algérie politique de coopération ciblée et recentrée, aux actions concrètes et parfaitement repérées, pleinement intégrée dans les objectifs globaux et en fonction des priorités de notre assemblée et des réseaux de coopération européens.

La Coopération Décentralisée de notre Département doit aujourd'hui, tant auprès des agents de notre collectivité que de nos concitoyens, être considérée comme une politique structurante du développement social et humain de la Gironde.

La coopération décentralisée du Département de la Gironde se décline sur les quatre territoires conventionnés.

Partager cette page :  Partager sur Facebook  Partager sur Twitter Version imprimable