3 mars 2016

Stop aux lingettes ou le bon fonctionnement de l’assainissement

lingettes-assainissement

 

Afin de ne pas perturber le bon fonctionnement des installations de traitement des eaux usées domestiques collectives et individuelles, il convient de ne pas y rejeter de produits toxiques et non dégradables. L'eau de javel et les produits ménagers sont acceptés par le dispositif s'ils sont utilisés à des doses normales mais les matériaux comme les sacs plastiques, les serviettes hygiéniques, les cotons tiges ou encore les lingettes ne le sont pas.

La décomposition de ces produits va générer des fils qui ne sont pas solubles ou biodégradables dans l’eau en raison de leur forte proportion. Ceci engendre l’obstruction des réseaux de collecte des eaux usées, la mise en panne des pompes et le plus souvent, des difficultés d’intervention pour les entreprises chargées du nettoyage des installations d’assainissement.

 

Découvrez cette vidéo du Centre Technique Régional de la Consommation Aquitaine qui illustre bien les nuisances occasionnées par les lingettes :

 

 

Au-delà des coûts induits par ces dysfonctionnements et les réparations qu’ils engendrent, les conséquences peuvent être importantes en termes de confort (mauvaises odeurs, impossibilité d’évacuation des effluents, débordements,..), d’environnement et même de santé publique (dégagement de gaz toxiques ou explosifs).

Alors pour faire des économies et préserver votre confort et l’environnement, pas de lingette dans les toilettes !

 

Toutes nos astuces pour un entretien écologique de la maison sur ecomatismes.fr

 

 

 

Partager cette page :  Partager sur Facebook  Partager sur Twitter Version imprimable
Aucun commentaire
*
Effacer
*
Effacer
*
Effacer
Effacer
Effacer
Entrer 6 lettres majuscules
Captcha