4 octobre 2016

Collégiens lecteurs, à vos livres, prêts ? Partez !

prix-collegiens-lecteurs-2016-bandeau

Le Prix collégiens lecteurs de Gironde vise à promouvoir et valoriser le goût de la littérature chez les collégiens, le développement de leur esprit critique en les impliquant dans une démarche citoyenne d’électeur. En début d’année, 6 ouvrages sont proposés à des collèges volontaires.

Les clubs de lecture ou groupes de classe s’investissent dans la lecture, l’analyse, la critique et l’échange autour des ouvrages. Les 15 et 16 juin 2017, les jeunes lecteurs découvriront et rencontreront leur auteur favori qui se verra remettre le prix "Collégiens lecteurs de Gironde" et une dotation de 1 500€.

Dans un second temps, l’auteur lauréat du Prix Collégiens de l’an dernier, Florence Hinckel pour son livre "#BLEUE" a proposé un début de nouvelle aux collégiens participants au concours « Nouvelles à suivre ». Ces derniers pouront rédiger une proposition de fin du récit. Après analyse, une sélection sera alors établie et les meilleures nouvelles récompensées et publiées dans un recueil. 

 

>> Pour en savoir plus sur cette opération, cliquez ici.
 
Découvrez la sélection 2016-2017 des ouvrages concourant pour le Prix Collégiens lecteurs de Gironde.

 

Un jour il m’arrivera un truc extraordinaire

Gilles ABIER

 

un jour il m'arrivera

Petit, mince et palot, Elias a 13 ans mais en paraît 10. Il passe son temps à s’inventer des histoires, des aventures extraordinaires qu’il griffonne ensuite dans un cahier : il a déjà traversé la Manche à la nage, a été disque de Platine, participe à des compétitions nationales de judo… Ses parents sont séparés et il vit la plupart du temps avec sa mère et son nouveau compagnon, un certain Franck qu’il n’apprécie pas beaucoup.

Mais depuis quelque temps, la vie d’Elias change. Non seulement il rêve qu’il vole, littéralement, comme un oiseau, mais en plus tout doucement son corps se transforme en celui d’un corbeau. Les pieds d’abord, la voix, le visage, sans oublier sa peur soudaine et irrationnelle des chats. Mais Elias ne veut pas que sa mère et ses meilleurs amis, Mathilde et Milo, s’en aperçoivent…

Alors, hallucination ou réelle transformation ? La fin, totalement inattendue, révélera une vérité tragique…

 

 


 

Celle qui sentait venir l’orage

Yves GREVET

  

celle qui sentait venir l'orage

 

1897, au nord-est de l'Italie.
Frida, une adolescente de quinze ans, fuit sa région natale en diligence.
Ses parents, qu'on accuse de crimes odieux, ont été pendus deux jours plus tôt. La foule réclame à présent la tête de celle qu'on surnomme "la fille des démons". Frida espère pouvoir trouver refuge à Bologne, dans la demeure du docteur Gruber, un célèbre médecin qui semble fasciné par son cas.

 

 

 

 

 

 

 


 

Le ramadan de la parole

Jeanne BENAMEUR

 le ramadan de la parole

" Faire ramadan, je sais ce que c'est. Du lever au coucher de soleil. On ne mange pas, on ne boit pas. On n'avale même pas sa salive. Le ramadan, je ne l'ai jamais fait. Mais aujourd'hui, je commence mon ramadan à moi. Et aucun dieu ne l'a prescrit. C'est moi qui décide. Je fais le ramadan de la parole. Aucun mot ne sortira plus de ma bouche. De mon lever à mon coucher. Et tant pis pour le soleil. Je ne parlerai plus qu'à la nuit. Parce qu'à la nuit, personne ne m'empêchera de parler comme je le veux, de dire ce que je veux. Parce qu'à la nuit je vais à la fenêtre de ma chambre, je regarde le ciel. Et je parle. Libre. " Dans la nouvelle qui donne son titre à ce court recueil, une adolescente de quinze ans s'insurge contre le voile et la morale conservatrice des hommes. Dans Même les Chinoises n'ont plus les pieds bandés, une autre jeune fille, enfermée dans sa chambre, refuse de porter le corset que lui impose sa mère, déchire la Bible qui lui a été donnée et se lance dans un vibrant plaidoyer pour l'accès à l'éducation, à la lecture et au savoir : "Je veux connaître. L'intérieur d'une maison ne pourra jamais être mon horizon". Dans A l'affiche, une jeune femme ulcérée de voir sa mère poser pour des publicités voudrait "crever les yeux de toutes celles et tous ceux qui ne veulent pas voir qu'il y a là un corps nu juste pour faire vendre". Portée par une écriture vive, Jeanne Benameur offre trois textes en révolte contre l'asservissement de la femme, contre tout ce qui entrave la liberté de leur corps.

 

 


 

La traversée

Jean-Christophe TIXIER

 

traversée

Jeune Africain, Sam voyage à bord d’un bateau de migrants vers l’Europe. Bientôt la mer grossit et la tempête éclate, provoquant le naufrage de l’embarcation. Sam, qui sait nager, échappe à la noyade et tente d’organiser la survie du groupe. Tandis que les minutes s’écoulent, les souvenirs de son passé remontent à la surface : son existence au village, son désir d’ailleurs, son départ, la belle Thiane au camp de réfugiés de Tripoli…
Mais la mer n’a pas dit son dernier mot…
Un roman engagé et documenté sur les migrants ; un récit puissant et sans pathos.

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Frangine

Marion BRUNET

 

frangine

"Il faut que je vous dise...
J'aimerai annoncer que je suis le héros de cette histoire, mais ce serait faux. Je ne suis qu'un morceau du gâteau, même pas la cerise. Je suis un bout du tout, un quart de la famille. Laquelle est mon nid, mon univers depuis l'enfance, et mes racines, même coupées.
Tandis que ma frangine découvrait le monde, le cruel, le normal, et la guerre.
Ma mère et ma mère, chacune pour soi mais ensemble, vivaient de leur côté des heures délicates.
C'est à moi que revient de conter nos quatre chemins.
Comment comprendre, sinon ?"
"Parce que les homosexuels font famille et ont des enfants, l'homophobie qui les vise peut atteindre ces derniers. Pauline et Joachim, superbes héros de ce roman sensible et vivant, devront y faire face. C'est pour donner les moyens à ces familles d'exister et de vivre comme les autres que l'APGL (Association des Parents et Futurs Parents Gays et Lesbiens) s'engage à leurs côtés depuis plus de 25 ans.

 


 

Les fils de Georges

Manu CAUSSE

 

fils de georges

Mardochée a quinze ans et appartient, depuis sa naissance, à la communauté du Livre de George. Au lycée, il fait la connaissance de Léo qui se prend d’amitié pour cet étrange garçon hors du temps. Entre discussions philosophiques et tentations aussi diaboliques que le panini banane-nutella, lequel des deux garçons attirera l’autre dans son monde ?

 

 

 

 

 

 

 

Contact

Direction de la Jeunesse, de l'Education et de la Citoyenneté

collegiens-lecteurs@gironde.fr - 05 56 99 65 36

 

 

Partager cette page :  Partager sur Facebook  Partager sur Twitter Version imprimable